Consoles-Fan

Accueil du site > Survival horror > Illbleed > Illbleed

Illbleed

Eurodisney version gore !

mardi 31 octobre 2006, par GreGG


Cette grande famille des jeux d’horreur aura pullulé ces dernières années sur nos consoles chéries. A l’heure où Capcom ne peux plus s’arrêter de nous pondre des Resident Evil à la pelle (et de plus en plus mauvais soit dit en passant), un éditeur quasiment inconnu du nom de Crazy Games (plus connu sous le nom de Climax) y met lui aussi son grain de sel avec un certain Illbleed sur Dreamcast. Cette fois-ci c’est du sérieux…

Descendu en flammes par la presse de l’époque, Illbleed ne s’est pas fait une bonne réputation auprès des joueurs. Son concept plutôt étrange en a attiré plus d’un, mais nombreux sont ceux qui s’y sont cassés les dents.

Vous êtes Eriko, une jeune femme de 18 ans fanatique des films d’horreur et de tout se qui s’y rapporte. Tout commence le jour où vous et vos amis recevez des invitations pour un nouveau parc d’attraction nommé Illbleed. Ce dernier dirigé par un certain Michael Renolds promet une récompense de 100.000.000 dollars (whouahou) à celui qui réussira à sortir vivant de ses attractions. Méfiante de la chose, vous décidez de ne pas y aller mais vos amis sont bien destinés à gagner le jackpot. Trois jours plus tard, n’ayant aucune nouvelles de vos camarades, vous décidez finalement de vous y rendre pour les secourir. C’est à ce moment que démarre votre aventure…

Découpé en six théâtres à thèmes, les attractions du parc sont en fait 6 scénarios de films d’horreur teintés d’énigmes qu’il faudra résoudre pour mener à bien votre quête. Ces derniers sont truffés de pièges en tout genre et il vous faudra être très prudent pour traverser chaque niveau car ce n’est pas une mince affaire. Illbleed regroupe pas moins de 1000 pièges parsemés tout le long du jeu. Les développeurs ont donc fait preuve d’une grande originalité puisque chaque piège est unique. De plus, c’est la première fois dans un jeu que vous allez être guidés par vos sens...

Dès que votre personnage sent du danger ou un objet potentiel, sa jauge sensor se met à réagir. Celle-ci se déclenche lorsque l’un des 4 sens de notre bonne vieille Eriko est en éveil (en l’occurrence : la vue, l’ouie, l’odorat, et le ’sixième sens’ qui est en fait l’intuition). A la manière d’un oscilloscope, vous saurez donc si vous êtes prêt d’un piège ou non afin de vous éviter une mort atroce pendu par les pieds la tête dans le caniveau baignant dans du vomi. Mais c’est là que cela devient intéressant car bien souvent, il n’y a rien (intuition féminine blonde ?) ou pire, il s’y trouve un objet crucial pour la suite de votre aventure. Vous devrez donc faire preuve de beaucoup de patience pour débloquer les pièges et fouiller partout.

Pour vous aider dans votre tâche, vous disposez de lunettes spéciales qui vous permettent de voir où sont les pièges ou les éventuels objets. Ces lunettes appelées « horror monitor » sont directement reliées à votre cerveau et s’alimentent de votre adrénaline. En gros, si vous n’avez plus d’adrénaline (et celle-ci est précieuse tant il y a de pièges a découvrir), il faudra vous fier à vos sens marcher un peu ’en aveugle’. Le jeu se résume donc à tâter le terrain, débloquer les pièges grâce à vos lunettes, récupérer un maximum d’objets pour résoudre les différentes énigmes pour finalement sortir vivant et empocher la caillasse. Mais là où ça se corse, c’est que le jeu dispose d’atouts dans sa manche qui vont vous mettre la pression.

En plus de gérer votre adrénaline (grâce à des injections par exemple), vous devrez gérer vos pulsations cardiaques. A chaque piège qui se déclenche, vos pulsations augmentent jusqu’à la crise cardiaque. Il faudra donc être très prudent. A noter également lorsque vous êtes touché par un ennemi ou un piège, vous perdez votre sang. Il vous faudra donc emmagasiner pansements et autres compresses pour éviter de vous vider. Si vous ne vous soignez pas, vous verrez la pauvre fille perdre ce précieux liquide rouge au fur et à mesure du niveau, même si vous ne bougez pas…

Pour vous aider, vous pourrez subir des opérations chirurgicales pour renforcer votre cœur ou encore se recharger plus vite en adrénaline... Illbleed est donc un jeu complètement déjanté, dans un univers lui aussi totalement hallucinogène digne des meilleures séries Z. L’ambiance est excellente et l’on se prend rapidement au jeu dès que l’on a compris le système (plutôt rebutant au début il faut l’avouer).

Techniquement, le jeu est assez beau dans l’ensemble et le moteur 3D ne bronche pas d’un poil. La caméra se place correctement et les décors fourmillent de détails. Les bruitages et la musique sont d’excellente qualité et collent parfaitement au jeu. De plus, vous pourrez plus tard incarner vos amis (chacun possède une spécialité). Randy est par exemple beaucoup plus résistant mais son niveau d’adrénaline est faible.

Petit bémol tout de même lors des phases de dialogue, les personnages ne bougent pas la bouche et c’est bien dommage. Cela leur donne un coté ’pantin’ pas très agréable mais ce n’est qu’un détail.

Illbleed est un jeu difficile, qui vous tiendra en haleine longtemps de par sa durée de vie plutôt importante pour un jeu de ce type (il vous faudra refaire plusieurs fois les niveaux pour repérer les pièges et les objets). C’est original, c’est une expérience unique en son genre pour peu que l’on franchisse le cap des premières minutes de jeu plutôt déroutantes (on se prend tous les pièges dans la face, forcément). C’est un de mes chouchous sur Dreamcast, un véritable blockbuster passé inaperçu dans les rayons (surtout qu’il n’est pas sorti chez nous mais uniquement au Japon et aux States). Bien meilleur qu’un Resident Evil ou qu’un Alone In the Dark sur la même plate-forme. Illbleed vous donnera des frissons dans le dos pour sûr !

Répondre à cet article

2 Messages de forum

  • > Illbleed

    3 août 2003 17:22, par cobra
    C’est juste au sujet de la remarque sur les resident evil.. heuu, de plus en plus mauvais ? j’aimerais bien savoir lequel, pas le 1er, le 2

    Répondre à ce message

  • > Illbleed

    9 octobre 2003 15:52, par morpheusmars

    YOOooo

    alors ca fait un moment maintenant que j’avais test

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette