Consoles-Fan

Accueil du site > Digital Comics > Blue Submarine 6 : Time and Tide > Blue Submarine 6 : Time and Tide

Sega explore les fond sous-marins.

Blue Submarine 6 : Time and Tide

On coule !

mardi 31 octobre 2006, par ra-oh

Adapt

La série se passe dans un futur où une guerre a ravagé la terre à cause des mutants. L’eau représente désormais les 99% du globe et donc la population a fortement chuté. La résistance opère via les voies maritimes, notamment le sous-marin, seul technologie restante avec une petite partie pour l’aviation. Les humains ne cherchent donc pas à savoir qui sera le prochain président des Etats-Unis (quoi, ça y est, c’est fini ???) , mais plutôt comment ils vont survivre dans cette environnement qui n’est pas à leur avantage. Par contre, les mutants extra-terrestres savent parfaitement nager et donc, ont l’avantage du terrain. La faune aquatique est donc bouleversé aussi, en plus de la faune et flore générale. Le héros de la série, et, dans le cas présent, du jeu, se dénomme Tetsu Hayami. Il agit plus qu’il ne parle et en fait souvent qu’à sa tête ! Ce n’est pas une adaptation de la série mais un épisode inédit la précédent. En tout cas, la série existe en DVD zone 1, et bientôt en France, et je ne peux que vous la conseiller. Le jeu est donc un anime game/aventure puisqu’il faut discuter avec vos nombreuses relations de votre "port" et ensuite partir en mission en sous-marin.

Le jeu commence par de nombreuses cinématiques (une en tant que démo et une autre quand on commence). Leurs qualités ne sont pas optimales, mais au fur et à mesure de l’aventure, on en découvre de nombreuses différentes, et ce pour un événement ou des choses moindres. La partie anime est assez somptueuse : les images sont superbes, il y a souvent des voix digitales, les personnages que l’on interroge se modélise en 3D pour obtenir un effet de cell-shading des plus somptueux ! Seule ombre au tableau, le plan où l’on se déplace est horrible ! En tout cas, c’est dans ses phases de jeux où de nombreux animes parsèment le soft. Le but est de choisir ses missions pour gagner de l’argent afin d’améliorer son équipement pour le mini sous-marin. Sur ce domaine, le jeu regorge de possibilité tant le nombre de paramètre interchangeable est grand : on peut tout changer, du sonar, en passant par les missiles, la radio, la ventilation, les phares..... c’est impossible de tout dire ! Les changements de matériel affecte les capacités de votre machine, et il faudra souvent les changer pour ne pas être bloquer. Ce mode de jeu est en 3D "normale". On voit depuis le devant cockpit (il est possible de voir autour de soi avec un bouton). Le déplacement est à l’instar d’un shoot’em up 3D mais évidemment, la réflexion est prioritaire ! 

Par exemple, la 1ère mission consiste à découvrir un objet, puis de le ramener à la surface, ensuite votre ami vous signale un autre objet étrange dans les alentours. Vous tombez par hasard sur un petit objet d’origine mutante. Les problèmes commencent quand il faut le remonter. Déjà, il faut prendre des missiles qui déclenchent un ballon pour remonter les grosses machines et il faut en tirer un de chaque coté de vaisseau mutant. Tout ça pour dire que le jeu demande une certaine connaissance des jeux imports car on peut se retrouver complètement bloquer à la 1ère mission. Votre ami vous aidera beaucoup avec sa radio (il dit où il faut aller sur le plan). Dans ce mode de jeu, les graphismes sont à la fois pas terrible et convenable : les décors sont assez vide (loin de Ecco) mais les éléments comme les objets/monstres/navettes sont bien réalisés. On pouvait espérer mieux d’une Dreamcast. Aucun défaut notable dans l’animation, elle n’excèle pas non plus. La musique est par contre de haute qualité, et adhère bien à l’ambiance peace du soft !

Le jeu est d’une grande difficulté (comprendre la mission et être habile à la faire). Il ne faut pas fuir quand je dis que le jeu est dur, car il propose un challenge intéressant aux joueurs qui ont de la patience. Un jeu que je conseille à tous ceux qui ont aimé les OAV comme moi (c’est pour ça que je l’ai pris) car l’essence y est conservée. Il mériterai une localisation tellement il a de bons ingrédients.

Graphismes : 80%   La phase anime est splendide, dommage que la phase action le soit moins !

Animation : 75%  C’est à l’instar des graphismes, la phase anime en cell-shading est magnifique. Rien de transcendant dans la phase action.

Jouabilité : 85%   Quelques minutes avant la prise en main du sous-marin. 

Bande Son : 95%  La bande son propose des thèmes d’une grande qualité ! Elle est responsable en grande partie de l’ambiance !

Intérêt : 85%  Un jeu qui change des grosses production de baston ou rpg ! Un vrai brin d’oxygène !

Note Globale : 80%   Un très bon jeu, malheureusement délaissé par tous et qui mérite l’attention des joueurs

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette