Consoles-Fan

Accueil du site > F.P.S. (Quake-like) > Sniper : Ghost Warrior 2

Sniper : Ghost Warrior 2

Si vous aimez camper...

jeudi 4 avril 2013, par Hellfire

Et voici une suite dont on peut que l’on ne l’attendait pas du tout. En effet vu la qualité du premier volet, cette franchise aurait très bien pu devenir un vrai fantôme et disparaitre pour de bon. Alors est-ce un mal d’en remettre en couche ? Vous avez la question et j’ai la réponse dans ce test.


JPEG - 99.3 ko

On ne va pas se mentir : Sniper : Ghost Warrior premier du nom était très loin d’être un chef d’œuvre. graphismes, scénario (quel scénario ?), jouabilité, IA et j’en passe, tout était très moyen. Partant de ce constat affligeant, il semblait plutôt aisé de faire bien mieux. City interactive, toujours aux commandes de cette suite, offre aux joueurs une expérience assez similaire (bah oui y’a marqué sniper sur la boite quoi !). Donc rassurez-vous amis campeurs !!! Vous êtes en terrain connu.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser que le budget d’un jeu comme Sniper Ghost Warrior 2 n’est en aucun cas celui d’un Crysis ou autre Call of Duty. A savoir si cela excuse les nombreux manques dont souffre le soft, difficile à dire.

JPEG - 70.1 ko

Vous vous retrouvez donc dans la peau d’un sniper verdoyant lâché en pleine jungle non moins luxuriante. Enfin quand je dis lâché, votre coéquipier sera là pour vous dire quoi faire...tout le temps. On aurait presqu’envie de lui mettre une balle histoire de vivre un peu notre vie comme on l’entend. C’est vrai quoi !! toute cette verdure, ces grands espaces qui ne demandent qu’à être déflorés.

Malheureusement ce qui peut ressembler à un tutoriel au début est en fait le sombre reflet du reste de la campagne. Vous suivrez donc votre compagnon en obéissant scrupuleusement aux ordre qu’il vous donnera. Il vous dira d’avancer, de vous planquer, de remonter votre braguette. Il désignera les cibles à dézinguer en priorité en vous expliquant de manière très pédagogique pourquoi.

JPEG - 30.8 ko

Le pire c’est que parfois il vous donne des consignes qu’il n’est pas fichu de suivre lui-même. Résultat : on se fait repérer à cause de lui. Et quand on se fait repérer, aucun chance d’en réchapper. Les ennemis vous oneshot à 1km de distance et sans lunette de sniper s’il vous plaît !

City interactive nous prive de liberté comme ça n’est pas permis. les missions se suivent et se ressemblent presque toutes. Il faut juste crapahuter jusqu’au point de snipe pour éliminer la ou les cibles. Nul doute que le jeu plaira aux campeurs dans l’âme. D’ailleurs ceux-ci pourront s’en donner à coeur joie sur le multi avec son unique mode de jeu (match à mort par équipe) et ses deux pauvres maps.

JPEG - 49.4 ko

Graphismes : 7.5/10

Le moteur graphique Cryengine 3 tient plutôt la route. Pour le reste, il ne faut pas s’attendre à des miracles de technologie. Disons que pour un jeu de ce budget, un rendu comme celui-là tient du miracle.

Gameplay : 6/10

L’IA est soit complètement débile, soit surhumaine. La maniabilité du persos est correct mais comptez pas toujours sur votre coéquipier pour faire son job ou vous attendre. Très peu de variété dans les armes et accessoires : jumelles, fusil, pistolet silencieux, visée thermique.

Bande-son : 6/10

Une musique discrète voir absente. une bande son correct mais rien de transcendant.

Durée de vie : 5/10

Une campagne téléguidée et ultra scriptée de 5 heures sans aucune saveur et très peu liberté. Un mode multi quasi inexistant et à réserver aux campeurs. Vous aurez vite fait le tour du jeu.

Conclusion : 6/10

City interactive ne nous donne pas assez de marge de manœuvre pour réellement s’amuser dans se Sniper Ghost Warrior 2. Une campagne courte, trop dirigiste et sans enjeu malgré un aspect graphique plutôt joli et certains moments prenants. Le mode multi est clairement insuffisant. Gageons que le jeu est vendu à petit prix (35€). A réserver au fondu de jeu de snipe même s’il y a bien mieux un genre très spécifique et donc peu peuplé.

Hellfire

P.-S.

Développeur : City Interactive

Multijoueurs : Jusqu’à 12 joueurs en ligne

Date de sortie : 15 mars 2013

Classification : + de 18 ans

Répondre à cet article