Consoles-Fan

Accueil du site > Aventure > Terraria : Edition Xbox 360

Terraria : Edition Xbox 360

quand Minecraft rencontre...

jeudi 4 avril 2013, par Hellfire

Terraria, un petit jeu indépendant ayant rencontré son petit succès sur PC il y a bientôt deux ans, voit le jour sur Xbox Live arcade toujours l’égide des développeurs de chez Re-Logic. Alors voyons si le gameplay de ce minecraft like sauce 2D a su évoluer sans trop de heurts. A vos pioches !!


JPEG - 67.1 ko

Terraria est donc un jeu qui aura vu le joue sur PC en mai 2011 grâce du studio Re-Logic. Pour le définir, je dirais que c’est un jeu d’aventure/RPG/exploration/construction. Vous évoluerez donc dans un univers tout en 2D au charme pixelisé particulièrement rétro où vous aurez à survivre. Et pour survivre, il vous faudra en priorité vous construire un abri pour passer vos premières nuits en sécurité, à l’abri des ennemis nocturnes particulièrement agressifs, nombreux et collants (beurk les slimes...)

Cependant avant de pouvoir construire quoique ce soit, il est nécessaire de récolter des ressources. Vous disposez d’un équipement de départ qui vous permettra de creuser pour extraire des minerais et autres matériaux précieux , une hache... euh pour couper du bois et une épée pour faire face à la virulence de sales bestioles qui veulent votre tête.

JPEG - 75.5 ko

Lors de vos phases d’exploration de monde générés aléatoirement (les fameux biomes) que vous déciderez petit, moyen ou grand en début de partie), vous découvrirez des coffres au trésor contenant de nouvelles armes et de nouveaux items afin d’équiper votre personnage entièrement customisable d’ailleurs. Plus vous creuserez, plus vous aurez de chance de tomber sur des objets particulièrement utiles et rares. Gardez à l’esprit que les dangers se feront alors bien plus présents. La mort vous guette et c’est le respwan assuré avec perte d’argent à la clé.

Pour vous éviter un minimum de déconvenue, il est fortement conseiller de vous préparer au mieux. C’est là qu’intervient le craft. Cette merveilleuse invention vous donnera l’opportunité de créer un nombre incalculable d’objets à partir des ressources que vous aurez collecter. ainsi vous disposerez d’arc, fusil, armure pour gagner en défense, fioles de soin, magie, nouvelles compétences etc...L’aspect construction aura aussi un rôle primordiale dans la mesure où les autres PNJs (marchands, infirmiers...) n’apparaitront que si certaines conditions sont remplies (comme avoir un logement digne de ce nom ou beaucoup d’argent). Alors meubler vos habitations ne sera pas facultatif :chaise, table et divers objets de décos mais une forge pour les armes et un four pour la fonte du minerai

JPEG - 58 ko

Un autre aspect vraiment amusant du jeu, c’est la présence d’évènements aléatoires (comme des catastrophes plus ou moins naturelles, une invasion de gobelins ou encore des chutes de météores). Bref il semble difficile de s’ennuyer pour peu que l’on adhère au concept d’ absence de quêtes prédéfinies comme dans Minecraft. A partir de là, la 2D offre des possibilités tout aussi intéressantes que la 3D en terme de construction d’édifice. Terraria parvient à avoir sa propre identité visuelle mais aussi en terme de déroulement des évènements.

Concernant les nouveautés de cette version, on parlera d’abord de l’ajout d’un mode coop jusque 4 joueurs en écran splitté et jusque 8 joueurs online. Un ajout loin d’être négligeable puisque certains boss sont particulièrement redoutables. Le dernier boss justement est inédit dans cette version. Ajoutez à cela de nouvelles armes et armures, l’arrivée de familiers, une carte du monde, des musiques revues et je pense avoir fait le tour.

JPEG - 42.2 ko

Graphismes : 8/10

Des environnements variés, charmants et rétro. J’adore le design et le comportement des personnages et ennemis du jeu. On parle ici plus de look que d’animation puisque qu’elle n’est pas vraiment critiquable dans ce genre de jeu au même titre que Minecraft. Le royaume du pixel en somme.

Gameplay : 7/10

L’adaptation du gameplay ne s’est bien sûr pas fait sans accroc. On constate une gestion assez laborieuse de l’inventaire qui deviendra vite conséquent. Néanmoins on s’y fait assez vite. Le champ d’intervention lors de la construction de bâtiment est assez limité. Pour le reste, pas de souci majeur.

Bande-son : 7.5/10

Les musiques sont suffisamment agréables pour ne pas les couper et les bruitages sont vraiment trognons, gémissement de zombie et cris d’agonie à l’appui.

Durée de vie : 10/10

Difficile de critiquer ce point du jeu. En effet Terraria offre une expérience qui ne lasse pas et qui peut durer autant que vous le souhaitez avec comme seul limite vous et votre imagination en 2D. Les ajouts de mode coop local et en ligne sont là aussi pour faire gagner le soft en convivialité. Bref nous avons donc du contenu, une progression récompensée avec une durée de vie illimitée.

Conclusion : 8/10

Terraria emporte le morceau en adaptant au mieux les contrôles de la version PC à notre bon vieux pad. Alors oui, cela aura nécessité quelques concessions en terme de souplesse mais en revanche elle n’entache en rien la richesse du soft qui gagne ici plus qu’il ne perd. Espérons que le prix relativement élevé ne freinera pas les amateurs. Ce serait dommage de passer à côté.

Questions/réponses avec David Welch

Hellfire

P.-S.

Éditeur : Microsoft

Développeur : Re-Logic

Type : Action/Aventure

Multijoueurs : 2 à 4 joueurs en coopération en ligne

Version : traduit en français intégral

Sortie France : 28 mars 2013

Classification : Déconseillé aux - de 12 ans

Répondre à cet article