Consoles-Fan

Accueil du site > Aventure > Zelda > The Legend of Zelda Four Swords

The Legend of Zelda Four Swords

Tin nin nin niiiiin !!!

jeudi 10 mars 2005, par CFan

C’est en 1991 que Zelda Link to the Past sort sur notre 16 bits pr

J’avoue que au début je n’était pas très chaud à l’achat de se titre donc j’allume la GBA je m’installe confortablement et je tombe sur le menu de sélection des sauvegardes, hop j’entre mon nom, je lance la partie, j’ai maintenant le choix entre Link to the Past et Four Swords, je lance donc Four Swords et la surprise impossible de pouvoir y jouer tout seul donc je me rabat sur Zelda 3…

La légende ne meurt jamais

Tout commence alors que vous êtes entrain de roupiller tranquillou chez vous, mais vous êtes réveillé par un appel à l’aide de la princesse Zelda disant qu’il faut à tout prix se rendre au château pour la sauver. Votre oncle part aussi tôt pour le château en vous disant de ne pas vous inquiétez, mais sentant votre oncle en danger vous partez vous aussi pour l’aventure… La première chose que l’on remarque c’est que Link à récupéré les sons de la version 64 (ha !!!! yaaaaaaa !!!!), l’inventaire c’est doté d’une nouvelle case 4 Swords à droite de celui-ci qui correspond au nouveau donjon de la version GBA qui se débloque quand les 2 Zelda sont terminés sinon aucun autre changements notable le jeu est toujours aussi beau, les musiques d’aussi bonnes qualité et la prise en main optimisé pour la GBA. Ca sent le réchauffer me direz-vous ? Et bien oui, c vrai que quelques voix et 1 donjon en plus ça change pas des masses mais en continuant l’aventure la magie reprend et vous êtes complètement replongé dans l’aventure. Le système reste donc identique, Link peut soulever des objets, poser des bombes pour se fier un passage, utiliser son arc pour lancer des flèches sans oublier les bottes qui lui permette de foncer épée en avant, les magies qui sont au nombres de 3, les baguettes magiques etc… donc un gros arsenal qui viendra compléter votre inventaire tout au long de votre aventure. Question sonore c’est l’age d’or de la 16 bits dont la qualité n’est plus à prouver avec les classiques thème de la série, pour les bruitages comme dit plus haut Link à maintenant des voix quand il frappe, se fait toucher ou tombe dans un trou cela donne un petit plus à l’action. Pour la maniabilité la prise en main est instinctive (il est fort ce Shigeru) sinon tout a était refait pour la GBA, le bouton B pour frapper, A pour utiliser un objet de votre inventaire, R pour soulever, tirer, pousser etc., L pour afficher la map et Select pour afficher l’inventaire ouf !!! Quand à la durée de vie on peut compter 20h de jeu et 30h pour tout les secret mais l’essentiel de la durée se trouve dans l’autre Zelda, le Four Swords !!!

4 épées pour protéger l’amitié

A moins de ne pas avoir un seul ami qui à une GBA, ce nouvel opus que je le qualifierais de PSO-like, est la grosse nouveauté de cette version GBA. Vous aurez le choix entre jouer à 2, 3 ou 4 (3 amis avec Zelda en version US c’est baleze à trouver) après ça vous pourrez choisir votre monde entre la foret, la glace, le volcan et les cieux qui se débloque une fois les 3 autres mondes bouclés et le mode training où vous découvriez les différents objets et les différentes actions possibles. Tout d’abord il n’y a plus d’inventaire, juste votre épée et un des objets qui sont aux nombres de 7 : le bouclier, la cape, le bonnet, l’arc, les bombes, les bottes et l’aiment. Chacun de ces objets sert à résoudre diverses énigmes et doivent souvent être utilisé avec vos partenaires. La progression dans les mondes se fait à peut prés comme PSO avec 2 area (dont un cœur supplémentaire à chaque fin) et 1 area pour le boss qui sont bien pensés, où vous serez obligé de vous entraider pour pouvoir les vaincre. Au cours de ces mondes vous ramassez des items qui vous augmente vos aptitudes d’attaques, de défense et de vitesse ainsi que des rubis qui se comptabilises avec vos partenaires et qui vous permettes de vous faire revivre, surtout essayez dans ramasser un maximum car un classement à la fin du monde détermine le nombre de rubis amassé par chacun et le premier à le droit à un jeton Triforce. Parlons des graphismes qui sont splendide et très colorés qui surpassent même ceux de Link to the Past avec des superbes Link style Kaze no Takuto. Les musiques m’ont beaucoup déçu, elles sont rébarbatives et même agaçante à la fin, les bruitages sont eux exactement comme Link to the Past ainsi que la maniabilité mais question fun c’est vraiment le meilleur jeu de la GBA, tout ceux que j’ai vu jouer on était de fou rire en fou rire (hohoho qu’est ce qu’on rigole !!!)

Graphisme : 17/20
Les graphismes sont magnifiques pour une GBA surtout pour le Four Swords.

Animation : 16/20
Tout est fluide, pas un seul ralentissement même à 4 sur le Four Swords, avec une certaine souplesse dans les mouvements de Link.

Jouabilité : 18/20
La prise en main est immédiate, on reconnait bien la Shigeru Miyamoto.

Son : 15/20
Les classiques thèmes de Zelda sont toujours aussi envoutants par contre ceux de Four Swords en saouleront plus d’un.

Durée de vie : 19/20
Une durée de vie quasi-infinie avec Four Swords et de 30h pour Link to the Past auquel vous reviendrez sans cesse.

Conclusion : 9/10
Une référence ultime même 11 ans plus tard le charme de ce bijou est toujours présent et Four Swords vient agrémenter tout cela avec un des meilleurs mode multijoueur sur GBA, à posséder absolument que vous soyez fan ou néophyte.

Yudo

Répondre à cet article

1 Message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette