Consoles-Fan

Accueil du site > Autres > Micromania Games Show > Micromania Games Show 2006

Micromania Games Show 2006

Une chose est certaine !

mercredi 1er novembre 2006, par poisoned

Par cette belle journ

L’organisation

Un salon ne serait rien sans son organisation. On peut dire que cette année, celle du Micromania Games Show (appelons cela MGS) était plutôt bien fichue malgré un gros problème de file d’attente. Dès votre arrivée, vous pouviez avoir accès au salon et surtout faire la queue dehors pour espérer avoir un tampon et/ou ticket pour découvrir et jouer à la Playstation 3 ainsi qu’à la Wii dans un espace clos réservé pour l’occasion. Avoir un ticket pour la Wii ne fut pas trop dur et c’est à la session de 11h que Cobra et moi-même nous avons pu tâter véritablement la bête. Pour la Ps3, les places étaient distribuées par paquet de 50, ce qui fait qu’à 10h30 il fallait attendre jusqu’à 11h30 dehors pour avoir une petite chance d’avoir accès à l’espace « made in Sony ». Autant vous dire que je n’ai pas eu envie d’attendre et que vous n’aurez donc que très peu d’infos ou d’impressions sur la Ps3 au sein de cet article. Il faut aussi clairement dire que j’étais plus venu pour voir la Wii qu’autre chose ^^.

A l’intérieur du salon, l’organisation n’est pas spécialement apocalyptique à part l’accès à certaine bornes comme celle de Rayman ou encore Redsteel sur Wii. En effet, il fallait bien faire au moins 1h10 de queue pour espérer jouer de 2 à 5 minutes à ces jeux. Encore une fois, je n’ai pas eu la patience d’attendre pour avoir la manette entre les mains. De plus, la version de Redsteel était celle de l’E3 et franchement le jeu semblait peu fluide, assez moche et donc pas vraiment flatteur. Concernant Rayman, le jeu semblait fun et jouable.

Il reste encore à vous parler de l’organisation de certains tournois. Celle-ci était assez calamiteuse car très peu de signalisations présentaient les concours disponibles ou encore l’endroit des inscriptions. Il en va de même pour les goodies qui ne sautaient pas aux yeux à part les divers posters que je me suis empressé de balourder.

Les stands des constructeurs

Avant de passer à mes impressions sur les consoles Next-Gen que sont la Wii et la Ps3, je vais exposer ce qui se trouvait sur chaque stand (ou presque). Evidemment, je n’ai pas joué à tout donc je donnerai seulement mes impressions sur les jeux testés.

- Du côté de la PSP, le stand était souvent désert. Les bornes de démonstrations vous permettant de jouer à Moto GP, Ace Combat X, Ridge Racer 2 ou encore Kill Zone Liberation ne donnaient pas envie qu’on s’y attarde.

- Les jeux funs étaient à l’honneur sur le stand PS2 avec des pseudos concours sur une nouvelle version de Singstar (c’était d’ailleurs bien marrant de voir des mecs se la raconter sur « Dernière Danse » de Kyo), le quizz spécial sport de Buzz ou encore des bornes réserver à l’Eye Toy. Bref, pas de quoi fouetter un chat mais c’est toujours amusant et plaisant.

- Pour le stand fermé de la Ps3 je m’abstiendrais de développer davantage puisque je n’ai pas pu rentrer au sein de celui-ci.

- La 360 était plutôt bien fournie avec Viva Pinata, Dead or Alive Xtreme 2, le nouveau Splinter Cell et pleins jeux présentés sur les différentes bornes. En somme, un bon stand sur lequel je ne me suis pas trop attardé. On pouvait aussi tâter du Gear Of Wars mais la file d’attente me saoulait d’avance ^^.

- Les bornes Nintendo DS étaient nombreuses avec des jeux actuels et pas mal de démos de futurs jeux. L’espace DS était par ailleurs agréable avec de bons petits canapés (je ne parle pas de bouffe) et autres poufs pour se reposer un peu. En vrac, on pouvait s’adonner aux Pokemon, Mario Vs Donkey Kong 2 (pas franchement folichon), Yoshi’s Island 2, Tenchu (beurk), Cooking Mama, Elite Beat Agents (agréable mais le son était inaudible avec le boucan)... J’ai cru aussi apercevoir du Star Fox ainsi que des jeux sympas mais sans plus pour ceux qui se procurent des jeux DS en import. Ce stand avait au moins le mérite de ne pas vous faire poireauter pendant 1h30 !!

Les stands des éditeurs

On ne peut pas dire que les éditeurs m’ont fasciné sur ce salon mis à part quelques-uns. Autant vous dire que je n’ai pas fait attention à Rockstar, Ubisoft (enfin très peu, excepté pour la Wii) ou encore Vivendi (je n’ai même pas vu le stand). Atari proposait de jouer et de faire des tournois sur DBZ Tenkaichi 2, One Piece mais aussi Naruto Ultimate Ninja. C’était rempli de tocards et surtout je ne voyais pas l’intérêt de jouer à Naruto sorti il y a un bout de temps en import. Finalement j’ai retenu 3 stands :

- Activision proposait de jouer à Guitar Hero 2 et même de participer à un concours durant lequel je me suis fait laminé au premier tour. Les demi-finales et la finale se déroulaient d’ailleurs sur une scène. On avait donc vu les choses en grand chez Activision. Par rapport au jeu, le 2ème volet de la série semble plus complet et aussi jouissif. Cela promet de bonnes sessions pour le mois de novembre. Il devait aussi y avoir Call of Duty 3 et d’autres jeux auxquels je n’ai prêté que très peu d’attention.

- EA proposait une conférence (dans un endroit clos) d’une trentaine de minutes sur 4 grands hits. Le jeu Pc Spore faisait office d’intro et m’a permis de comprendre que le concepteur des Sims avait encore pas mal de bonnes idées. Pour ceux qui ne connaissent pas, Spore est un jeu dans lequel vous pouvez créer et donc paramétrer au maximum votre propre espèce. Elle va ensuite se développer peu à peu et donc faire partie d’une tribu, etc. Un jeu impressionnant par son concept et ses bonnes idées.

Ensuite, une vidéo du nouveau Def Jam bien stylée en mettait plein la vue. L’un des démonstrateurs a ensuite pris les commandes pour parcourir un bout du 4ème niveau de Lost Planet sur 360. On en a pris plein les oreilles et la vue dans ce niveau dans la neige avec des espèces de monstres typés Alien ! Cela semble un jeu incontournable de la 360 pour un peu que l’on adhère au genre. La conférence s’est terminée par une démo de Crysis sur Pc, un Fps des concepteurs de Farcry. Pour résumer, le jeu est hypra beau, détaillé et en met plein la vue. Les possesseurs de Pc risquent d’être heureux en 2007.

- Ah !!!!! Le stand Sega. A mes yeux, ce stand était l’un des meilleurs du salon pour sa clarté et la possibilité de jouer aux divers jeux sans attendre plus de 20/25 minutes. Sur PSP, les joueurs pouvaient s’adonner à Sonic Rivals et sur des petits écrans à Phantasy Star Universe sur 360. PSU m’a rappelé les bons moments de la PSO sur Dreamcast (une larme coule sur ma joue).

Pour le reste, 4 bornes de démos jouables faisaient honneur à la Wii et la Ps3. Tandis que certains contemplaient le Sonic And The Secret sur Wii, d’autres comme moi ont préféré tester le Super Monkey Ball : Banana Blitz. Je n’ai malheureusement pu faire qu’un mini jeu mais le jeu semble tenir toutes ses promesses en terme de fluidité, de fun et de lots de mini-games (c’est Davy1 qui va être aux anges). Du côté de la Ps3, Virtua Tennis 3 faisait honneur à Sega (c’est magnifique et fluide) et le grand Virtua Fighter 5 m’a littéralement mis une claque. Certes, ça reste un Virtua Fighter, mais j’ai pourtant adoré !

Wii ou non ?

Le moment que j’attendais tant s’est plutôt bien passé. A 11h du matin, j’ai pu tester la Wii et prendre enfin les manettes dans mes mimines ! L’endroit réservé aux bornes Wii était très agréable. Une ambiance un peu feutrée à la limite même un peu Lounge si vous voyez où je veux en venir (même moi je ne sais plus ce que je dis). De charmantes hôtesses étaient là pour vous accompagner dans chaque jeu... Accompagner est un bien grand mot puisqu’elles ne connaissaient pas spécialement le nom des jeux et semblaient littéralement amorphes ! Elles avaient au moins le mérite de vous expliquer comment prendre la Wiimote/Nunchuk en main ce qui semble le minimum syndical pour un tel évènement. A mon grand regret, je n’ai pu tester que 5 jeux car les 20 minutes dans l’espace confiné passe trop vite. A mon grand désarroi, je n’ai même pas eu le temps de faire le tour de toutes les bornes et je suis donc passé à côté de celle de Zelda, Trauma Center (là je suis clairement écoeuré), Mario Galaxy (ne remuez pas le couteau dans la plaie) ou d’autres bons jeux. Voici donc ce que j’ai pu tester avec quelques impressions :

- Wii Sports : La partie de tennis n’avait rien de fabuleux. On prend tout de même du plaisir à faire les gestes pour taper dans la balle mais sans plus. Autant dire qu’en mode 1 joueur, on doit s’emmerder et que le jeu doit être lassant au possible. A mon avis, c’est un jeu à sortir lors de bonnes petites soirées entre potes. De plus, le fait de ne contrôler que les coups des personnages et non les déplacements rendent le soft un peu léger.

- Elebits : Je n’y ai joué que 2 minutes tellement le soft n’était que peu maniable et amusant. En gros, on se trouve dans une maison et il faut tuer des petites créatures. Celles-ci font augmenter votre niveau de Watts et vous pouvez ainsi bouger ou ouvrir des appareils électriques. Franchement peu intéressant.

- Kororinpa : Le jeu s’apparente à un Marble Madness. En fait, vous ne dirigez que le décor ou vous le faîtes tourner pour faire avancer une bille. Un concept qui me semble intéressant et ludique pour la console. Reste à voir si le jeu proposera un véritable challenge et une bonne durée de vie.

- La bonne claque Wii fut certainement Wario Ware, faute de mieux. Le jeu s’adapte parfaitement au maniement de la console et on dirait que la Wii a été pensé pour ce type de jeu. Avant chaque mini-game, un turorial de 2 secondes vous explique comment tenir votre pad pour le mini-jeu concerné et ensuite celui-ci démarre. Au programme de cette session, j’ai pu conduire une voiture, faire du hulla hoop, faire frire et sauter des aliments dans une poêle, stabiliser la Wiimote pour mener une bille dans un trou et j’en passe et des meilleurs. Un jeu déjà fun sur les autres consoles de Nintendo qui risque de faire un malheur sur la console Next-Gen !

- J’ai fini ma session Wii en m’adonnant à Wii Brain Academy. Encore une fois, sans être un jeu révolutionnaire, le jeu est maniable et surtout fun en multijoueur. J’ai été arrêté en cours de jeu mais le peu que j’ai vu m’a conquis.

La Wii était donc à l’honneur même si mon avis est un peu mitigé. J’ai un peu peur de me retrouver avec une console ne proposant que peu d’expérience solo et surtout peu résistante (durant Wario Ware le capteur de mouvement s’est décroché 3 fois). Mis à part cela, la console semble avoir un avenir prometteur. Qui vivra verra.

Les points positifs du salon

- Une certaine partie de l’organisation
- La possibilité de jouer à des nouveautés et surtout de tâter la Ps3 et la Wii
- Le salon en lui-même car en France, on peut pas dire que l’on croule sous ce genre d’évènements.
- Le nombre de temps pour tester la Wii (20/25 minutes, c’est déjà pas si mal au final)
- Le stand Sega peut fournit mais impressionant par ses nouveautés et les jeux disponibles sur les bornes
- Les cadeaux (en étant un peu patient et surtout en faisant tout le salon)

Les points négatifs du salon

- L’autre partie de l’organisation (le système de file d’attente un peu lourd mais certainement indispensable)
- L’accessibilité au stand de la Ps3
- La durée de jeu sur le stand Ps3 (selon des sources, pas plus de 5/10 minutes au total)
- L’incompétence des hôtesses face aux jeux qu’elles présentent (surtout pour la Wii)
- Certaines démos jouables tirées d’il y a quelques mois déjà
- Le fait de ne pas voir de preview sur écran géant au sein du salon. Par contre, on pouvait faire la queue pour obtenir des billets pour des "pseudos" avant-première

Voilà, je pense avoir fait le tour de ce Micromania Games Show 2006. Comme vous avez pu le constater, certains points seront à revoir pour la prochaine édition mais dans l’ensemble il n’y a pas de quoi se plaindre réellement. La plus grosse honte du salon restera certainement le manque d’écran ou de bornes pour les prochains titres next gen ! N’est-ce pas honteux de ne pas avoir un écran avec le Zelda de la Wii !?

P.-S.

D

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette