Consoles-Fan

Accueil du site > E3 2018 > E3 2018 : conférence de Sony

E3 2018 : conférence de Sony

Peu de surprises

mardi 12 juin 2018, par Davy1

On a eu très peur avant la conférence étant donné que Sony a de nouveau opté pour un programme court : une heure de conférence, dans un format un peu inhabituel, mais contrairement à l’année passée, mission accomplie. Ce fût court, certes, mais très qualitatif.

Histoire de frapper un grand coup, Naughty Dog entame la conférence avec The Last Of Us Part II. Techniquement parlant, le jeu envoie du pâté et met la fessée à tout ce qui existe sur terre. On peut noter, outre une beauté graphique extrême, une maîtrise synoptique sans pareil. J’ai particulièrement apprécié la gestion des munitions traitée avec un réalisme hallucinant. On peut collecter des flèches plantés dans des cadavres et les ranger dans son carquois. Un ennemi frappé à mort répandra ses flèches sur le sol. Je pense qu’on est jamais allé aussi loin en terme de réalisme. Le titre est par contre particulièrement gore et devrait être interdit aux moins de 36 ans.

On nous fait changer de salle. Pendant ce temps, les spectateurs peuvent découvrir sur internet divers trailers comme celui de Tetris Effect ou encore Days Gone.

Après s’être installé dans une autre salle, nous découvrons Ghost of Tsushima, lui aussi vraiment magnifique et également extrêmement violent. Les décors sont splendides, on peu voir de nombreuses feuilles brassées par le vent. Les combats sont dramatiques avec des décors qui évoluent de manière organique.

Puis vient un titre dont le gameplay semble directement s’inspirer de Quantum Break. Tiens, tiens, c’est justement le nouveau Remedy qui est annoncé : Control !

Les rumeurs ont dit vrai, le remake de Resident Evil 2 est officialisé : le jeu semble retravaillé de fond en comble ! Merci Capcom !

Trover Saves The Universe, un titre étrange et en parfait décalage avec le reste de la conférence, nous est alors présenté.

Kingdom Hearts III accomplit l’exploit de se retrouver dans la conférence Playstation alors qu’il avait été également présenté chez Microsoft. Bien joué Square Enix ! On apprend quand même que l’univers de Pirates des Caraïbes sera repris dans Kingdom Hearts qui, non content d’accueillir l’univers de Disney déjà enrichi par celui de Pixar, lorgne désormais sur les productions cinématographiques classiques.

Le moment fumette avec Death Stranding nous présente la dualité suivante, soit Kojima est un fou furieux, soit c’est un pur génie. En tous cas, plus le jeu se révèle, moins on comprend quoi que ce soit. C’est beau, très beau, mais cela laisse vraiment circonspect. Il y a des ennemis invisibles qui semblent ne pas nous voir. Est-ce qu’on reprend ici le concept d’Enemy Zero ou un genre comparable ? Pour ma part, le trailer m’a complètement égaré. Ah oui, concernant le casting, Léa Seydoux et Mads Mikkelsen rejoignent Norman Reedus.

Un bref trailer nous révèle que Nioh 2 est en préparation chez Koei Tecmo.

La conférence se termine avec Spiderman qui propose un gameplay très décomplexé, visuellement impressionnant même s’il est désormais clair que celui-ci ne demandera pas un skill très exigeant en ce qui concerne les déplacements de l’homme-araignée. Les combats semblent très inspirés du Batman de Rocksteady. Le jeu se termine sur une séquence impressionnante avec un affrontement avec de nombreux vilains en simultané mais tout cela ne semble plus être une phrase de gameplay, seulement une longue cinématique.

La conférence se termine déjà, avec un sentiment de trop eu en terme de quantité mais en revanche, il n’y a rien à redire en terme de qualité, le niveau était vraiment très élevé cette année chez Sony.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette