Consoles-Fan

Accueil du site > Beat-them-up > Baston 3D > Bloody Roar > Bloody Roar : Primal Fury

Bloody Roar : Primal Fury

Vous ne regarderez plus jamais

lundi 12 juillet 2004, par NGN

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon jeu de combat 3D pr

T’es féline

Bloody Roar n’est plus à présenter, c’est un jeu de combat 3D qui pourrait être qualifié de classique à la différence près qu’ici les combattants peuvent se transformer en bêtes et voir ainsi leur force se décupler. Malheureusement le soft est décrit comme « bourrin » et c’est souvent la raison de l’hostilité des personnes envers le jeu. Mais il en est tout autrement puisque la transformation animale peut réellement apporter un sens technique et stratégique ! Par exemple votre jauge d’énergie est pleine, mais à un coup près vous mourrez, alors vous décidez d’attendre que votre adversaire se rapproche et là vous vous transformez et avec le déploiement de l’énergie votre adversaire est projeté de l’autre coté de l’aréne et avec rapidité vous lui infligez 2-3 coups et vous voilà gagnant et pourtant tout semblait perdu. Les retournements de situations sont légions dans ce Bloody Roar.

Et le bonheur dans tout ça, c’est que tout le monde y trouve finalement son compte, autant un débutant s’amusera à appuyer un peu sur n’importe quoi, autant un « expert » (dans le sens :qui connaît un peu plus le jeu) essayera de sortir les plus beaux combos et à éviter les attaques de manière élégante pour ensuite pouvoir affliger de sérieux dégâts à l’adversaire. Ce qui est également magnifique c’est que chacun trouvera un protagoniste en concordance avec sa personnalité ou sa manière d’agir, personnellement j’ai opté pour Bakuryu (la taupe), rapide et aux techniques pas forcement dévastatrices mais dures à parer quand par exemple mon ami a préféré Gado (le lion) qui est plus lent mais beaucoup plus puissant. Les attaques fusent sans aucun problème, bien sûr les coups les plus « élégants » demandent un peu plus de sûreté et de pratique. On peut féliciter Hudson qui nous a simplifiés grandement la tache, en ayant crée une maniabilité vraiment bonne et cela même pour le pad GC, en privilégiant les combos de boutons que des rotations exagérées de la croix ou du stick (je préfère jouer avec la croix ).

Finir le jeu seul vous prendra tout de même quelques bonnes heures (donc arcade et survival) du moins pour débloquer tous les personnages, toutes les arènes, tous les cheats, et pour finir toutes les fins. Et rajoutez à cela 2 modes multi (VS ou VS team), et j’espère pour vous qu’elles vous occuperont autant qu’elles m’ont occupé puisque sans exagérer, je dois facilement frôler les 60-65 heures en multi. Je considère le soft plus fun et beaucoup plus plaisant qu’un Soul Calibur 2 par le fait qu’un débutant ne se trouvera pas d’avance cuit face à une personne ayant plus d’expériences, peut-être que certains ne me comprendront pas, mais moi quand je joue avec quelqu’un, je cherche avant tout à prendre plaisir et à m’amuser !

T’es toute douce

Je me rappelle avoir été fortement impressionné par le soft à sa sortie, maintenant près de 2 ans après il a pris un bon coup de vieux et fait un peu pâle figure comparé à la concurrence. Mais il reste néanmoins très agréable à regarder, les personnages ont opté pour un look très manga et ne souffrent aucunement d’un manque de polygones, les arènes bien que petites ne sont pas laides mais manquent cruellement de vie et font trop « mortes » (même si certains décors comme l’aéroport donne un semblant de vivacité). Les personnages bougent comme ce n’est pas permis, une rapidité de frappe ahurissante, chaque coup se déroule dans une souplesse sans faille, et rajoutez à cela que presque chaque coup est accompagné d’un filet de lumière et que chaque contact entre les protagonistes n’est que prétexte à un vrai feu d’artifices, vous serez vraiment ébahis devant ces explosions de lumières. L’intro du jeu est dans un style typiquement manga et pour les fins c’est pareil, et en plus c’est de bonne qualité, que demander de plus ? Notez également l’originalité des vêtements.

Au niveau de la sonorisation c’est un peu plus classique et cela ne s’éloigne pas trop de ce qu’on à déjà eu l’habitude d’entendre. Les musiques sont assez vives et dans un ton très arcade mais malheureusement elles se ressemblent un peu trop. Les bruitages quant à eux, sont très bien réalisés et cela s’applique autant pour les voix que pour les « choques », malgré tout on est loin de ce que nous propose Soul Calibur 2 !

Graphismes : 76%
Les décors auraient mérité plus d’attentions, mais les personnages sont beaucoup mieux réalisés.

Animation : 89%
Que c’est fluide ! Encore une fois, c’est certains décors qui manquent d’animations.

Jouabilité : 76%
Même si la manette de la GC paraît de prime abord vraiment inadaptée, il faut bien reconnaître que Hudson a fait du bon boulot et nous a concoctés quelque chose de très maniable.

Bande son : 73%
Un peu passe-partout, mais les bruitages sont plus vitaminés.

Intérêt : 90%
Des heures d’éclate en perspective autant en solo qu’en multi. Un des meilleurs jeux de baston 3D actuels voire le meilleur (c’est mon point de vue)

Note globale : 86%
A part la boite toute moche en pal, je ne vois aucune raison de ne pas l’acheter.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette