Consoles-Fan

Accueil du site > Party Game > Bomberman > Super Bomberman R

Super Bomberman R

Boum !

vendredi 10 août 2018, par Davy1

Après la Switch, Bomberman revient sur Xbox One (mais aussi PS4 et Steam) dans une version analogue. Les bonnes ventes sur Switch ont visiblement poussé Konami dans le bon sens pour que cela se produise.

05

Les reproches sur ce Bomberman seront donc un peu les mêmes que sur Switch. Pourquoi avoir choisi des graphismes si réalistes pendant le jeu, pourquoi ne pas avoir gardé l’esprit simple et efficace de l’époque, et surtout, pourquoi avoir choisi une 3D en vue du dessus mais aussi légèrement de biais, ce qui nuit à la visibilité.

03

Vraiment, je ne comprends pas. Oui, on a vu que c’est en 3D, ce n’était pas la peine de nous le souligner de la sorte. Bon, pour être honnête, on s’y fait car la caméra n’a pas non plus pris des angles de vue complètement dingues mais on ne peut que soupirer.

04

Le concept de Bomberman est simple. En mode histoire, vous pouvez collaborer avec un autre joueur pour éliminer tous vos opposants et ainsi parcourir tous les stages du monde. Puis, il faudra battre un boss à la manière d’un Bomberman multijoueurs avant que celui-ci ne s’enfuie à bord de son gros mécha qu’il faudra terrasser à l’aide de nos bombes, dans une aire de jeu plus libre.

02

Bien entendu, les options permettent d’améliorer votre attaque en rajoutant des bombes à votre stock : c’est le nombre de bombes qu’il est possible de lancer simultanément. L’envergure de la flamme de la bombe qui explose peut aussi être augmentée. Enfin, il est possible de saisur les bombes ou de shooter dans ces dernières si vous avez ramassé l’option adéquate.

01

Néanmoins, le mode multijoueurs de Bomberman reste le coeur du projet et même si celui-ci n’est pas parfait, il reste vraiment très plaisant à jouer. Il n’y a rien à dire, chaque console de salon devrait avoir son Bomberman, c’est un incontournable, point final. Notons enfin la présence de Masterchief dans la version Xbox One du jeu.

Graphismes : 63%
Manque de caractère et d’esprit bombinou.

Animation : 78%
Ce n’est pas fou ici non plus, il n’y a pas de ralentissements, c’est déjà ça.

Jouabilité : 75%
Les caméras qui sont juste absurdes.

Bande Son : 87%
Bombaaaaaaamaaaaaaaaaan.

Intérêt : 70%
Mettez un Bomberman dans votre console, c’est bon pour le moral.

Note Globale : 73%
Pas le meilleur opus mais, au moins, un opus récent : il faut encourager Konami.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette