Consoles-Fan

Accueil du site > Course > The Crew > The Crew 2

The Crew 2

Finalelent pas aussi bon

mardi 31 juillet 2018, par Davy1

The Crew, c’est simple, j’adore. Alors évidemment, l’annonce de sa suite m’a vraiment réjoui. Enfin, vraiment, pas tout à fait, j’ai un peu pesté sur le fait qu’Ubisoft aie à nouveau choisi les Etats-Unis comme plaine de jeu.

05

Malgré des qualités indéniables, The Crew avait quand même pas mal de détracteurs. Certains critiquaient son gameplay Arcade que j’adorais justement pour cet aspect. Un autre critique portait sur ses graphismes aliasés mais là non plus, je n’étais pas trop d’accord. Aucun jeu de course n’avait propose jusqu’alors un mon ouvert aussi large et sans aucun loading. The Crew a ouvert des portes, des tas de portes, il faut vraiment être teubé pour ne pas le comprendre.

Mais renforcé par ces critiques, Ivory Tower a décidé de mettre le paquet sur ce deuxième opus. Bien évidemment, le titre bénéficie de la puissance de la Xbox One X : attendez-vous donc à des graphismes 4K, du 30 images par seconde ce qui reste respectable pour un monde ouvert, des vraies sensations de vitesse. Le jeu est vraiment très beau mais en revanche, il bénéficie désormais d’un habillage scénarisé plus présent qui enlève un peu l’aspect libertaire du premier opus. D’ailleurs, cette fois-ci, il y a des loadings lorsqu’on change d’endroit. C’est pas bien long et camouflé par des zones tampon mais on ne la fait pas à un vieux briscard comme moi. Ensuite , il y a quelques textures qui poppent, des baisses de framerate également et surtout, si tout est réalisé en finesse, il me semble que les décors sont moins vivants qu’avant. Comprenez par là qu’il y a moins d’effets spéciaux, d’avions dans le ciel, de feux d’artifice, etc.

04

Sur d’autres aspect, The Crew 2 fait très fort, les effets d’eau et le remous est très bien rendu mais on regrettera peut-être l’absence des vagues à la Wave Race, tout est bien trop plat, il y avait moyen d’être un peu plus créatif.

Un des points noirs des jeux Ubisoft, ce sont les musiques souvent assez peu inspirées. On peut noter que pour ce nouvel opus, un effort particulier a été apporté sur cet aspect. Les bruitages sont réalistes. De l’écho est rajouté dans les tunnels.

03

Les tracés sont plutôt marrants et plutôt orientés cascade. En revanche, le jeu se présente plus comme une suite d’épreuve que l’on sélectionne directement sur la grande carte. On débloque des épreuves au fur et à mesure mais un peu partout sur la carte, là où the Crew était nettement plus progressif, on devait se rendre nous même aux endroits en roulant avant de pouvoir voyager librement. Il y avait un côté exploration surkiffant qui a été mis de côté ici, sans doute pour s’adresser à un public plus large. C’est à dire que l’exploration libre est toujours possible mais comme tout est ouvert et accessible depuis le début, elle a beaucoup moins d’intérêt.

D’ailleurs le concept d’attirer des followers pour attirer les sponsors pour gagner de l’argent et acheter de nouveaux véhicules confirme un peu cette tendance, les influenceurs du net sont à la mode oui ou non ?

02

Autre apport de The Crew 2, ce sont les véhicules puisqu’en plus des voitures, motos et monster trucks, on retrouve désormais les bateaux et les avions avec la possibilité de zapper de l’un à l’autre sans attente, ce qui rend certaines situations spectaculaires à défaut d’être réalistes. Et comme je l’ai précisé, si le zapping de véhicules est possible, celui des zones de jeu ne l’est plus sans latence.

Les développeurs ont mis en place des petits passages en vue à la première personne où vous choisissez des véhicules : plutôt inutilement compliqué. En revanche, il y a de bonnes idées comme les course Live Xtrem Series qui sont en fait des courses où vous allez changer de véhicule en pleine course, ce n’est absolument pas réaliste et c’est comparable aux changements d’états de Sonic & Sega All Star Racing mais on s’en fiche pas mal, c’est du jeu vidéo de kiff.

En modifiant son concept, The Crew a dénaturé The Crew, il s’est amélioré sur bien des points, sur d’autres, il s’est casualisé parfois à l’extrême, déjà en adoptant une position plus classique. Une chose est sûre, vous n’aimerez pas The Crew 2 pour les mêmes raisons que The Crew premier du nom.

01

Graphismes : 95%
Mieux fagoté que le premier opus, mais...

Animation : 84%
un grand manque d’animation dans les décors même si le tout reste fluide.

Jouabilité : 81%
Des sensations analogues au premier opus : c’est très Arcade et j’adore ça.

Bande Son : 92%
Ubisoft a mis le paquet en injectant de grands noms comme Lorde ou Ummet Ozcan.

Intérêt : 92%
L’exploration est toujours agréable mais propose moins de surprise que dans le précédent opus. La force réside en la possibilité de parcourir les terres, les airs et les eaux.

Note Globale : 87%
The Crew 2 ne fait pas mieux en tout, il tente une formule différente avec du plus mais aussi du moins. On note ainsi une amélioration graphique et musicale contre régression en ambiance et animation dans les décors : c’est moins festif, mais c’est mieux maîtrisé.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette