Consoles-Fan

Accueil du site > Animation > Star Wars > Star Wars : le Réveil de la Force

Star Wars : le Réveil de la Force

Bis repetita

jeudi 5 mai 2016, par Davy1

Georges Lucas l’avait promis, il n’y aura jamais d’épisode 7, 8 et 9. Hum. C’était sans compter le rachat de Lucasfilm par Disney en 2012. Les deux compagnies travaillent déjà main dans la main : il y avait par exemple déjà des attractions Star Wars et Indiana Jones dans les parcs Disney de par le monde. Le rachat n’est donc pas illogique et installe Disney à la tête de licences très confortables.

Cependant, l’idée est de rajeunir et moderniser la série quitte à décevoir les spectateurs de la première heure devenus aujourd’hui plus âgés et plus râleurs. Ce n’est sans doute plus eux la première cible visée : il faut séduire les jeunes avec des ingrédients actuels qui fonctionnent : oui, ce Star Wars fait très Teen Movie et comme pour compenser cela, il lorgne vraiment énormément sur l’épisode 4 en terme de trame. Cela peut plaire et déplaire car bien évidemment, on souhaite voir autre chose qu’un "remake" et bien entendu, cela n’en est pas un : parlons dès lors plutôt de clins d’oeil même si ceux-ci sont aussi discrets qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine. Pour ma part, j’attends de voir les prochains épisodes pour comprendre ces choix.

03

Si la photographie est esthétique et les plans respectueux à l’obsession des Star Wars originaux, j’ai été un peu déçu du portage sur blu-ray pour lequel il m’a manqué l’effet claque que Disney a l’habitude de nous offrir sur le plan de l’affichage. Dommage car le film est vraiment très graphique et joue avec les couleurs et ses codes ainsi qu’avec la luminosité avec talent, gommant ainsi en partie un scénario sans grande surprise que ce soit en terme de visite de lieux ou de création de personnages. Certes, BB-8 fait le job surtout auprès des enfants mais un bestiaire un peu plus créatif et riche aurait été le bienvenu.

02

Cependant, on se retrouve bien rapidement rattrapé par l’univers fascinant de Star Wars et ses batailles galactiques toujours aussi cultes. C’est aussi l’occasion de retrouver les personnages de la première heure, naturellement vieillis. Les retrouvailles sont fatalement émouvantes et le film va clairement en jouer.

Ce film sert sans doute de mise-en-bouche pour la suite. Je m’attendais à un retour plus fracassant et pas à une introduction. Après tout, nous en sommes déjà au 7ème opus. On pouvait donc passer à la vitesse supérieure sans hésitation.

01

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette