Consoles-Fan

Accueil du site > Beat-them-up > Baston 2D > Samurai Spirits > Samurai Spirits III

Samurai Spirits III

Zankuro Musoken

dimanche 24 avril 2005, par Sets

Ce troisi

Cet épisode introduit un nouveau héros, Hisame Shizumaru (le jeune garçon au parapluie) et également d’autres personnages inédits ainsi qu’un nouveau boss Minazuki Zankuro.
Ce dernier est un démon qui sème la terreur dans tout le Japon, et s’est donc fait de nombreux ennemis parmi nos combattants. Shizumaru va donc demander à Haomaru de l’aider à trouver et vaincre Zankuro.
Nakoruru, Rimururu, Gaira, Galford et Kyoshiro ont eux aussi leurs raisons de mettre fin aux agissements de Zankuro.
Genjuro quant à lui est toujours à la poursuite d’Haomaru, Hanzo est à la recherche d’Amakusa et ce dernier veut à son tour également vaincre Zankuro afin de récupérer ses pouvoirs démoniaques.

Amakusa est donc jouable dans cet épisode (c’etait le boss du premier Samurai Spirits), mais le nombre de personnages jouables au total est inférieur à SS II, au casting on ne compte plus que 13 personnages (contre 17 dans SS II).
On retrouve donc Haomaru, Nakoruru, Genjuro, Ukyo, Kyoshiro, Galford et Hanzo. On regrettera certains persos de SS II qui ont disparu. Parmi les nouveaux on a donc Hisame Shizumaru (le héros), Rimururu (la petite sœur de Nakoruru), Caféine Gaira (le petit fils de Nicotine), Kubikiri Basara (un fou furieux) et Amakusa Shiro Tokisada (le boss de SS I).

Après avoir choisi son perso, on vous demande de choisir entre 2 styles de combat : "Slash" ou "Bust", ce qui change les attaques des persos mais aussi par exemple en mode "Slash" Nakoruru se battra avec son aigle, alors qu’en mode « Bust » elle aura le chien.
On peut également choisir un "Grade" mais cela n’a que très peu d’intérêt ... en "Beginner" la garde sera automatique, en "Medium" eh bien le jeu est normal, puis en "Upper" vous n’aurez plus de garde ! Mouais assez inutile cette histoire de "Grade" enfin vous pouvez toujours vous lancez des défis lorsque vous jouez entre amis et vous la péter à gagner des combats sans garde ...

Le système a été modifié, il n’est plus question de deux boutons pour les slashs avec le high slash qui s’exécute en appuyant simultanément sur les deux boutons, désormais les slashs sont répartis sur 3 boutons et le 4e bouton est réservé au kick, on peut bien entendu réaliser d’autres actions avec des combinaisons de boutons.
A+B sert à ésquiver (comme dans KoF ‘95) puis la possibilité de tourner autour de l’adversaire si l’on exécute cette manip’ au corp à corps, vous vous retrouvez alors dans le dos de l’adversaire.
B+C sert à faire un petit saut en portant un coup, très efficace pour surprendre l’adversaire.
A+B+C sert à charger sa barre de power, cette jauge se remplit aussi lorsque l’on encaisse des coups.

Lorsque la barre de "Power" est pleine on est bien entendu plus puissant, un "high-slash" bien placé peut faire perdre les 3/4 de la barre de vie de l’adversaire, le jeu est encore plus tactique qu’auparavant car les dommages infligés par les coups portés peuvent varier selon comment et à quel moment vous frappez et compte tenu aussi du niveau de la jauge de power qui se remplit très vite lorsque vous encaissez des coups violents ... la situation peut donc se retourner très rapidement, jamais rien n’est joué dans ce jeu.
L’attaque spéciale ou "furie" est toujours de la partie bien entendu, une par perso, on peut la déclencher une fois la jauge "Power" au max. Comme avant, ces "furies" désarment l’adversaire, une occasion de plus pour le toucher au moment où il ramasse son arme au sol.
Les petits affrontements au corps à corps à coups de tapotte sont également toujours de la partie, celui qui perd se retrouve désarmé ici aussi.

Le design a complétement changé, il a sans aucun doute gagné en classe et beauté, les personnages sont mieux proportionnés et dans un style différent, les sprites sont également plus imposants.
Les décors sont magnifiques, certainement les plus beaux tous épisodes confondus, certains stages des deux premiers épisodes ont été remaniés alors que d’autres sont totalement nouveaux. Le même décor propose aussi des variantes, par exemple dans celui de Gaira (ex stage de Nicotine), la brume présente au premier round se dissippe quelque peu lors du deuxième round ... dans le décor de Basara, à la fin du premier round les bougies sont soufflées et le décor passe donc du rouge au bleu, avec l’éclairage sur les personnages qui change ... tout ceci est du plus bel effet ! Seul un stage semble étrange, celui de Ukyo avec la rivière en arrière plan qui est le moins réussi.

JPEG - 150.6 ko
oui, oui, on est bien sur NeoGeo !

Lors du round décisif si les adversaires se retrouvent tous deux avec leur jauge de vie à 1/4 pleine, la décor va disparaître pour laisser place à des univers brumeux inquiétants, la musique s’arrête aussi, on n’entend plus qu’un son de shamisen ... tout ceci contribue à tendre encore plus l’atmosphère pour les fins de matchs serrées.
L’animation est donc forcément nouvelle aussi, bien plus détaillée et contribue à donner de superbes allures aux protagonistes.
Le son est une nouvelle fois de toute beauté, les musiques sont tantôt envoutantes, tantôt rythmées et entraînantes et on a du mal à croire que toutes ces sonorités sortent de la NeoGeo, les bruits de lames qui s’entrechoquent entre elles ou qui rencontrent la chair ainsi que toutes les voix et cris digitalisés des personnages contribuent à cette ambiance unique.

Graphismes : 95%
Le plus beau des Samurai Spirits ? En tout cas pour les décors c’est certain et plus généralement, un certain graphisme que l’on ne rencontre que dans cet épisode.

Animation : 90%
Une grande évolution depuis Samurai Spirits II.

Bande son : 96%
Les musiques sont tout autant réussies que dans les deux premiers épisodes, bruitages et voix impeccables. La NeoGeo nous montre ce qu’elle peut faire de mieux.

Gameplay/Maniabilité : 80%
Je préfère le gameplay de Samurai Spirits II mais le système reste très bon, un petit temps d’adaptation est nécéssaire pour trouver le bon rythme du jeu. Moins accessible que les deux premiers épisodes je pense.

Durée de vie : 80%
Le jeu est bizzarement très difficile contre le CPU, même avec la difficulté réglée au minimum. Le mieux est toujours de jouer à 2 joueurs.

Global : 85%
Alors en conclusion et d’un point de vue personnel je préfère Samurai Spirits II, pour son côté plus enjoué et extravagant et pour ses peronnages que l’on ne retrouve pas ici. Ce troisième épisode est magnifique, marque un tournant dans la série et reste excellent mais l’ambiance est plus "zen" et le système rend le jeu plus tactique, complexe et fourbe. Un superbe jeu néanmoins.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette