Consoles-Fan

Accueil du site > Aventure > Sekiro

Sekiro

Shadow Die Twice

mercredi 10 juillet 2019, par Pixl

Dans un esprit sado maso de la même trempe que Dark Souls ou Bloodborne, Sekiro se fera un plaisir de jouer avec vos nerfs.

C’est dans un Japon médiéval que votre aventure prendra place.

Vous incarnez Le Loup, un assassin, protecteur du jeune maître, l’Elu. Et on peut dire que les choses commencent mal vu que celui-ci a été capturé. Il nous incombe de le sauver des mains de personnes mal intentionnées. Il faut dire que L’Elu a un pouvoir occulte qui, entre de mauvaises mains, pourrait se révéler très dangereux. Dans ce sauvetage, qui se révélera un échec, vous y laisserez votre honneur, mais aussi un bras. Mais Le Loup sera sauvé par un artisan. Celui-ci va d’ailleurs lui fabriquer une prothèse qui se révélera être une arme redoutable.

JPEG - 651.6 ko

C’est sur ce scénario, un peu simple, que votre histoire commence. Heureusement, les personnages ont beaucoup à raconter. Il sera facile et tentant de penser que Sekiro ne doit pas être si compliqué que ça. D’autant que visuellement, le jeu est tellement beau qu’il est très facile de lui laisser sa chance. Attention, ne croyez pas ça manant !

À la différence des autres Dark Souls & Co, le jeu vous permet de souffler, de profiter de ce qui se passe autour de vous (pas tout le temps, mais suffisamment). Les feux de camp vous permettent de vous reposer, mais attention, la zone sera relancée et les ennemis seront à nouveau présents (à l’exception des boss).

La mort ne vous fera pas perdre de l’argent ainsi que votre expérience. L’arbre d’expérience ne sera pas dévoilé intégralement dès le départ. Il faudra se battre (ou farmer dans certaines zones) pour le faire évoluer.

JPEG - 143 ko

Je vous le disais un peu plus haut, la prothèse de Sekiro sera une véritable force. Le grappin vous permettra d’atteindre des zones plus discrètes avant de lancer votre attaque. Ou au contraire de vous extirper d’une situation délicate.

J’ai d’ailleurs vu des "streamers" éviter des zones entières via celui-ci.

Afin de rendre le jeu encore plus difficile qu’il n’est déjà, l’IA est loin d’être nulle. Impossible par exemple de la duper deux fois avec le sort de résurrection.

Les zones sont présentées comme « ouvertes ».

En gros, vous aurez toujours deux voir trois façons différentes d’atteindre votre objectif final.

JPEG - 261.2 ko

Graphismes : 18/20

Une véritable œuvre d’art !

Jouabilité : 16/20

La prise en main vous demandera patience et dextérité.

Bande Son : 16/20

Énorme travail fourni sur les différentes musiques qui apportent une ambiance particulière lors de certaines phases.

Scénario : 14/20

Très basique, le niveau est relevé par des personnages attachants et profond.

Note globale : 16/20

Si vous avez de la patience, vous saurez juger cette œuvre à sa juste valeur.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette