Consoles-Fan

Accueil du site > Plate-formes > Plate-formes 3D > Shadow : The Hedgehog > Shadow the Hedgehog

Shadow the Hedgehog

La Sonic Team

mercredi 13 septembre 2006, par Takeru

Mais que se passe t-il dans la t

Cela faisait un moment que le hérisson bleu côtoyait les humains sur ce qui peut ressembler à notre planète. Et étonnement, cela lui allait plutôt bien. Les scénarios catastrophiques comme l’apparition de Chaos dans Sonic Adventure 1 donnait un coup de fouet sans précédent aux aventures de Sonic. Cependant, avec Shadow, un autre pas a été fait. Un hérisson, flinguant à tout va sur sa moto, laisse une impression bizarre au fan de Sonic que je suis. Il est vrai que ce n’est pas Sonic qui tient les armes, mais Shadow, le "Dark Sonic". Cependant quoique la Sonic Team raconte, on reste bel et bien dans un univers familier où cette bizarrerie a de quoi laisser perplexe.

Bref, interessons nous au jeu en lui même. L’histoire : Shadow se pose toujours les mêmes questions sur sa naissance et son passé lorsque intervient une attaque alien, avec leur Boss qui a l’air de s’y connaître sur le hérisson noir. L’originalité du jeu se passe dans l’enchaînement des niveaux. Chaque étape propose plusieurs objectifs : un dark, un bon, un neutre. Selon celui que vous choisirez, le déroulement de l’histoire et des niveaux en dépendra. Mauvais point cependant, on est très vite tenté de terminer le niveau en mode neutre tellement les autres objectifs sont contraignants. Par exemple, pour l’objectif dark dans le premier niveau, il faudra éliminer la totalité des soldats du Gun, sans exception : très casse tête dans un jeu qui va à 100 à l’heure. L’objectif neutre ne demande qu’à finir le niveau simplement, ce qui reste le plus fun. Il vous faudra quand même finir les nombreux niveaux, avec la totalité des objectifs pour obtenir la fin du jeu.

La maniabilité du jeu reste la même que les autres sonic : speed, et pas toujours maniable. Les armes ont un maniement sympathique, la visée automatique est pratique et n’est pas forcément désagréable à l’utilisation. Ce qui est déjà moins bien c’est le maniement des quelques véhicules du jeu qui est assez ridicule, ainsi que les caméras qui sont comme d’habitudes très capricieuses. Pourtant, contrairement à de nombreuses critiques que j’ai pu lire, cela ne m’a pas gêné outre mesure. Peut-être est-ce par mon habitude des Sonic 3D... Si c’est un point noir qui mériterai vraiment d’être revu (surtout pour les différents objectifs des niveaux), cela ne noircit pas complètement ma vision du jeu.

S’il est évident qu’on ne retrouve pas le charme des sonic sur dreamcast, que de nombreux malus pèsent sur le jeu (et je n’ai pas parlé des graphismes plus que moyens) : Shadow possède un charme étonnant. Foncer à travers les différents niveaux en flinguant tout ce qui bouge est assez grisant. A noter que comme dans sonic heroes, selon le nombre de vos victimes, vous aurez accès à deux "super attaques" différentes (selon le camp des ennemis éliminés).

Il m’est difficile d’avoir un avis tranché sur ce jeu. Après un sonic heroes qui m’a énormément déçu, après deux épisodes gigantesques sur dreamcast, ce spin off de la série me laisse un avis partagé. On retrouve une histoire plutôt bien foutue qui nous ballade dans des niveaux sympathiques , avec une menace apocalyptique qui plane sur le héros. Puis le coté musical est "audible" (ce qui n’est pas tout le temps évident) : si les bruitages sont classiques, la musique est bien sympathique par un coté moins "synthétique" que dans Sonic Heroes. Mais on ne peut fermer les yeux sur des graphismes d’un autre temps, sur une maniabilité hasardeuse ou sur des objectifs de missions ridiculement ennuyeux. Je conseillerai donc Shadow en occasion, puisqu’il est trouvable aujourd’hui pour une quinzaine d’euros. Pour patienter jusqu’à la sortie du Sonic next-gen...

Technique : 4/10

Son : 7/10

Gameplay : 6/10

Durée de vie : 8/10

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette