Consoles-Fan

Accueil du site > RPG > Ys > Ys VIII : Lacrimosa of DANA

Ys VIII : Lacrimosa of DANA

Voir VenYs

mardi 4 septembre 2018, par Davy1

Sorti en 2016 sur PS Vita, en 2017 sur PS4, YS VIII s’offre une sortie sur Switch en 2018. Puisque nous connaissons déjà la qualité du titre qui mérite vraiment le statut d’incontournable, le seul suspens tient donc dans la réalisation de la version Switch.

03

Vous retrouverez sinon Adol, le héros qui a traversé les temps vidéoludiques. On retrouve Falcom aux commandes qui assure la production avec une fois de plus grand brio. Lors d’une traversée qui tourne mal, Adol se retrouve naufragé sur l’île de Seiren. Il n’y vit pas comme un Robinson puisque d’autres naufragés se retrouvent dans la même situation que lui. Rapidement, la communauté s’organise. Adol est chargé d’explorer l’île afin d’en exploiter les ressources en attendant de trouver une solution pour s’échapper de lîle. Bien entendu, il y a autre chose qui se cache derrière ce naufrage-prétexte : je vous laisse le découvrir.

01

Le système de combat toujours aussi efficace bénéficie aussi d’une réalisation soignée avec des ennemis plutôt volumineux. C’est kiffant !

Si le jeu était irréprochable sur PS4, la Switch n’a forcément pas les mêmes ressources et cela se ressent malheureusement. Il faudra donc se contenter de 30 images par seconde, moitié moins que sur la console de Sony. Et du côté du rendu et des effets spéciaux, eh bien, on s’approche en fait plus de la version PS Vita que de la version PS4. Dommage, j’avais rêvé à l’équivalence, c’est rappé. On notera d’ailleurs aussi un aliasing assez prononcé mais supportable dans sa version nomade.

02

Cela n’enlève en rien à la qualité du titre en soi mais, fatalement, après avoir goûté à meilleur, rejouer à une sous-version n’a pas le même effet. On vous conseillera donc plutôt la version PS4, ne passez à la Switch que si vous préférez jouer avec une portable.

04

Graphismes : 87%
Une bien jolie réalisation malgré pas mal d’aliasing.

Animation : 81%
Quand même deux fois moins fluide que sur PS4.

Jouabilité : 94%
Une licence adorée.

Bande Son : 92%
Magnifique, grandiose...

Intérêt : 90%
Un excellent opus malheureusement moins bien porté que sur PS4.

Note Globale : 88%
Toujours efficace même si dans les faits, le portage est un peu laborieux sur Switch. Mais bon, si vous n’avez pas de PS4...

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette