Consoles-Fan

Accueil du site > Beat-them-up > Baston 2D > Capcom vs SNK > Capcom VS SNK : Millennium Fight 2000

Capcom VS SNK : Millennium Fight 2000

Ar’iouch ken !!

samedi 5 mai 2007, par Teiseken

Fan de Street Fighter II de la premi

Ca y est, j’ai enfin mon GD rom Millenium Bastonade Dream 2000 dans ma zolie console Sega. On va allumer tout ça pour voir comment ça tourne. :)
Impressions à chaud : "Vouha lala !!! Que c’est bien foutu tout ça ! La présentation déééchiire !!"
C’est vrai que les mots des menus sont prétextes à toutes sortes d’effets d’animations virevoltantes tout en 3 D. Même le fond bouge, on se retrouve dans des cubes carrelés ou des couloirs qui tournent dans tous les sens. La qualité et le dynamisme des musiques suit le tout. Rien à redire pour l’instant, c’est parfait. Lors de la sélection des personnages, les choses sont toujours superbement pensées et réalisées avec une sélection de portraits en perspective (D’ailleurs dans le jeu tout est superbement dessiné en ce qui concerne les artworks du début à la fin).
Les menus offrent de multiples options comme la charge SNK ou Capcom ou le turbo. Ca ne change pas la face du monde mais c’est toujours sympa d’avoir un maximum d’options. Il existe même un mode pour éditer les différentes couleurs des combattants. Choisissez l’ordre de combat des personnages (qui sont plus ou moins nombreux selon un chiffre qui leur est attribué en fonction de leur potentiel), appuyez et le match commence.
Le soin apporté à la réalisation continue de nous étonner avec des mini-présentations très sympathiques et ayant une certaine classe en guise d’intro de chaque stage. Comme les menus du jeu, ces petites intros donnent un ton high tech à la présentation de Capcom VS SNK : Millennium Fight 2000.
Les décors apparaissent en haute résolution. Certains paysages sont fabuleux tandis que d’autres sont plus communs. Mais globalement les décors mettent la claque. Par contre la résolution utilisée pour les personnages est médiocre. Ca fait un mauvais contraste avec les décors même si l’animation des sprites est très fluide. On pense tout de suite à le comparer avec Guilty Gear. Je pense que pour la réalisation Guilty Gear et à tous points de vue bien meilleur. Encore ce n’est pas bien grave le manque de finesse et d’évolution du graphisme des sprites comparé à la musique durant les combats. C’est de la boucherie. L’intérêt et la jouabilité du jeu sont courcircuitées par la bande son qui ne peut avoir qu’une conséquence sur le joueur : la fuite. J’ai rarement ouïe une bande son aussi monotone, désharmonieuse et qui donne aussi vite mal à la tête. On va devoir déclarer le jeu zone sinistrée. Les musiques enlèvent tout le potentiel fun du jeu : une vraie catastrophe.

Perdu de vue
Je lance un avis de recherche pour le code qui débloque les thèmes originaux remixés superbement des principaux combattants. Il ne s’agit pas d’une plaisanterie : un code existe bel et bien. Inutile de dire qu’avec ces musiques fidèles à l’esprit original des jeux, jouer revêt dans ces conditions d’un tout autre ordre : le fun est libéré !! Les combats en eux même sont intéressants pour la palette extra large de coups que peut utiliser chaque personnage mais l’intensité des combats ne m’a pas autant convaincu que dans Street Fighter 2 même en augmentant la difficulté.
La sélection de combattants permet de jouer un grand nombre de stars du jeu vidéo bastonique mais quelques oublis parmi les noms célèbres m’ont également surpris : ça doit être une vague histoire de coup marketing signé Capcom : faut qu’ils arrêtent avec cette optique du jeu et de la vente.
Enfin un mot sur l’animation : excellente, un des points fort du jeu. Les sprites bougent de partout avec fluidité et le bandeau de Ryu n’avait jamais aussi joliment volé au vent.

Les Plus :
- maniabilité-jouabilité de bonne facture
- casting d’enfer
- la maniabilité avec l’ASCII pad !! :p
- présentations des menus et des persos de top niveau

Les Moins :
- résolution des sprites
- la bande son entre dans nos feuilles pour ressortir par notre bouche en lamentations.


Graphismes : 7,5/10
Presque un sans faute pour les décors mais ça n’évolue pas assez vite à mon goût pour la finesse des sprites des combattants. Aaah, la technique, quel dur labeur.
Heureusement qu’on a de beaux artworks de partout pour retrouver le sourire.

Animation : 8/10
Ca swingue. La Dreamcast fait son boulot avec succès.

Environnement Sonore :
dans les menus, à la fin des matchs, lors des présentations ... : 8/10
durant les matchs avec le son normal : 1/10
avec le code pour avoir les musiques remixées : 9/10

Comme vous pouvez le lire, il y a du très bon et de l’exécrable qui se côtoient sans demie-mesures.

Maniabilité : 9/10
Mon poing dans sa tronche en moins de deux c’est possible : les Streets Fighters peuvent même courir.

Fun : 6/10
Par défaut la musique m’agace tellement que ça finit en mal de tête, pourtant c’est très jouable : dommage.

Durée de vie : 7/10
A vous de voir si vous allez réussir à exploiter cette énième édition de la baston. Au départ c’est vraiment bien de s’affronter league Capcom contre league SNK.

Note Globale : 7/10
6/10 avec la musique normale,
8/10 avec les remixes.

Mamamia, quel désastre. Gâcher tant de potentiel avec une musique créée par un orchestre de sourds : c’est un vrai gâchis !

P.-S.

Sortie le 06 Septembre 2000
Capcom
Genre : Grosse Bastonade à tous les étages.

Répondre à cet article

1 Message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette