Consoles-Fan

Accueil du site > Aventure > Shenmue > Shenmue II

Shenmue II

Enter the chineese Matrix

dimanche 3 juillet 2005, par Teiseken

Prenez le blouson de Mc Gyver, modélisez le en 3D, rajoutez un logo dans le dos de la veste en guise de sous couche suppl

Over the top : le retour de Sly après un lifting.

Fraîchement débarqué sur le port de Hong Kong, après de belles séquences où l’on aperçoit le paquebot accoster et débarquer ce fier héros qu’est Ryo, notre héros se fait vite accoster par la population locale, participe à un concours de bras de fer, manque de se faire écraser par une moto (c’est ainsi qu’il rencontre Joy), et en moins de 10 minutes de jeu en ayant fait tout ça, on continue et..... hop, il se fait voler son sac à dos par un gamin qui se charge de le donner à une bande punks.
La vie de héros de jeux vidéos c’est plus possible aujourd’hui : trop de pression, trop de contraintes... c’est pour ça qu’on a pas encore Shenmue 3 : Ryo demande une augmentation et en attendant il fait la grève (pas de la faim heureusement sinon on l’aurait retrouvé sous forme de squelette).

"Ce Picasso pour 3000 en espèce !"... Les bras m’en tombent.

Dès le premier quart d’heure du jeu on peut donc se faire une idée très précise de l’aventure qui d’ailleurs n’est jamais bâclé et tient toutes ses promesses du début à la fin.
En le regardant, dès l’intro on ne pense plus à un jeu mais bel et bien à l’aventure en elle même. La réalisation fait penser à un dessin animé tellement c’est coloré mais avec un réalisme et des angles de vue de films de ciné. De nombreux effets de caméra mettent en valeur la hauteur des habitations pour donner un effet impressionnant de perspective.
La musique change d’un quartier à l’autre : elle caractérise parfaitement les régions traversées. Sega nous offre une musique traditionnelle et je ne sais pas si mes impressions sont bonnes, mais je crois que l’éditeur a voulu faire passer 3 choses par le biais des musiques. Tout cela est fort bien rendu :
- premièrement une ambiance hors du commun,
- deuxièmement ils ont voulu que ça corresponde bien aux quartiers, à la localisation,
- et finalement j’ai ressenti que le thème de l’aventure et du voyage étaient présents dans les musiques.

"Mesdames : j’ai une bonne nouvelle : Sega annonce Shenmue 3 !" Yes !!

Le déroulement de cette aventure beaucoup plus longue que le 1 est parsemée de dangers et également de mini-jeux.
Au début, on s’y perd un peu. C’est tellement vaste qu’il faut un certain temps pour s’habituer à ces millions de polygones qui nous entourent : une vraie forêt. Je crois qu’on en avait jamais vu autant au paravant.

Il est heureux que l’on soit un peu plus aidés que dans le précédent épisode car à l’arrivée dans un quartier aux immeubles immenses on commence à déguster sévèrement. Les programmeurs jouent avec nos nerfs comme un chat avec une pelotte de laine. Il faut alors courir dans tous les sens, essayer maintes et maintes portes souvent fermées avant d’arriver au bon étage si toute fois vous avez eu le pot de tomber sur le bon ascenseur. Pour compliquer le tout ces ascenseur ne sont souvent pas directs : ainsi parfois vous prenez un ascenceur, en sortez à un autre étage pour en prendre un autre à l’étage du dessous en utilisant avant les escaliers. Ca me rappelle les 12 travaux d’Astérix : à la fin on ressort de là complètement fou. Et pourtant vous avez tout intérêt à garder la tête bien froide et les doigts prêts à l’action car il faudra affronter des passages en QTE pas piqués des vers.
Vous l’aurez compris, Shenmue est un formidable amusement. Si vous avez quelques difficultés à avancer : persévérez : je vous assure que ça en vaut réellement la chandelle.

Ainsi soit il : Britney a parlé !
Pas terrible son nouveau make-up...

Les Plus :
- variété des décors accrue
- un jeu d’un grand réalisme
- les bruitages et le côté sonore subliment le tout avec des doublages japonais et le texte anglais

Les Moins :
- les paysages en eux même sont moins enthousiasmants que dans le premier épisode.

Mais qu’est ce que c’est que s’capio ?

Graphismes/Animation : 9,5/10
Shenmue 2 explose grâce à des cartes qui n’en finissent plus et comme en plus c’est beau à pleurer : il ne faut surtout pas rater cet épisode.
La scène montrant des dizaines de karatékas démontre la puissance de la bécane de Sega.

Environnement Sonore : 9/10
Du même niveau que pour le un : excellentissime et toujours aussi pittoresque.

Maniabilité : 8,5/10
Is good, rien à signaler les amis.

Fun : 9/10
Il est rare de voir des jeux d’aventure aussi vivants. La 3D grandiose donne une impression de vie quasi réelle aux personnages.

Durée de vie : 9,5/10
La difficulté est parfois un peu plus casse tête que dans le premier et on prend plus de temps avec les défis, jeux pour gagner des tunes... Il m’a semblé que les indications étaient plus simples à suivre, on galère donc moins à chercher et on savoure la diversité des graphismes et des ambiances. C’est grandiose.

Note Globale : 9,5/10
Encore une fois jouer à Shenmue est une véritable cure pour la santé, un des bonheurs extrême de la vie. Le principal atout de cette suite par rapport au premier concerne la durée de vie avec des maps largement plus étendues.

"Cours Forest, c’est pas grave, si tu tombes y a juste 4 anciens lutteurs chinois qui vont te faire passer ton mal de crâne."

P.-S.

Sortie le 30 Novembre 2001
Développé par : Sega/AM2
Genre : Aventure Réelle
Pour 1 joueur
Site Officiel

Répondre à cet article

3 Messages de forum


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette