Consoles-Fan

Accueil du site > Wrestling > WCW vs. NWO > WCW/NWO Revenge

WCW/NWO Revenge

Le vengeance est un plat

dimanche 3 octobre 2004, par Teiseken

On ressort les maillots de catcheurs, mais les slips, salopettes et autres marcels unicolors du pr

Nous voilà de retour dans les stratosphères de la lutte américaine et québecquoise avec un titre qui fait suite au légendaire WCW vs NWO World Tour. Qu’on-so-le dise de suite WCW vs NWO parvient sans mal à palier le plus gros défaut de son prédécesseur : nos catcheurs sont donc affublés de textures toutes à fait honorables pour les capacités de notre chère Nintendo 64. La refonte graphique est sans conteste une réussite, mais quand est-il du reste de la réalisation ?
L’animation n’a pas tellement bougé mais l’entrée (la présentation des catcheurs, ainsi que le graphisme de la foule) s’est un peu améliorée. L’intro du jeu, également calculée tout en 3D par la machine fait un bon de géant en terme de qualité et pour son ambiance unique : c’est un grand moment pour tous les fans de catch. La bande sonore par contre est en retrait par rapport à l’épisode World Tour. Les musiques manquent de lyrisme. Elles ne sont pas toutes aussi agréables à l’ouïe : il faut tomber sur les bons morceaux.
Il est dommage que le bruitage de claquage lors de l’arrivée du sang (cf test de WCW vs NWO World Tour) ne soit plus présent. Sinon les bruitages sont équivalents. La jouabilité ne change quasiment pas et le jeu n’autorise que très peu de nouvelles possibilités à l’intérieur du ring. Par contre le nouveau roster est encore plus alléchant que celui du World Tour. Ainsi il sera possible de jouer des légendes du catch telles que Bret Hart, Pipper, Goldberg, et toute la crème de la WCW à sa plus grande heure de gloire. Les leagues NWO noir et blanc et NWO noir et rouge sont même distinctes. Autre gros point fort du jeu : la modification des catcheurs officiels. D’origine plusieurs skins sont sélectionnables mais vous pouvez de vous même les changer, ainsi que le nom des catcheurs. On peut donc s’amuser à changer Hulk Hogan en sosie de Bret Hart par exemple. Les plus :
- gros efforts graphiques, même pour le public
- ils ont gardé leur fabuleux système de grapple (notamment en équipe où l’on peut placer son adversaire sur ses épaules afin que notre coéquipier fasse une corde à linge depuis la troisième corde).
- un choix de lutteurs idyllique.
- des Rumbles de rêve avec l’arrivée des catcheurs en pleine face
- du progrès dans l’entrée des catcheurs avec les lights et les artifices adéquates. .

Les Moins :
- quelques musiques assez bofs Graphismes/Animation : 8,5 /10
Comme quoi : les textures ça vous change la vie.

Son : 6,5 /10
Quelques ratés dommageables, rien de bien dramatique mais c’est idiot d’aller à la va vite sur certaines mélodies.

Maniabilité : 9 /10
On ne change pas des manipes qui gagnent.

Fun/Durée de vie : 9 /10
Oh My God ! Il y en a pour des mois acharnés de jeu !! Vous ne regretterez pas votre achat.

Conclusion : 9 /10
Si on le compare à sa suite directe, soit Wrestlemania 2000, on peut dire que la différence entre les 2 titres est assez mince : Wrestlemania 2000 offre quelques plus mais son roster n’est pas si impressionnant que celui de ce WCW Revenge. Wrestlemania 2000 tire son épingle du jeu de cette comparaison grâce à son mode création de catcheurs.

P.-S.

Date de sortie aux States le : 09/30/98
AKI Corporation/THQ
1-4 joueurs
Fess

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette