Consoles-Fan

Accueil du site > Autres > Guide d’achat No > Guide d’achat No

Guide d’achat No

vendredi 24 décembre 2004, par CFan



Aalok
Davy1
DoK
Gregg
Kenji-kun
NGN
Ra-oh
Teiseken
Yamaneko34


En cette fin d’année 2004, je dois avouer regarder le monde du jeu vidéo en étant assez perplexe. Bien peu de création m’auront fait vibrer cette année, et l’avenir qui se dessine ne m’annonce rien de bien palpitant. Serait ce le syndrome « vieux con » qui est en train de me toucher ? La « blasée attitude » serait elle en train de corrompre ma passion ? L’onirisme vidéo ludique de mon enfance serait-il a jamais poussière éparpillée au quatre vents ? Que dire si ce n’est que j’ai le sentiment de faire partie d’une école de pensée en pleine dépression. La Dreamcast n’en fini plus de mourir, et avec elle son cortège de création originale (Samba di Amigo, Space Channel five, Rez, Cosmic Smash), ses jeux arcades au game play intuitif (Canon spike, Ikaruga, Zero Guner 2, Giga Wing 2, et tous ses chef d’œuvre du beat’em up 2D), ses premiers émois en ligne (PSO, Quake 3), son chef d’œuvre ultime (Shenmue et Shenmue 2). Fin 2002 après un temps de réflexion assez long j’ai opté pour l’achat d’une Xbox en espérant m’acheter une « Dreamcast 2 », la déception est rude. Certes il y eu Panzer dragon orta qui a lieu seul justifie l’achat de la console, certes j’ai passé à nouveau près de 500h sur PSO, certes je me suis refais Shenmue 2 et j’ai adoré l’option appareil photo...Il y eu aussi Sega slam soccer, House of the Dead 3, le magnifique Otogi, l’excellent DOAX, Top Spin a remplacé Virtua tennis 2 dans ma ludothèque... et après ? Un Ninja gaiden tout à la fois monstrueux et chiant à mourir, un Soulcalibur 2 décevant, des FPS, des jeux de caisses, des FPS, des jeux de caisses avec du tunning, ah oui et des FPS au Viêtnam, en Irak, des jeux de caisses où on fait des accidents, un Fable décevant, et des FPS où on tue des gens ... et l’annulation de True Fantasy live online. Pour résumer je dirais que la tentation du réalisme à tout prix me débecte. Si je joue c’est pour m’évader, pour rêver, pour ressentir des émotions, pour pleurer comme j’ai pu le faire devant Panzer dragon saga ou Shenmue... Pas pour avoir les impacts de balle ou les déformations de carrosserie les plus réalistes possibles ! ! Master chief le personnage au design le plus fade qui soit est l’icône de cette génération, et bien non merci, ça sera sans moi ! !

J’attendais avec impatience TFLO et son annulation marque le pas d’une avancée extraordinaire opérée par Sega : le MMORPG console. PSO est sorti il y a bientôt 4 ans et il n’y a toujours aucun concurrent digne de ce nom sur console européenne (il est où FFXI ?) . Alors que faire ? S’acheter un gros PC pour s’adonner à Lineage II ou World of Warcraft et sacrifier son pad pour une souris ! ! ? Pour moi la plus grosse déception de cette année est donc le non-évènement que représente le live avec l’absence totale de MMORPG.

N’y a t’il plus aucune raison d’espérer ? Heureusement non. Quelques perles se glissent de ci de là. Un petit Shining force sur GBA, un Out Run 2 fabuleux, un Kingdom Under Fire qui va enfin justifier l’utilisation du live (avec un patch 4 joueurs qu’on espère pour bientôt !). Ignition nous sort des perles de SNK avec une excellente émulation de Metal slug 3, Et puis bientôt Otogi 2, Spike Out et on peut toujours rêver Phantom Dust et Metal Wolf Chaos.

Pour conclure je dirais que pour les « vieux joueurs » comme moi qui recherchent la patte japonaise de leur enfance et qui n’aiment pas le style occidentalo-réaliste actuel, il n’y a plus d’autre alternative aujourd’hui que de posséder une PS2. Ce sera là mon prochain achat, pour profiter des Shining Tears, Shining Force IV, Sword of the Berserk, Sega Rally 2005, Saint Seyia, Altered Beast, Sakura Taisen V ... et consorts...


La fin de l’année 2004 n’est certes pas aussi forte que l’année 2003. Je me souviens encore d’Ubi Soft très présent sur le marché et aujourd’hui devenu discret puisque l’éditeur se concentre déjà sur la prochaine génération de console. Ce n’est d’ailleurs pas le seul à le faire. On voit d’ailleurs vraiment que les consoles sont en bout de course et qu’il est temps de passer à la suite. Et pour nous faire patienter jusqu’au prochain level, rien de tel que la sortie de deux nouvelles consoles portables. Une originale, et une puissante. Ceux qui me connaissent bien savent ce qui me tente le plus !

Cette année, Sega m’a littéralement bluffé avec Sega Superstars. C’est le seul éditeur à avoir dompté l’Eye Toy ! Mais il est vrai que pour moi, 2004 n’a pas été un excellent cru.

Les périodes de transition ne sont jamais les plus passionnantes, on a droit généralement aux suites des succès des années précédentes et puis basta. Pourtant, la Gamecube est sans doute la console qui rythmera en Europe le début d’année avec l’arrivée de références telles que Baten Kaitos, Mario Tennis, Geist, Donkey Kong Jungle Beat ou encore Resident Evil 4 !

Attendons-nous dans les prochains mois à la surenchère de puissance puisque les constructeurs vont enfin tout nous révéler sur leur bébête. Eh oui, l’E³ c’est déjà dans 6 mois ! Et les annonces arrivent toujours un peu avant. On se sent déjà rassuré : 2005 sera une année mouvementée, mais messieurs les décideurs, n’oubliez pas les jeux avant tout...

Meilleurs voeux à tous !


Petit bilan de cette année 2004 dans le domaine du jeu vidéo.

2004 est, pour moi, une année comparable à 1999 : assez productive en terme de jeux vidéo et principalement pour les consoles de salon. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est un signe qui indique que Game Cube, PlayStation 2 et Xbox arrivent en fin de carrière...

On a connu ça pour la génération précédente. Les signes ne trompent pas : beaucoup de hits, de beaux jeux, pas mal de suites et des consoles qui peinent à afficher ces millions de polygones. Une longue agonie va s’en suivre en attendant l’arrivée des consoles "next gen".

Malheureusement pour nous, cet air de déjà vu ne se limite pas seulement aux symptômes de la retraite mais aussi aux gameplay des jeux qui finissent par lasser ! Quelques titres tentent et réussissent parfois à nous surprendre et à nous amuser. Pour continuer la comparaison, on remarque qu’entre ces deux générations de consoles, les mentalités ont évolué. De nos jours, je ne crois pas me tromper en disant que nous passons beaucoup moins de temps devant nos jeux. Les genres l’imposent : moins de RPG (snif), plus de simulations (foot), de jeux d’aventure, d’action, de FPS, de survivals... La durée de vie est moins élevée sauf pour quelques extraterrestres comme GTA "San Andreas". A première vue, on serait tenté de croire que notre image d’Européens bourrins ne risque pas d’être corrigée mais, malgré cela, les éditeurs ont changé d’avis vis-à-vis du vieux continent. Des jeux qui, d’habitude, ne seraient jamais sortis chez nous, bénéficient d’une traduction de qualité. On peut citer Tales of Symphonia qui casse la baraque et bientôt Baten Kaitos (NGC-début 2005) qui ose donner une nouvelle image au RPG avec un système de cartes intéressant. La PlayStation 2 accueille des jeux mythiques tels que Star Ocean 3, Metal Slug et King of Fighter. Le genre de jeux qu’on espérait plus voir arriver jusque chez nous. Une petite (r)évolution !

Je reste confiant pour l’avenir du jeu vidéo avec l’arrivée de la Nintendo DS. Elle devrait nous offrir de bons jeux avec son écran tactile et son stylet qui donnent de nouvelles perspectives pour les développeurs...à condition qu’ils en tirent partie. La PSP ne joue pas sur l’originalité mais sur la puissance : ses graphismes sont tout bonnement époustouflants mais est-ce suffisant pour bouger Big N. de son trône qu’il chauffe depuis près de 15 ans ? 2005 nous le dira peut-être.

L’E3 arrive avec son lot d’annonces. La PlayStation 3 devrait y être présentée ce qui va, une fois de plus, attirer toute l’attention du public sur Sony. La Nintendo Revolution devrait suivre tout comme la Xbox Next. Le moins que l’on puisse dire c’est que Sony semble vouloir emprunter une voie divergente : la PS3 se veut une machine polyvalente proposant des applications qui n’ont rien à voir avec sa principale fonction... J’espère de tout coeur que Big N nous fera rêver plus de 6 mois et que Microsoft jouera son rôle de concurrent sérieusement histoire de relancer la baston entre ces 3 géants afin que NOUS puissions bénéficier de jeux innovants, intéressants.

La prise de risque a souvent donné des hits inoubliables. Or, de nos jours, cette attitude est devenue rare car dangereuse, malheureusement. C’est une vision assez pessimiste pour cette année qui n’a même pas commencé mais c’est aussi une méthode pour éviter d’être déçu ! :D

Ce qui me fait envie : Final Fantasy XII, Wanda to Kyozô, Devil May Cry 3, Kingdom Hearts 2, Radiata Stories, Baten Kaitos, Final Fantasy Advent Children, Resident Evil 4 et une hypothétique suite à la série des Chronos. J’espère aussi que l’avancée du online inclura la visio histoire de pouvoir discuter sans clavier avec ses adversaires/partenaires. L’augmentation des débits devrait le permettre. Mais par dessus tout, j’espère que nous reviendront au même état d’esprit qu’avant : se focaliser sur le gameplay. Aujourd’hui, les jeux vidéo sont trop médiatisés. Je ne regrette pas l’époque où nous passions pour des rebuts de la société sans copine et vivant dans un monde imaginaire, non. C’est juste que certaines situations m’amènent à conclure que tout ce marketing/phénomène de mode/médiatisation autour du jeu vidéo peut être dramatique : je me demande ce qu’il serait advenu de la Dreamcast si Sony n’avait pas joué de manière vil de cet outil aujourd’hui important qu’est le marketing ? Dramatique...

Je ne suis pas très inspiré pour la suite. Je vous la réserve pour l’année prochaine.

Biz ;)


2004, l’année du néant ?
L’année 2004 du jeu vidéo n’aura pas été révolutionnaire. Les remake et les suites a succès sortent à la pelle, mais l’innovation et l’originalité s’essoufflent a vue d’œil ! A tel point qu’il m’est quasiment impossible de citer des titres qui m’ont vraiment marqués cette année. J’ai passé plus de temps a acheter du retro que de véritables nouveautés, l’autre moitié de mon temps, je l’ai passé sur Phantasy Star Online Xbox encore et toujours, mais ce jeu n’est plus tout jeune non plus...

Mention spéciale tout de même a Wario Ware sur NGC pour son univers complètement décalé et son concept très surprenant de la part d’un éditeur comme Nintendo. Fable, l’arlésienne, aura su me tenir en haleine également, mais pas autant qu’il aurait du... Burnout 3 m’aura par contre impressionné de part son moteur physique ultra réaliste, mais il reste bien fade et vite lassant une fois la surprise passée... Non vraiment, rien de bon cette année même de la part de Sega qui aura retourné sa veste et aura finalement pondu beaucoup de suite et remake lui aussi (même si Shining Force GBA est très bon, il n’en reste pas moins un remake). Mais ou sont les Space Chanel 5, les Rez, les Jet Set Radio ??? Moi je vous le dit, si 2005 est aussi radin en concepts novateurs que 2004, va falloir changer de crèmerie... Mais après tout, c’est peut être moi qui me fais vieux... En attendant, je vais retourner tuer du covenant sur Halo2... Joyeuses fêtes !


L’année 2004 m’a donné beaucoup d’espoir : des sorties Dreamcast des plus appréciables avec un petit lot sympas de digital comics et de shoot fabuleux et des localisations Européennes de plus en plus nombreuses et de plus en plus réussis (serons nous amenés dans un futur proche à ne plus devoir acheter de consoles en import pour pouvoir profiter de toutes les bombes qui sortent ?) ! Après un Tales of Symphonia qui m’a surpris et fait rêver au plus haut point, j’attends avec beaucoup d’impatience la conversion PAL de Baten Kaitos, Mario Tennis et Zelda Four Swords Sur Game Cube ! Mais s’il devait y avoir un jeu que j’attend plus que tout, ça doit bien être The Legend of Zelda sur Game Cube : l’attente est insoutenable !

Cette année fut aussi l’année de la revente de ma Xbox, qui m’a personnellement terriblement déçu ! Et pour en rajouter une couche, je dirai que la naissance de 2 nouvelles consoles portables m’a fait ni chaud ni froid malgré l’originalité d’une des deux ...on verra avec le temps !

Sur PS2, Square-Enix est en forme pour notre plus grand bonheur et font baver tout le monde avec leurs futures productions (Advent Children et Radiata Stories pour ma part). L’arrivée de conversions sur cette console est louable et mérite d’être prise au sérieux !

Les conversions d’animes commencent à devenir véritablement excellentes : je pense essentiellement à Naruto et à Berserk qui sont de franches réussites, que ce soit sur PS2 ou sur Game Cube !

Bonne année à tous et que la passion soit toujours avec vous !


Encore une année s’est écoulée. Pourtant rien n’a changé dans mes habitudes, à savoir acheter de l’occasion et/ou du vieux. Du point de vue originalité je ne peux que vous conseiller Donkey Konga, qui propose un style de jeu pas forcement très présent en Europe. Nintendo a également mis à l’honneur une de ses séries fétiches avec l’excellent Zelda Four Swords Plus, qui est aussi bon en solo qu’en multi. D’un autre coté si vos finances sont assez faiblardes pour que vous n’ayez comme choix que d’acheter un seul jeu, je vous conseille le très spécial mais néanmoins prenant Animal Crossing qui a enfin vu le jour en Europe. Sur GBA, mon année fut bien vide, mis à part Sword of Mana qui a l’honneur de nous proposer deux quêtes non-identiques. Bien sûr, il reste aussi les indémodables, comme Beyond Good and Evil ou encore XIII, qui restent des must buy en puissance. Sans doute que ma liste de fin d’année 2005 sera bien plus remplie, et oui, l’arrivée de la DS en pal approche.

Bonne année et beaucoup de bonheur pour cette année 2005.


Après 6 mois de léthargies vidéoludiques en début d’année, c’est la GBA qui m’a redonné le goût de jouer avec ses titres comme Shining Force, Guardians Heroes mais surtout, ce qui reste pour moi le jeu incontournable de l’année : Mawaru Made in Wario. Bref, les jeux vidéo, un petit coup de pouce et on retombe facilement dedans, et c’est pas la convivialité d’un Mario Tennis ou d’un Kururin Squash en multi qui me contrediront pour la Game Cube, ou alors l’extase d’un Halo 2 avec une dizaine de potes pour la Xbox. Il est vrai que finalement notre sapin de Noël sera entouré de suite de jeux (Halo 2, Metroid Prime 2, Paper Mario 2...) ou de grande licence (Donkey Konga, Mario Tennis, Naruto...) qu’on avait déjà mis au sapin l’an passé, mais peut-être que la DS de Nintendo va nous donner cette originalité qui fait la différence, différence qui est cher parmi les rédacteurs de CFan en attente de créativité des développeurs. Meilleurs voeux pour Noël et l’an, et feel the magic pour 2005.
Cette année je me suis réconcilié avec la 3D ! J’étais un peu fâché par de nombreux titres assez décevants à mon goût depuis quelques années mais cette année 2004 a été un bon cru. Le seul bémol concerne les arrivées retardées à 2005 de hits qui auraient dû voir le jour pour ce Noël : je pense plus particulièrement à Gran Tourismo 4 et Resident Evil 4. Pour finir l’année en beauté, je conseillerai GTA San Andreas et WWE Smackdown vs RAW (qui comporte un mode création ahurissant et très simple d‘utilisation) à ceux qui n’ont pas encore rempli la hotte du père Noël. Pour l’année 2005 je compte énormément sur Metal Gear Solid 3 : Snake Eater. Côté achat de consoles, la DS me semble plus attrayante que la PSP grâce à l’innovation du stylet et à un prix plus décisif. Tout du moins pour l’instant. Tant que la PSP n’aura pas baissé, elle fera figure de Neo Geo portable difficilement accessible. Enfin je finirai par un mot sur le monde du PC : celui ci est toujours en mouvement et on vient de passer à une nouvelle génération de jeux avec Half Life 2 et Doom 3. Le revers de la médaille c’est qu’encore une fois il va falloir avancer les billets pour avoir une carte graphique et un ordinateur qui supporte ce type de jeux.

Bonne fin d’année, bonnes fêtes et que l’année 2005 vous soit heureuse.


L’année 2004 n’a pas été bien riche, mais nous a réservé quelques bons jeux... en import. Disons que je garderai en mémoire le très bon Naruto : Narutimate Hero 2 et l’excellentissime Metal Gear Solid 3 : Sneak Eater et côté grosse déception, je me souviendrai longtemps de Tony Hawk’s Underground 2 le plus mauvais de toute la série, un fiasco total. Dans la liste des autres jeux intéressants, je citerai Ace Combat 5 : The Unsung War qui m’a l’air fort prometteur et Killzone dont l’ambiance m’a l’air vraiment excellente (vivement Noël). Côté portable, je me suis plutôt intéressé à la N-gage (et oui, elle existe) et Ashen qui a été une très bonne surprise et qui a marqué le commencement des jeux "valables" sur cette petite portable (même si Tony Haws Pro Skater était excellent) suivi de Pathway To Glory ou encore Asphalt Urban GT. Pour cette année 2005, mes attentes sont portées sur peu de jeux, seulement Suikoden IV, Resident Evil 4 et Gran Turismo 4, disons que ce que j’attend vraiment, c’est la nouvelle génération de consoles... en espérant des innovations... et tant pis pour la PSP et autres NDS.

Bonnes fêtes de fin d’année et tout mes voeux pour 2005.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette