Consoles-Fan

Accueil du site > Shoot Them Up > Star Wars Rogue Leader : Rogue Squadron > Star Wars : Rogue Squadron III : Rebel Strike

Star Wars : Rogue Squadron III : Rebel Strike

Out !!!

vendredi 15 avril 2005

Apr

Ben pas vraiment en fait. Tout d’abord, les missions se divisent en plusieurs catégories, les phases en vaisseaux bien sûr, les phases à pieds, et enfin celles à bord d’unités terrestres. Si les séquences à bord de vaisseaux ou d’unités terrestres se passent plus ou moins bien, il en va tout autrement des missions à pieds qui sont une véritable catastrophe. En effet, la maniabilité n’est qu’une vaste blague. Pour tirer sur un ennemi, on ne peut faire autrement que de rester face à lui, pas moyen de se servir du décor pour s’abriter, on se contente d’avancer bêtement en mitraillant le bouton de tir. Ceci dit, vu le degré d’intelligence dont font preuve les ennemis, il aurait été inutile d’avoir tout un tas de possibilités. A croire que Factor 5 partant d’une bonne volonté, n’a finalement pas eu la motivation d’aller au bout de ses idées. Passons.. concernant les missions à bord de vaisseaux, le contrôle est exactement le même que dans l’opus précédent. A l’aide de la croix multi-directionnelle, vous pourrez donner des ordres à vos deux ailiers. Vous pouvez entre-autre leur demander de voler en formation avec vous, ou de détruire un objectif, c’est plutôt pratique dans la mesure ou l’on s’en sert correctement. Comme par exemple, leur demander de détruire les chasseurs Tie pendant que vous vous affairez sur l’objectif principal. Mais voila justement.. là ou Rogue Leader était d’une réelle difficulté, les missions dans Rebel Strike sont dans le trip "cool attitude" en fouillant bien dans ma mémoire, une seule mission m’a donné du fil à retordre, et encore.. c’est moi qui m’y prenais comme un manche, de ce côté-la il y a un gouffre énorme entre les deux épisodes. Globalement, il n’y a pas grand chose à reprocher au contrôle des divers engins à votre disposition. Si ce n’est par exemple, l’impossibilité de reculer avec l’AT-ST. En fait la seule vraie critique à faire concerne les vues, elles ne sont pas très jouables selon le contexte de la mission en cours, d’autres ne le sont même pas du tout. Par exemple je défie quiconque de prendre plaisir à jouer L’AT-ST en vue intérieure, c’est bien simple l’angle est tellement réduit que l’on ne voit presque rien, la mission en moto-jet sur la planète Endor se révèle plus compliquée en vue externe car l’on ne peut pas autant apprécier les distances qu’en interne. Pour finir on pourra regretter que ces missions ne soient pas plus longues pour certaines. On peut constater que le moteur graphique du jeu a été remanié, légèrement plus beau, il se montre surtout plus ambitieux esthétiquement. Malgré cette débauche visuelle, je n’ai pas noté de ralentissements. Niveau bande-son, c’est aussi réussi que dans RL, certainement que Factor 5 n’a pas du se priver de piocher dedans, ils auraient eu tord d’ailleurs. En revanche on ne peut qu’être déçu du manque de soin apporté aux doublages, on croirait se trouver devant une caricature tellement c’est mal fait, enfin bon, cela donne un côté drôle, même si c’est involontaire.

Graphismes 8 1/2 : Beaux et soignés, les graphismes font honneur à la console de Nintendo, mais on notera tout de même la présence d’aliasing dans les missions à pieds.

Intérêt 5 1/2 : L’ambiance Star Wars est là, mais les phases à pieds étant totalement râtées, une bonne part du jeu s’effondre. A vrai dire, même si piloter des engins comme l’AT-ST est sympa, j’aurais préféré que la partie shoot soit beaucoup plus présente.

Durée de vie 6 : une vingtaine de missions sont présentes, ce qui est correct, mais la difficulté du jeu est telle qu’il ne vous faudra néanmoins pas très longtemps pour le finir.

Animation 7 1/2 : La qualité des animations varie selon le type de missions. Ridicule dans les missions à pieds, elle est très bonne dans les phases de shoot, de son côté la fluidité est irréprochable.

Jouabilité 6 1/2 : Là encore c’est variable, seules les missions en vaisseaux sont irréprochables.

Bande-son 8 : Presque que du bon, on peut critiquer le doublage dans les cinématiques, mais elles sont tellements drôles que du coup, ça passe.

Scénario - : Le jeu reprend l’histoire des épisodes 4 à 6.

Conclusion : Je suis partagé à propos de ce jeu. Factor 5 a voulu innover en proposant une jouabilité différente, mais c’est tellement mitigé de ce côté-là, qu’il aurait mieux valu continuer sur le style des premiers, aux alentours de 20€ RS reste un jeu valable pour ses missions en vaisseaux.

Cobra

P.-S.

D

Répondre à cet article

3 Messages de forum