Consoles-Fan

Accueil du site > Thriller > White Noise > White Noise

White Noise

Lave plus blanc

samedi 16 avril 2005, par Davy1

Anna Rivers et Jonathan forment un couple heureux. Et en plus, Madame est enceinte. Quoi de mieux qu’un accident de voiture mortel pour briser ce bel

Il fait aussi la connaissance de Sarah Tate qui témoigne sur la véracité de ces phénomènes et qui a été rassurée d’apprendre que son amie défunte était heureuse. Elle garde même le contact avec elle dans l’au-delà. Après la mort mystérieuse de Raymond Price, Jonathan décide de se faire sa propre installation pour tenter de communiquer avec sa femme. Celle-ci l’informe sur diverses personnes en grave danger et qu’il faut aider. Justicier malgré lui, Jonathan découvrira d’étranges évènements d’autant que les voix qu’il capte ne sont pas toutes aussi réconfortantes que celles de son épouse.

Résolument imprégné du genre fantastique, White Noise vous fera un peu sursauter, vous fera peut-être haleter et vous présentera une fin assez décevante, parce que finalement, n’importe quoi aurait pu convenir. L’intrigue se repose plus sur l’aspect étrange de ces phénomènes dont des études sérieuses ont été réellement menées. Mais sur le fond, White Noise a quand même un peu de mal à s’installer. White Noise reste un film sympa à regarder une fois dans sa vie, mais je ne pense pas vouloir le revoir un jour.

P.-S.

 R

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette