Consoles-Fan

Accueil du site > Plate-formes > Plate-formes 2D > Sonic > Sonic the Hedgehog 2

Sonic the Hedgehog 2

Avant on le surnommait : le coup de vent,

jeudi 5 mai 2005, par Teiseken

De tous les Sonics celui ci est mon

Sonic est de retour. Le porc-épic (bon chipotez pas hein... je sais que c’est un hérisson) fan de barbe bleue le plus speedé de la terre n’aime pas les limitations de vitesse : il va vous faire tourner la tête ! Une fois de plus vous allez être ravis car Sega a un tantinet modifié le design du héros. A chaque niveau du jeu les innovations sont nombreuses. Globalement ça s’améliore avec force graphiquement parlant (graphismes plus encore portés sur le futurisme). Dans les bonus stages, il y a même de la 3D et une pseudo imitation d’effets 3D s’incorpore au déroulement du jeu de plateformes (vrilles, écrous à visser, cylindres à traverser,...).

L’animation est une des plus rapide qu’on est pu voir sur 16 bits. C’est ce qui a fait la super réputation de ce jeu phare (l’emblème de la marque en faite). L’anime est plus vive que la foudre et les mouvements sont relativement bien décomposés. Souvent vous pourrez admirer des animations dans le décor avec des plusieurs plans différenciés (merci le coprocesseur chip extra + spécial lol : nen franchement la Megadrive démontre une fois encore que les multiples scrollings sont une spécialité maison). Sinon le personnage de Sonic accélère bien plus vite qu’au paravent et sa vitesse de pointe a changé. On peut désormais partir directement à grande vitesse (bas + bouton saut) : c’est le démarrage en boule. Il est très agréable à effectuer : on y voit Sonic jeter de la poussière en arrière : un véritable dragster !

Le son est excellent. Les musiques ont du punch à revendre. Musiques de bonne qualité, bruitages excellents eux aussi. J’aime la voix digitale : "Ohaaaa !" lorsque Sonic avale une bulle d’air pour reprendre son souffle dans les niveaux aquatiques. Un sound test existe. Dedans vous écouterez volontiers la musique de fin qui reprend les mélodies des musiques principales (seulement le refrain). Ce jeu recéle de passages secrets, de nouveaux piéges, d’annaux à trouver. L’intérêt est très grand. On y retourne tout le temps avec grand plaisir et le jeu est si immense que l’on trouve de nouvelles choses à chaque fois.
Le point fort du jeu concerne le fun grâce à l’effet de vitesse bluffant vous ferez tournoyer l’écran avec un réel plaisir. Les structures de courbes mises à votre disposition vous permettent d’aller à la fin des niveaux (s’en vous rappeler exactement du chemin à suivre car il y a parfois plusieurs chemins horizontaux qui mènent à la sortie et se superposent verticalement). Les vrilles et le cylindre tournant sont particulièrement funnyyyyyy !!!

A 2... c’est mieux !

Pour jouer à 2, il existe différentes solutions. Tout d’abord : prendre l’option 1 joueur (ça semble louche et ça l’est) et brancher la 2e manette (jeu en plein écran donc). Malheureusement on ne verra pas toujours Tails (il revient en hélico grâce à ses 2 queues).

La seconde solution (et la plus excitante) consiste à utiliser le mode spécial 2 joueurs avec l’écran divisé en 2 parties horizontales (en haut Sonic la bête de course et en bas Tails, l’imitateur). Les sprites sont plus petits et la résolution plus fine. 3 Stages sont disponibles (Emerald Hill, Mystic Cave et Casino Night). Malgré que l’ensemble des graphismes des niveaux soient écrasés, j’adore ce mode : au moins on profite de l’intégralité des piéges présents dans les niveaux originaux ! Vu la vitesse des 2 héros, Sega a été obligé de calculer les centièmes de seconde (écran de résultat)... on se croirait presque dans un Mario Kart. Enfin il existe des stages bonus ultra dur à se coltiner. Il sont en 3D : vous devrez sauter pour éviter des mines et récupérer un minimum d’annaux et surtout une émeraude. A 2 joueurs l’astuce consiste à être devant l’autre en sautant par dessus. Ces niveaux valent leurs pesants de cacahuètes avec des virages, des montées et descentes (effets saisissants),... avec la vitesse on peut même prendre les anneaux qui sont en haut dans le vide. Je préfère les stages plateformes en écran écrasé (il y a des bonus point d’interrogation qui vous font du mal, peuvent échanger votre position avec celle de l’adversaire ou alors recommencer le niveau).

LES NIVEAUX

1 - Emerald Hill Zone : 2 Sous Niveaux 1 Boss
Ce niveau sort tout droit de Sonic 1 (Level One) en amélioré. Il semble relativement court par rapport aux autres.
Eléments : grands 8, pont vrillé, ressorts verticaux et horizontaux.
Ennemis : abeilles/poissons/singes/robots.
Boss : Robotnik est en voiture.

2 - Chemical Plant : 2 Sous Niveaux 1 Boss
C’est une amélioration du 5e niveau du 1.
Eléments : longues pentes, looping, torsades, propulseurs électro-magnétiques, tubes à air comprimé, fluide bleu, produits chimiques.
Ennemis : araignées robotisées, Shmurtz.
Boss : Robotnik jette du fluide bleu empoisonné. 3 - Aquatic Ruin : 2 Sous Niveaux 1 Boss
C’est le plus beau niveau : une merveille : un niveau d’eau, de terre et de végétations luxuriantes.
Eléments : flèches, murs verticaux, courbes, loopings, chutes d’eau, tremplins, colonnes, troncs-passerelles creux, feuilles....
Ennemis : robots zonard, mouche, piranha.
Boss : Robotnik volant avec un marteau (vous êtes enfermé entre 2 colonnes)

4 - Casino Night Zone : 2 Sous Niveaux 1 Boss
Ce niveau est un flipper géant : les sous niveaux sont très longs, ça clignote de partout.
Eléments : bumpers, repoussoirs, jackpots, ressorts, ascenseurs, blocs, loopings.
Ennemis : le robot-bouclier.
Boss : Robotnik dans une soucoupe volante électrifiée vous largue des bombes !

5 - Hill Top Zone : 2 Sous Niveaux 1 Boss
Niveaux longs avec un fond de forêts montagneuses.
Eléments : loopings, téléphériques, volcan, grotte, toboggan, balance-ressort.
Ennemis : chapeau pointu et son bouclier, dinosaure rose, flambeur.
Boss : Robotnik en lance flamme. 6 - The Mystic Cave : 2 Sous Niveaux 1 Boss
Niveau long. Eléments : plateformes pourries, interrupteurs, plateformes tournante tremplin, pics écrabouilleurs (en pierre), pics métalliques.
Ennemis : luciole, vers bleus.
Boss : Robotnik est armé de 2 foreuses.

7 - Oil Océan Zone : 2 Sous Niveaux 1 Boss
Très long et dur.
Eléments : huile glissante (dans des toboggans en pente), poussoirs ressorts, Sonic vole momentanément grâce à des hélices.
Ennemis : pieuvre, hippocampe.
Boss : Robotnik en sous marin s’éclipse et laisse la place à un vers métallique qui tir et jète des flammes.

8 - Metropolis : 3 Sous Niveaux 1 Boss
Extrêmement long : c’est une sorte d’usine futuriste.
Eléments : tourniquet, pistons, tuyau-transporteur, rebondissoirs, boulons géants, engrenages, flèches, lave.
Ennemis : crabe-robot, étoile de mort (très dur à éviter sur les boulons), mantes religieuses.
Boss : ballons. 9 - Sky Chase : 1 Sous Niveaux 0 Boss
Difficulté moyenne : Tails pilote l’avion (c’est un biplan) et Sonic saute dessus... désolé il n’y a pas de Boss, mais quelques ennemis difficilement descriptibles comme des tortues ou des boules métalliques vivantes qui volent.

10 - Wing Forteress : 1 Sous Niveaux 1 Boss
Très long.
Ennemis : poulettes qui couvent sur des tourelles de guerre et tirent des œufs.
Eléments : Sonic vole (plane), s’accroche, entraîneurs de vitesse, crochets. Boss : lance des plateformes volantes et une boule de feu.

11 - Death Egg : 1 Sous Niveaux 2 Boss
Les 2 Boss finaux !!! Gniarf, gniarf, gniarf !
La difficulté devient extrêmement dure. Vous devrez affronter votre double : un Sonic en fer qui se transforme en scie circulaire, puis vous combattrez un Robotnik géant : il vous écrase, tire ses bras et lance ses petites bombes. Les plus :
- une vitesse moyenne largement accrue : Sonic tape des pointes à 300 Km/h : votre écran n’en croira pas ses pixels
- une bande son idyllique
- une vraie suite avec son lot de nouveautés
- un jeu 100 % fun qu’on recommence sans se faire prier
- modes 2 joueurs audacieux.

Les moins :
- les décors sont écrasés à 2 joueurs
- je suis peut être aveuglé par l’amour que je porte pour ce jeu mais je ne vois pas trop ce qu’on pourrait redire. Graphismes : 9 /10
On pourrait presque mettre 9,5 mais les couleurs du premier niveau semble légèrement plus ternes que celles de Sonic 1.

Animation : 9,5 /10
Sega n’en n’est pas à ses premiers balbutiements en programmations : ils surexploitent la puissance de cette merveilleuse 16 bits qu’est la Megadrive.

Environnement sonore : 9 /10
J’applaudie à 2 mains les musiciens qui ont composé ces morceaux : le jeu vidéo est en pleine gloire.

Maniabilité : 9 /10
On réussit systématiquement ses sauts et la manette de la Megadrive ne génère aucun soucis.

Fun/Durée de Vie : 9 /10
Après un premier épisode très attachant, c’est avec ce numéro 2 que Sonic confirme et entre dans la légende des super héros de jeux vidéo. Sortez la cap bleue : l’hérisson fait le Super Sonic ! Ah, ah, ah !

Intérêt : 9,5 /10
On observe très peu de défauts pour ce Sonic. Le hérisson offre ici le meilleur épisode 2 D de la série. Essayez le, si ce n’est déjà fait : vous serez vite convaincus par ses indéniables qualités.

P.-S.

Sortie le 21 Novembre
Editeur/D

Répondre à cet article

2 Messages de forum


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette