Consoles-Fan

Accueil du site > Wrestling > WWE Day of Reckoning > WWE Day of Reckoning 2

WWE Day of Reckoning 2

Ce que j’ai aim

samedi 10 mars 2007, par Teiseken

Il faut avoir du cran pour

Mais qu’est ce que le catch me direz vous ? C’est pour moi bien plus que des hommes forts qui jouent à se projeter contre la toile du ring entre 2 mouvements de parade. Ceci n’est qu’une vision parodique et étriquée d’une lointaine réalité.
Non le catch, c’est beaucoup plus que ça. C’est la réunion d’un grand nombre de passions : sport intense, lutte, bodybulding, musique, comédie, cinéma,...
- "Mais pourquoi tu nous parle de tout cela Teiseken ? Tu ne t’éloignes pas un tantinet du sujet ?"
- "Non ! C’est que tous ces aspects sont très bien reproduits à l’écran par l’intermédiaire de la Game Cube." D’entrée de jeu, WWE Day of Reckoning 2 vous donne 3 choix :

- Premier choix : celui de passer directement à l’action avec de nombreux modes de jeu où c’est vous qui êtes le General Manager puisque vous choisissez vos matchs et les stars qui combatteront. Un des gros avantages des jeux de catch, comme dans presque tous jeux de combat c’est qu’on peut choisir de mesurer une personne à une autre bien précise et choisie de vos mains : ce n’est malheureusement pas encore le cas dans des jeux comme Gran Turismo...Ce n’est pas tout... Vous pouvez régler différentes options afférentes à un même type de match. Ainsi il est tout à fait envisageable de personnaliser ses matchs.

- Deuxième choix : celui de se laisser guider dans les couloirs du mode saison (ou une tranche de vie (celle d’un catcheur en l’occurrence)). Là c’est votre GM (General Manager) qui fera pour vous le choix des combats et de vos adversaires. Pour ma première saison c’est donc Eric bischoff qui m’a passé un savon en premier (en coulisses). Eh, éh, éh. Mais qui sait, peut être ne serez vous pas toujours sous la tutelle du même GM...
Par moment vous aurez à votre charge quelques choix sérieux pour l’avancement de votre carrière ou simplement différentes possibilités de matchs qui s’offrent à vous. Autre élément à gérer par vous même : l’attribution de points de compétence qui ont attrait à des critères plus ou moins physiques ou qui font appel à l’expérience (Force, Vitesse, Durabilité, Charisme, faculté de contrer les prises et les coups, capacités itinérantes aux prises de soumission, Frappe, Prises, techniques au sol, aériennes ou coups bas)...
- Le troisième choix est un point essentiel puisqu’il explique comment arriver dans le mode saison. C’est la partie personnalisation : CAW (mode de création détaillé de catcheurs et d’entrées), accés à la Shop Zone pour dépenser son argent durement gagné. Donc pour rentrer dans le mode saison, il faut au préalable créer de toutes pièces un catcheur par vous même. Le dandy commencera avec de très faibles compétences. A vous d’attribuer les points de compétence adroitement. Vous verrez que dans WWE Day of Reckoning 2, il est souvent question de stratégie et que même si de prime à bord ça ne semble pas le cas, la stratégie est la clé du succès. Bien. Maintenant que vous avez créé votre catcheur pour affronter le mode saison (un mode que l’on fait souvent dans la première période de jeu et peut être un peu moins par la suite), je peux vous dire qu’il va falloir se remonter les brettelles car parvenir jusqu’à la tête d’affiche de Wrestlemania ne sera pas une mince affaire. L’ordinateur est coriace, d’autant plus que votre catcheur évolue lentement (mais sûrement) durant l’année. La difficulté de ce mode est en dent de scie. Il faut toujours se donner à fond : on ne finit pas les matchs les doigts dans le nez mais certains affichent carrément une belle difficulté... Dans les matchs les plus récalcitrants il y faut citer ceux par équipe étant donné que les partenaires peuvent à tout moment vous casser dans votre élan. Dès qu’on est plus d’1 contre 1, ça devient vraiment chaud car WWE Day of Reckoning 2 reprend une des meilleures qualités du premier volet : la reproduction intelligente de la physique. Ainsi vous pouvez être tranquillement en train d’exécuter un suplex à votre adversaire, si une troisième personne ne fait qu’un coup de poing sur vous ou le lutteur que vous tenez, alors votre prise s’écroulera comme un château de cartes, ainsi que vous 2 au tapis. Avec un peu d’imagination vous concevrez aisément tous les problèmes que cela engendre, surtout si l’on est dans un espace clôt comme une cage. Vous êtes courageux les gars ? Tout cela ne vous fait pas peur ? Vous pensez être prêts à relever le défi ? Vous êtes téméraires ? Mais votre plan d’attaque prend il en considération tous les éléments qui existent dans le jeu ? ...c’est que Yuke’s frappe fort avec WWE Day of Reckoning 2 : un ajout majeur a été mis au point ! Une jauge de fatigue (Stamina) !!! Cela va complètement chambouler la structure de certains combats. C’est comme en vrai : une fois l’enthousiasme des premières prises enchaînées fini, on ressent la fatigue. Jusqu’à un certain point cela n’est pas grave, mais vous ne pourrez pas vous acharner sur votre adversaire comme si de rien n’était. Il faudra temporiser l’action en marchant autour du ring par exemple. Sinon vous serez à la ramasse : vous tenant la tête ou vous voûtant pour vous appuyer sur vos genoux et vous déplaçant lentement si vous le pouvez encore. C’est une excellente idée que d’avoir introduit cela dans le jeu : génial ! L’autre gros changement dans le gameplay concerne les prises de soumission. Lors de chacune d’entre elles il faut choisir une stratégie : assurer au mieux la prise et causer un max de dommages, remplir l’une de ses jauges ? On peut par exemple améliorer sa popularité du moment afin d’exécuter bientôt une prise magistrale (finale). C’est bien utile pour recouvrer quelques points d’énergie indispensables alors qu’on est cerné par l’adversité. Faites en bon usage, là aussi ça peut jouer un rôle majeur dans le bon déroulement des matchs.

Pour peaufiner vos techniques de combats n’oubliez pas d’apprendre à contrer coups et prises. Direction le mode tutorial. Vous verrez alors que le timing est extrêmement important : c’est faisable mais il faut de la concentration et de l’expérience. Accrochez vous. Avant de m’attarder sur la notation des différents aspects de la réalisation, je mentionnerai pêle mêle quelques points positifs :

- les entrée sont sublimes (les catcheurs prennent leur temps comme en vrai),
- il existe un mode création d’entrée très pointu avec l’emplacement des caméras et des effets techniques,
- les catcheurs assez récents comme Gene Snitsky, Carlito ou Heidenreich sont forts plaisants
- la réalisation graphique est monstrueuse. Mais que nous réserve l’avenir mes enfants ! Ca tue !
- l’animation des lutteurs s’illustre de par sa fluidité et la diversité des situations qu’elle apporte lors des cut-scènes ou dans le ring avec 2 tonnes de mimiques, des phases intermédiaires d’animation supplémentaires. A force d’ajouter d’année en année de nouvelles choses, Yuke’s parvient à obtenir un niveau impressionnant.
- les écrans de loading snapshot !!! Les loadings sont toujours graphiquement en rapport avec l’action grâce à des snapshots pris automatiquement par la machine pour une plus grande variété : c’est parfois une arène, parfois l’arrivée d’un lutteur,...
- le sang avec plusieurs niveaux qui va jusqu’à tacher le tapis un moment : géant !!!
- l’animation et ses effets de screens : flou, tremblement,... : ça donne énormément de puissance à l’action. Le jeu est très agressif. Chaque coup et prise est porté sans retenue. Et quelques imperfections :
-pour rester sur l’idée de mimer la réalité, il faut taper rapidement sur le bouton vert A afin de se relever ou cesser plus vite une prise. Cependant la réaction positive ne se fait pas ressentir très vite. Il eu été tout aussi bien de ne pas avoir à tapoter et simplement attendre que votre lutteur se relève même si c’est au bout d’un moment.
Heureusement le problème du tapotage ne pose probléme que durant quelques matchs du mode saison.
- le mode saison laisse parfois quelques choix, mais pas assez souvent. Ce qu’il était bon le mode saison de Smackdown Shut Your Mouth avec la navigation en FPS !!! On aurait aimé plus de liberté et d’interactions actives dans les couloirs de la WWE.
- les loadings du mode CAW sont nombreux et assez longs pour un jeu Cube... c’est apparemment le prix à payer pour obtenir cette qualité graphique.

Graphismes : 9,5 /10
J’ai la nette impression que la Game Cube est en train de vivre la dernière phase de sa vie. Cela explique en partie (avec le talent des programmeurs) la qualité inouïe des textures utilisées. Même ma femme a reconnu le visage de certains catcheurs !!! C’est pour vous dire comme c’est bien fait. :)

Animation : 8,5 /10
Tout n’est pas parfait mais avouez que ça tourne bien vu la vitesse d’animation couplée à des textures aussi fines.

Environnement sonore : 8 /10
Je vais vous la jouer à la Crazy Taxi : il y a parfois de bonnes choses, d’autres fois de mauvaises, mais dans l’ensemble ce n’est pas mal du tout. Comment ça cela ressemble à une réponse de Normand ?
Huuum, dommage qu’en mode saison on n’ait pas de voix digites pour les dialogues ou les phrases phares des catcheurs durant tout le jeu.

Maniabilité : 7,5 /10
A vos marques, prêts partez ! Les programmeurs de chez Yuke’s ont passé un peu de pommade sur le phénoméne push, push, push quickly the button à la Track & Field, sans pour autant parvenir à effacer totalement la manipe. A vous de gérer les matchs de telle sorte que vous n’ayez pas à recourir à ce genre d’extrémités.

Fun/Durée de Vie : 9 /10
En terme de fun, on est bien proche de la note maximale grâce à des bruitages fabuleux et une animation musclée qui décuplent le plaisir. Concernant la durée de vie elle se révèle conséquente sans pouvoir égaler celle des tous derniers Smackdowns (son nombre immense de types de matchs, de lutteurs officiels et de légendes).

Final : 8,9 /10
Jusqu’ici ceux qui possédaient 1 Game Cube et 1 Playstation 2 étaient en droit de passer outre le Wrestlemania de l’année ou à la rigueur le premier Day of Reckoning. Désormais il n’y a plus lieu d’hésitez : WWE Day of Reckoning 2 n’est plus dispensable. Il a de telles qualités propres à lui-même (notamment un réalisme époustouflant) que l’on se décidera pour le prendre et y jouer parallèlement au futur WWE SmackDown ! vs. RAW 2006.

"Whooooooooo !!!!" (Copyright Rick Flair)

P.-S.

Site officiel du jeu !

Sortie le 30 Septembre 2005
Editeur/D

Répondre à cet article