Consoles-Fan

Accueil du site > Strategie > Age of Empires > Age of Empires III

Age of Empires III

Perspective de carri

jeudi 22 septembre 2005, par Teiseken

La s

C’est grâce à la démo solo d’Age 3, que je me permets d’écrire cette préview du jeu. Une fois la démo installée et les différentes possibilités essayées, on regarde en arrière et on s’étonne déjà du temps passé ! Cette démo solo d’Age of Empires 3 propose de jouer contre 1 ennemi contrôlé par l’ordinateur sur 2 Etats différents des States (skirmish mode) + quelques niveaux du mode Story (des missions du single player campaign). Après avoir fini le jeu sous toutes ses coutures, on s’aperçoit que la démo a remplit sa mission : nous éclairer sur la qualité du jeu et nous donner envie d’en avoir plus. Age of Empires 3 sort le 11 Novembre en Europe. Mon choix est déjà fait : j’achèterai ce jeu aux alentours de Noël. Dès le lancement de la première partie, on s’aperçoit de la qualité graphique. Si mes invités ont été choqués agréablement par leur beauté, je reste un peu moins sur-enthousiaste. Les graphs sont d’un très bon niveau mais demandent beaucoup de ressources machine. Chaque décor est composé d’un nombre important d’éléments et de détails. Certaines parties du décor sont plus alléchantes que d’autres. Le plus incroyable reste le rivage avec des vagues transparentes qui bougent de la manière la plus réaliste qui soit et viennent se claquer contre le rivage. Sublime !

D’autre part, j’ai adoré la précision de certains gestes, de certaines animations. On a affaire à des développeurs méticuleux, soucieux que le joueur soit pleinement immergé dans l’univers dans lequel il est plongé. On voit les ours debouts s’appuyer contre les arbres, des tortues bouger sur un tronc au milieu de l’eau, il y a de nombreux reflets de lumière, l’ambiance atmosphérique est gérée de bien belle manière,... Idem avec les combats : on voit les boulets de canons rebondir à même le sol, faire tomber l’adversité en roulé boulé, les boulets suivent aussi la physique du terrain : ils glissent sur les pentes pour tomber dans l’eau, ce qui a pour effet de soulever une belle gerbe de flotte, les bâtiments explosent, s’écroulent avec précision et selon des schémas différents ...et ce n’est que la démo, pourtant je peux dire que j’ai eu le plaisir de repérer un grand nombre de petites animations qui valaient leur pesant de pépites.

Le jeu est superbe mais on ne le voit pas dans tous les instants avec un ordinateur de base (j’ai un ordi avec carte GeForce FX 5200XT 128Mo, 512 Mo RAM). La qualité graphique est donc de très bon niveau, mais ce n’est pas si flagrant que dans Half Life 2... du moins sur mon ordinateur. Allez donc faire un tour du côté de la page http://www.ageofempires3.com/Press/PressRelease3.aspx , vous y trouverez un kit de développement web (dans les 150 Mo) avec des images haute résolution : vous verrez comme ça peut être beau avec un PC puissant !!!
Le jeu ne rame pas de trop, sauf avec les parties maritimes ou si vous êtes trop exigeants avec les options de résolution. Tout dépendra de votre ordinateur pour que la fluidité soit plus ou moins présente et que la finesse graphique et le polissage des formes 3D soit là. Mais franchement déjà avec mon ordinateur c’est très jouable et les développeurs ont travaillé afin que le jeu tourne sur un maximum de machines. L’interface de jeu a changé mais la refonte est graphique : on reprend vite ses marques. Un des grands points fort du jeu a été gardé : on arrive tout de suite à jouer sans manuel ou tutorial.

Une des grandes nouveautés du jeu se nomme "Métropole". En utilisant nos points d’expériences gagnés sur le terrain, une jauge circulaire se remplit et avec chaque tour on monte d’un numéro (1, 2, 3,...). Chaque unité vous donne droit d’obtenir des bonus. On choisit des ressources provenant de l’Europe. En fait on passe du champ de combat à la vue d’une ville européenne en 3D rapprochée avec par dessus un catalogue de cases cliquables ou non. Certaines se débloqueront à l’avenir avec l’accumulation des parties et des points d’expériences qui resteront toujours dans le cadre de l’évolution de la ville. Votre ville européenne sera mise à jour grâce votre enrichissement dans les colonies. C’est un cercle vertueux.
Bref, votre métropole vous envoie des ressources et du personnel qualifié qui arrivent autour de votre "town center" sur la carte habituelle des villages et combats. Durant une partie on navigue de temps en temps entre ces 2 interfaces (métropole/map). Pour citer un exemple de bonus donné par la métropole, on peut se retrouver d’un coup avec 6 soldats en plus, mais ils n’arrivent pas instantanément.

Justement pour gagner des points d’expérience, en plus des combats, une bonne solution consiste à utiliser des bâtiments (gares/outpost) qui longent certains sentiers. Ces sentiers, deviendront des routes parcourues par des charrettes (pour acquérir des ressources, c’est le but de ces voix de communication et de ces gares) puis les routes deviendront des voix ferrées. Ca suit bien le contexte historique que tout le monde connait. Ce sera à vous de choisir ce que vous souhaitez favoriser dans votre économie (équilibrage des ressources) : la nourriture, le bois, la caillasse ? ...et aussi les précieux points XP (expérience) qui servent pour obtenir des bonus de la métropole.

Ce n’est pas la seule façon de s’enrichir : il y a aussi les gisements naturels et puis des trèsors à trouver (marqués d’une croix sur la carte). Ceux ci sont souvent gardés par des animaux sauvages ou des guerriers armés. Age of Empires 3 a gardé ce qui a fait le succès de la série : l’évolution à travers les âges qui permet d’améliorer la solidité des habitations et d’utiliser des innovations, de faire des bâtiments dédiés à la recherche, etc... Il faut bien sûr d’abord se concentrer sur le développement de la population et des besoins primaires pour évoluer de la façon la plus rapide et la plus autonome possible. Tout cela sert bien évidemment le combat car la finalité reste la même la plupart du temps : écraser les camps ennemis.

Cette fois ci vous serez heureux d’apprendre que vous allez pouvoir vous allier avec les indiens simplement en leur construisant un "Outpost" au milieu de leurs camps. Eux aussi ont quelques power ups. Certains seront en chevaux, d’autres à pieds,... Ils donnent une aide précieuse au niveau d’emplacements stratégiques dans la carte. A ce propos, sachez que pour s’assurer la victoire dans les modes difficiles, tout va se jouer sur vos choix concernant le placement de tourelles, de balustrades et de quelques troupes. Sans cela, vous n’arriverez pas à surmonter l’adversité. Les combats sont intenses si l’on n’a pas peur de monter dans les niveaux de difficulté supérieure. C’est tant mieux, comme ça le plaisir reste intact une fois que l’on s’est bien familiarisé avec le jeu.

Pour les combats en eux même, 3 types de formations sont possibles : on peut charger comme un bourrin, tirer de loin ou avancer tout en protéger l’artillerie lourde (les canons en arrière plan).

Un point agréable qui va permettre à de nombreux joueurs d’approcher le jeu encore plus aisément est le mode campagne. Avec celui ci vous jouerez 24 scénarii grâce à Morgan Black et ses descendants sur 3 générations... Le jeu se déroule aux States et en Amérique du sud ! J’ai apprécié les cutscènes comme dans Age of Mythology mais avec beaucoup plus d’animations : ça donne de l’ampleur au jeu. On se croirait dans un film. Dans ce mode story il faudra remplir des objectifs relativement complexes. En version française, ce sera plus simple (lol) car quelques explications vous sont données. A voir les photos, il n’y a qu’un pas à franchir pour penser qu’il faudra entre autres choses mener du bétail vers certaines destinations ou l’utiliser à son avantage en cas de combat. La version finale débloquera non seulement différents modes comme l’online (encore des centaines d’heures de jeu en perspective, des nuits blanches sans regarder l’heure et du fun à revendre) ou le map éditor mais en plus il y aura une diversité de choix (cf site officiel) avec de superbes forteresses, la spécificité de chaque armée, des civilisations supplémentaires (Espagnols, Britanniques, Français, Allemands, Portugais, Hollandais, Russes, Ottomans, Indiens), plus de lieux, des Etats à visiter (voir photos du site officiel pour voir les superbes décors glacés, les forêts sauvages avec de la brume, la fumée qui sort des cheminées des maisons...) , etc, etc, etc... Pour finir je vous conseil d’aller à l’adresse suivante : ici , pour vous faire une idée des musiques du jeu. On y trouve des choeurs, des remixes des précédents épisodes,... je suis comblé ! De plus le jeu recèle de voix digites dans la langue de la civilisation que vous avez choisi.

Pour conclure, je dirai que le jeu tient toutes ses promesses ! Toujours aussi simple d’utilisation mais avec quelques innovations, je pressens AOE 3 comme étant le meilleur jeu de l’année 2005 avec Gran Turismo 4.

P.-S.

Visitez le site officiel
Genre : Real Time Strategy Historique/War Game/Avec gestion du personnel villageois.
D

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette