Consoles-Fan

Accueil du site > Wrestling > Rumble Roses > Rumble Roses XX

Rumble Roses XX

Qui a lach

dimanche 18 juin 2006, par Davy1

Apr

Pourtant, Konami a fait un effort puisqu’il est désormais possible de jouer à 4 et d’effectuer des prises spéciales à deux simultanément. Les prises spéciales sont toujours présentes mais aussi les prises d’humiliation que vous aurez tout de même la possibilité e contrer. Les coups s’enchaînent facilement mais Rumble Roses XX avoue tout de même un peu vite ses faiblesses en présentant un nombre de coup assez limité et des déplacements de personnage parfois étrange.

Si la plastique des demoiselles est superbe, les décors ont été légèrement mis sur le côté. Rumble Roses XX n’arrivera pas à inquiéter un Dead Or Alive. Les éléments next-gen d’effets d’éclairage et d’une modélisation très complète du public côtoient des rideaux représentés par un plan en 2D texturé à la truelle ou encore d’autres effets un peu trop cheap et que je pensais sincèrement ne plus voir sur une console si puissante.

Finalement, on finit par se rendre compte assez rapidement qu’on ne joue plus pour le jeu en soi mais plus pour la multitude de goodies à débloquer. Un shop vous permettra d’acheter des artworks, vous pourrez faire des séances photo et vous les échanger via le Xbox Live, vous aurez aussi la possibilité d’acheter de nouvelles tenues, des maillots et divers accessoires.

Au niveau des modes de jeu, un effort particulier a été apporté. Tout d’abord, il y a deux rings principaux, un en arène, l’autre dans un décor montagneux. Ils débutent par un preshow présentant les combattantes. Chaque preshow est coupé par un loading, était-ce vraiment nécessaire ? Si vous n’aimez pas perdre votre temps et multiplier les loadings, le gratte-ciel est fait pour vous. De plus le vent s’engouffrera dans les tenues des combattantes : mmmmm, comme c’est excitant ! Un stage de combat de rue vous permettra de jouer à Rumble Roses à la manière d’un Dead Or Alive, sauf qu’il n’y a vraiment pas assez de coup que pour pouvoir se permettre une telle comparaison. Néanmoins, ce mode a le mérite d’exister et il permet un peu de variété.

Mais le stage qui m’a quand même le plus fait rigoler, ça reste le tournoi de la reine qui vous permet de miser une sorte de gage à exécuter par la perdante, ainsi, si vous remportez le match, vous aurez le plaisir de voir votre adversaire danser la samba, prendre des poses félines, ou faire du limbo. Assez poilant d’autant qu’il y a un nombre important de gages.

A chaque fois que vous remportez un match, vous améliorez vos paramètres et gagnez de la popularité. Une fois que votre combattante est très populaire, vous pouvez jouer votre star en l’habillant avec une tenue sensée la mettre encore plus en valeur. Non, je n’ai pas promos qu’il y aurait forcément moins de tissu.

Terminons enfin avec quelques imperfections qui rappellent trop souvent que les demoiselles sont malheureusement virtuelles. La mauvaise synchronisation du son sur les lèvres pour le peu qu’elles parlent, et les mouvements parfois maladroits restent malheureusement très présents. Rumble Roses XX est pourtant un titre très sympathique, un bon petit jeu de catch pour ouvrir le bal sur Xbox mais avouons-le, c’est essentiellement le live qui est intéressant, ou le jeu à plusieurs, car seul, on en a vite fait le tour.

Graphismes : 81%
Très jolis et colorés mais pas du niveau de Dead Or Alive et comportant tout de même certains éléments du décor trop vieillots.

Animation : 81%
Bien dans l’ensemble malgré quelques gestes maladroits !

Jouabilité : 78%
Un peu rigide mais très accessible.

Bande Son : 85%
Si vous aimez la Jpop.

Intérêt : 82%
Un mode Story vraiment mal construit alors que sur PS2, c’était vraiment bien sympa : ici, visiblement, l’accent a été mis sur le live et le jeu à 4.

Note Globale : 83%
Un souffle d’air frais sur une console où les FPS et les GI Joe s’agglutinent.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette