Consoles-Fan

Accueil du site > Wrestling > WWE Smackdown > WWE Smackdown Vs Raw 2007

WWE Smackdown Vs Raw 2007

Are you ready ?

mardi 24 octobre 2006, par Teiseken

Chaque ann

Et bien cette année, il y a 3 éléments principaux à retenir sur la liste des nouveautés. Tout d’abord, pour la première fois un Smackdown s’installe sur une console nouvelle génération : la Xbox 360. C’est d’ailleurs grâce à la démo (dispo sur l’Xbox Live) de cette version que je me permets de vous toucher un mot sur le jeu de catch de l’année. Cette version comporte des graphismes absolument brillants. La finesse des textures, la diversité et la fluidité des animations a fait l’objet de toutes les attentions. Le résultat est plus que probant : impressionnant conviendrait mieux !!! On est loin du premiers Smackdown (Just Bring It sur PS2 où les catcheurs ressemblaient tout juste à des persos de Nintendo 64). Non, ici on réalise aisément la différence de puissance de calcul entre les machines que sont la PS2 et la Xbox 360. Le deuxième élément à mettre en valeur, c’est l’arrivée d’un nouveau système de combat. Sachez qu’on nous a promis que si les différences graphiques entre les versions PS2 et 360 seront visibles, le titre ne perdra pas une miette du gameplay innovant sur la console de Sony. Mais ce dont je voulais vous parler de si important, c’est un nouveau système de grapple (prise). Les développeurs ont décidé de démultiplier encore un peu plus les prises avec des possibilités d’actions en 3 mouvements. Il est toujours possible d’effectuer bon nombre de prises en 2 temps, mais cette fois après avoir fait la première chope (tenir son adversaire par les épaules par exemple), en appuyant sur R3 (par dessus le stick analogique droit) vous avez accès à un nouveau choix d’action. Ces choix de prises sont très simples à effectuer. Vous verrez (à l’emplacement de la jauge de vie) des noms de boutons et des flèches vous indiquant 2-3 mouvements possibles. Ensuite, vous avez largement le temps de les performer. Le troisième point à souligner concerne l’aspect hardcore du jeu. Une manipe des plus simples permet d’avoir différents comportements face aux escaliers, aux cordes ou à l’extérieur du ring (bureau, passage par derrière les rambardes pour des combats en pleine foule). Une chope suffit et puis on s’approche du lieu souhaité grâce au pad numérique. D’autre part, en passant les barrières de sécurité on peut se balader dans une aire bourrée d’armes et totalement pensée pour les matchs hardcore (si bien que dans un premier temps on pensait à un jeu intégrant des catcheurs de l’ECW). Allé, je vous donne un exemple parmi tant d’autres : les lutteurs gravissent des échafaudages d’une hauteur égale à celle d’une cage et les utilisent comme s’ils étaient dans le coin du ring, sur la 3e corde, pour des vols planés de toute beauté. Sinon il est possible d’exploser la tête de ses collègues sur un écran de télé ou encore de les étrangler avec des câbles électriques. Inutiles de dire que le saignement sur plusieurs niveaux est encore d’actualité (c’est dans la mouvance du temps par rapport aux shows WWE actuels). L’effet est réellement joli avec les textures recouvertes de sueurs sur 360. Voilà pour les nouveautés. Au niveau des impressions qu’on peut ressentir en découvrant le soft et bien je dirai que c’est pratiquement bonar à tous les étages. La 360 s’en tire merveilleusement bien, affichant des graphismes de folie sans un ralentissement (assez rare pour la console). Vous allez avoir de quoi vous extasier devant la qualité des intros. Les développeurs ont pris énormément de temps pour que tout soit réglé au millimètre. On peut voir Triple H avancer, marquer un temps d’arrêt sous différents angles de caméras, puis repartir pour s’arrêter 2-3 fois. Y a pas à dire : c’est réaliste et les effets pyrotechniques couplés aux lights en jettent un maximum. A l’intérieur du ring c’est kif kif bourricot : on a droit à du boulot tout en finesse avec des poses complexes (chaque doigt de catcheur possède de nombreuses animations). Les bugs d’affichage (chevauchement de polygones) sont devenus ultra rares (merci la nouvelle génération de console) et encore ce n’est pas une démo de la version définitive.

Pour ce qui est de la maniabilité, la manette de Microsoft fait son boulot : du fun et encore du fun. Presque toutes les manipes auxquelles ont été habitués depuis la PS1 ont été changées et lors des 4-5 premiers matchs on nage en eaux troubles... pourtant la délivrance arrive bien vite et tout rentre dans l’ordre dès lors qu’on prend le temps de lire les indications données lors des loadings par exemple. Il y a no souci côté gameplay. J’ai même été épaté de la faculté de contres (au tapis également alors que sur PS2 c’était loin d’être évident). Malgré les nombreux préviews déjà disponibles sur le net et cette démo jouable, de très nombreuses inconnues continuent à rester dans l’adéquation de ce Smackdown 2007. THQ compte nous en donner pour notre argent et connaissant bien la série on n’a pas du tout à s’en faire côté durée de vie. De nombreux modes de jeux seront présents. Un mode story encore plus varié que d’accoutumée nous est promis. Côté création de catcheurs, peu de choses ont filtré... quasiment rien pour ainsi dire. A mon avis, on aura droit à des catcheurs d’une réalisation encore plus impeccable qu’auparavant. Pour plus d’infos restez branchez, nous ne manquerons pas de newser sur ce titre.

Les 2 photos suivantes sont tirées
de la version PS 2
Parmi les superstars les plus intéressantes de cette année, on peut citer :
Batista, Big Show, The Boogeyman, Booker T, Carlito, Edge, Great Khali, Cena, Kane, Angle, Orton, Flair, RVD, Benjamin, Snitsky, HHH, Umaga, Undertaker, Viscera.

On repère tout de suite les "nouveaux catcheurs" les plus attrayants à découvrir pour la première fois en jeux vidéo : Boogeyman, Great Khali, Umaga. Les entrées notamment promettent énormément cette année. Selon les dernières nouvelles les légendes jouables seraient :

1) Bam Bam Bigelow
2) Bret Hart (le meilleur hier, aujourd’hui et demain)
3) Cactus Jack
4) Dude Love
5) Mankind (ça va être la fête à l’Undertaker dans des matchs Hardcore de pure folie)
6) Dusty Rhodes
7) Eddie Guerrero
8) Hulk Hogan (l’immortel)
9) Jerry Lawler
10) Jim Neidhart (le frère de Bret (champion par équipe))
11) Mr. Perfect
12) Roddy Piper
13) Shane McMahon
14) Steve Austin
15) Tazz
16) The Rock (Do you smell’...).

P.-S.

Editeur/D

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette