Consoles-Fan

Accueil du site > Sport > Tennis > Virtua Tennis > Virtua Tennis 3

Virtua Tennis 3

Ouais ! Le tennis,

lundi 23 avril 2007, par Van Fanel

Je me souviens tr

Je dois tout de suite vous avouer que je n’ai quasiment pas joué au second opus. Peut-être simplement parce qu’il fallait en partie réapprendre à jouer et qu’à ce moment là, je n’avais pas spécialement envie de me replonger dans de longues séances d’entraînements intensifs. Par contre, je dois bien dire que l’annonce d’un troisième volet sur Xbox 360 avec la possibilité de jouer en ligne m’a tout de suite séduit. Surtout que ça faisait un sacré bout de temps que je ne m’étais plus penché sur un jeu de sport.

Mon premier contact avec Virtua Tennis 3 (VT 3 pour les intimes) fut comme pour beaucoup celui de la démo disponible sur le Live depuis peu. J’avoue que je n’ai pas été super emballé car j’ai trouvé la difficulté trop élevée. Cependant, j’ai quand même tenté l’aventure VT 3 surtout à cause de mes excellents souvenirs sur le premier épisode. Je peux vous le dire immédiatement, je n’ai pas été déçu.

Bon parlons peu mais parlons bien, le premier changement, par rapport aux anciens épisodes, est le passage aux graphismes nextgen et à la haute définition. Il est clair que le jeu, n’est pas une tuerie graphique mais il faut bien admettre que ce ravalement de façade est beau. Les joueurs sont parfaitement modélisés et reconnaissables au premier coup d’œil. Les terrains sont très fidèles à la réalité et le public est toujours aussi bien implanté.

A l’instar de Virtua Tennis 2, VT3 propose d’incarner à la fois des hommes (au nombre de 13) et des femmes (au nombre de 7). Les hommes sont étrangement les plus représentés mais ne boudons pas notre plaisir de jouer avec, par exemple, Sharapova (ha Sharapova, je reste rêveur rien qu’à l’évocation de son nom) ou Davenport. Le casting est assez complet et offre la possibilité à chacun de trouver le joueur (ou la joueuse) correspondant le plus à son style de jeu. Par contre, il y a un point sur lequel je suis fâché. ! En tant que belge, je suis assez fier des résultats de nos deux joueuses (Kim Clijsters et Justine Henin, pour ceux vivants dans une grotte) et je trouve inadmissible qu’elles ne soient pas présentes car elles font quand même parties des meilleurs joueuses mondiales actuelles (excusez moi chers lecteurs, c’était mon coup de gueule patriotique).

Le gameplay de ce VT 3 est bien sûr très arcade mais offre tout de même pas mal de subtilités qui finalement apportent beaucoup au plaisir de jeu. Le jeu met encore l’accent sur le positionnement du joueur par rapport à la trajectoire de la balle. Une bonne mobilité est donc essentielle pour espérer tenir le coup contre l’ordinateur à partir du mode difficile. La préparation des coups est toujours bien présente mais moins essentielle que dans le premier opus. En définitive, la juste maîtrise des déplacements ainsi que du timing feront de vous un maître de VT 3 (mais ça va vous demander beaucoup, beaucoup d’entrainement). Ce dernier Virtua Tennis reprend les excellents modes « Tournoi », « Versus » et « Tour du monde » avec quelques nouveautés appréciables. Il est enfin possible de paramétrer le nombre de jeu et de set dans les modes « Tournoi » et « Versus ». Il est grandement temps car un match avec un set maximum, c’était un peu court. Le mode « Tour du monde » quant à lui propose, en plus des habituels, de nouveaux mini-games très sympathiques. Mais ce n’est pas tout car Sega introduit également une sorte d’école de tennis permettant au joueur de se familiariser de façon progressive aux différentes possibilités du gameplay. De plus, ce mode prend en compte la gestion du calendrier ainsi que celle de l’endurance physique du perso. Rien qu’avec ces trois modes, il y a déjà de quoi faire mais c’est sans compter sur le Xbox Live.

Le véritable plus de ce troisième volet (et de la version Xbox 360) est la présence du mode « Xbox live ». Grâce à cette option, la re-jouabilité de VT 3 est garantie à très long terme. Comme pour la plupart des jeux Xbox 360, le Live est très bien conçu. Il y a bien sûr la possibilité de faire des matchs d’amis ou des rencontres avec classement en simple ou en double. Mais il y a aussi la VT.TV permettant à quiconque de regarder un match se déroulant sur le Live, cette option est quand même fort anecdotique. Bref, à part un léger lag de temps en temps, c’est du tout bon !

Il n’y a pas grand-chose à dire pour terminer ce test. Virtua Tennis 3 est un excellent jeu. Ce n’est certes pas la simulation ultime mais le challenge proposé est suffisamment élevé pour procurer des heures de plaisir vidéo ludique.

Graphisme : 08/10
- La réalisation de Virtua Tennis 3 fait honneur à la Xbox 360. La 3D est très propre et le tout est très bien modélisé.

Maniabilité : 08/10
- La prise en main est évidemment très arcade mais c’est la série qui veut cela. Le plaisir de jeu est immédiat et la difficulté bien dosée du soft permet à tous de s’améliorer grandement et ainsi espérer de faire bonne figure sur le Live.

Bande son : 05/10
- La musique est abominable. Sinon, les bruitages et les voix du public et celles des arbitres sont de bonnes factures.

Note finale : 08/10
- Sega nous démontre une fois de plus qu’il maîtrise son sujet. Ce VT 3 est un très grand jeu qui risque d’accompagner votre vie de gamer pendant très longtemps surtout grâce à son mode en ligne tout à fait prenant.

P.-S.


- Titre : Virtua Tennis 3
- Editeur : Sega
- Date de sortie : 23/03/2007
- Machine : Xbox 360

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette