Consoles-Fan

Accueil du site > Party Game > Pac-Man > Pac-Man C.E.

Pac-Man C.E.

Une

mercredi 22 août 2007, par poisoned

M

Nostalgie et nouveautés mêlées

Lors du premier essai de Pac-Man C.E., on peut croire que rien n’a changé. Le but du jeu est toujours le même, puisque vous dirigez notre fameux héros dans un labyrinthe dans lequel vous allez devoir faire un max de points en gobant les pac-gums et les fruits tout en essayant de sauver votre peau face à Inky, Pinky, Blinky et Clyde, les vilains fantômes voulant vous tuer. Bien entendu, vous aurez toujours la possibilité d’avaler les super Pac-gums pour mettre hors d’état de nuire les fantômes et sauver ainsi vos fesses (enfin si l’on peut parler ainsi de Pac-Man). Dans son ensemble, Pac-ManC.E. n’apporterait rien de novateur ? Détrompez-vous car ce bel opus vous réserve de belles surprises dont je parlerai plus tard.

Avant d’en venir aux différents modes de jeu, sachez que le jeu a subi un petit lifting et bénéficie maintenant de graphismes acidulés, bien léchés, sans pour autant crier au miracle. La bande son est quant à elle très satisfaisante et on a le droit à une espèce de mélodie d’ambiance un peu techno. Bref, tout juste ce qui faut pour ne pas énerver les tympans du joueur. Mis à part les divers points évoqués plus haut et qui restent classiques aux anciens Pac-Man, notre boule jaune pourra maintenant bénéficier d’un système de boost. En effet, en sachant d’avance la direction dans laquelle vous souhaitez aller, vous aurez la possibilité de faire accélérer votre Pac-Man pendant un court instant afin d’éviter les fantômes ou de prendre un peu d’avance sur eux. Pour cette occasion, votre héros brillera de quelques étincelles pour mieux repartir du bon pied. Cet aspect du gameplay n’est pas à prendre à la légère tant il pourra vous sauvez de quelques situations critiques.

6 modes de jeux pour ne pas s’ennuyer !

Alors que les anciennes versions de Pac-Man proposaient des labyrinthes toujours similaires et seulement croissants au niveau de la difficulté, b>Pac-Man C.E. innove ! Pac-Man C.E. se concentre sur un système de score attack. Le joueur aura le choix entre 6 modes de jeux bien différents dont je vais exposer les subtilités dans le paragraphe ci-dessous. Pac-Man C.E. se concentre sur un système de score attack régi par une durée de jeu. En somme, vous allez devoir faire le plus gros score dans un temps imparti. Autre changement, puisqu’il n’y a plus de niveaux, vous allez devoir gober tous les pac-gums d’un côté de l’écran pour faire apparaître un fruit à l’opposé. Une fois celui-ci avalé, des nouveaux pac-gums apparaîtront et ainsi de suite. Pour résumé plus simplement, le tableau de jeu est scindé en deux (côté gauche et droit) et il faut donc absorber tous les pac-gums d’un côté et avaler un fruit pour remplir de nouveau ce même côté. Ce système déjà intéressant et ingénieux à la base, prendra toute son ampleur lors des différents modes de jeux.

- Le mode Championnat est tout ce qu’il y a de plus classique. Le temps limite est de 5 minutes et vous allez errer dans le labyrinthe ultra connu des autres versions de pac-man. Rien de transcendant mais on prend déjà beaucoup de plaisir à assimiler le nouveau système d’apparition des pac-gums.

- Le mode Défi 1 dure 10 minutes et met en avant les nouvelles fonctionnalités de Pac-Man C.E.. En effet, pour ce tableau, une fois un fruit absorber, le terrain va totalement changer et la distribution de pac-gums aussi. Le parcours n’est donc pas figé d’avance et vous avancez un peu vers l’inconnu à chaque nouvelle ingestion.

- Le mode Défi 2 dure lui aussi 10 minutes et reprend pour sa part le labyrinthe classique de Pac-Man. Ici, il n’est nulle question de changement mais plutôt de connaissance du parcours puisque vous serez entièrement plongé dans le noir (les murs du labyrinthe son ainsi masqués). Heureusement, un halo de lumière éclaire notre bonne vieille forme jaune et les fantômes. Et c’est seulement cela et votre assimilation des formes du labyrinthe qui vous permettront de scorer.

- Le mode Extra 1 est à mes yeux un des modes les moins intéressants. Pendant 5 minutes, vous allez devoir vous frayer un chemin dans un labyrinthe construit et délimité uniquement par des traits horizontaux. Malheureusement pour vous, la distribution de pac-gums est différente selon les fruits et la vitesse de jeu est ultra rapide dès le début. Même si ce mode est aussi bien pensé que les autres, il reste celui sur lequel j’ai passé le moins de temps.

- Le mode Extra 2 s’inspirait apparemment des rues de Manhattan et dure 10 minutes. Il est vrai que les carrés au sein du niveau peuvent faire penser à des buildings. Ce qui va surtout changer ici, c’est la distribution des pac-gums. La forme du labyrinthe changera aussi parfois et vous donnera accès à une seule ligne droite sur côté de l’écran.

- Le mode Extra 3 reste à mes yeux le mode ultime de cet excellent Pac-Man C.E.. Pendant 10 minutes, vous allez évoluer dans un labyrinthe changeant sans cesse de forme. Il en va aussi de même pour la distribution des pac-gums. Cet excellent tableau est en fait un mix de tous les autres levels Pac-Man C.E.. On peut facilement élaborer de belles techniques pour éviter les fantômes et les feinter au maximum. La découverte de l’inconnu n’a jamais été aussi jouissif.

Vous l’avez compris, sans transcender lors des premiers instants de jeu, Pac-Man C.E. devient vite un jeu addictif et indispensable pour les fans et même les non-initiés de notre espèce de Babybel ! Vous ne pourrez jamais vous ennuyer grâce aux différents modes de jeux et ce sera toujours un véritable plaisir de reprendre le pad de votre 360 pour essayer de battre votre score. De plus, certains modes proposent vraiment un aspect technique et offrent des possibilités de scorer sans cesse renouvelées. Ne passez surtout pas à côté de ce Pac-Man C.E. car cela serait un vrai drame. Voilà comment un jeu vieux comme le monde arrive à faire peau neuve avec des idées bien pensées. Pac-Man is alive ! Vive Pac-Man C.E. !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette