Consoles-Fan

Accueil du site > Puzzle Game > Every Extend Extra > Every Extend Extra Extreme

Every Extend Extra Extreme

Enorme

dimanche 23 octobre 2016, par Davy1

Every Extend Extra a marqué la PSP grâce à son gameplay hyperoriginal et accrocheur. Désormais, les possesseurs d’Xbox 360 et de Xbox One puisque le jeu est rétrocompatible pourront s’y adonner.

Les apports majeurs de la Xbox 360 est de proposer du son en 5.1 et de la haute-définition mais sur cet aspect, c’est un petit peu paradoxal car il n’y a quasiment plus de décors : on a juste droit à l’équivalent d’un vieux et sobre sauveur d’écran qui évolue au rythme de la musique. D’un point de vue des décors donc, le jeu est plus moche que sur PSP, un comble. Mais en y réfléchissant bien, c’est assez logique car il y a aussi bien plus de sprites affichés simultanément et des effets pyrotechniques à tire l’arigot. Il a donc bien fallu faire des concessions pour que l’action reste claire. De toute manière, la plupart du temps, tout votre écran est recouvert de petits sprites, alors à quoi cela aurait servi ?

Le principe de jeu est à peu près le même qu’avant mais vous n’avez plus un autre de vaisseaux limités. Pour rappel, sur PSP, il fallait aussi compter avec cette donnée et obtenir suffisamment de belles explosions en chaîne afin de rentabiliser votre investissement puisque les points obtenus vous donnaient droits à de nouveaux vaisseaux supplémentaires. Cette fois-ci, il faudra donc juste compter avec le temps, les quickens, les boucliers et les items multiplicateurs de points. Avec tout cela, vous devez réaliser le plus haut score. Et là, tout est question d’effectuer des choix intelligents. Lorsque votre vaisseau est à l’écran, vous pouvez récupérer les items. Lorsque vous explosez, vous assistez à un joli spectacle mais vos yeux sont déjà au travail, près à repérer les items qui vous intéressent dans le décor et qui sont libérés par les vaisseaux ennemis que vous explosez en chaîne, provoquant ainsi quelques adaptations sonores au thème musical électronique de base.

Vous déplacer en vaisseau entre les ennemis n’est vraiment pas facile. Aussi, vous disposez d’un bouclier qui ne dure pas très longtemps mais des items boucliers (blancs) vous donnent quelques secondes supplémentaires. Sachez donc slalomer est récupérer vos items de la manière la plus efficiente possible. Au plus vous récupèrerez en chemin d’items de bouclier, au plus vous récupèrerez d’items et au plus vous serez capables de booster vos points. Par exemple, en récupérant des items de temps (jaunes), vous rajoutez de précieuses secondes à votre chronomètre. Lorsque votre capital de temps est vide, la partie est terminée. Ces items sont donc capitaux. Mais les quickens (roses), qui accélèrent le déroulement du jeu, vous permet de faire arriver pour un temps déterminé plus d’ennemis à l’écran et donc de provoquer de plus longues cascades, ce qui augmente donc sensiblement vos points et vous donne par la même occasion accès à un plus grand nombre d’items puisque vous avez explosé plus d’ennemis. Sachez cependant que ces items restent seulement un certain temps affiché. Si vous trouvez qu’il est pertinent d’arrêter la réaction en chaîne pour récupérer un maximum d’items avant qu’ils ne disparaissent, vous pouvez le faire, c’est vous qui décidez ! Ces items bleus, multiplicateurs de points, sont évidemment aussi très pratiques pour faire augmenter vos points très rapidement mais ils ne sont pas aussi vitaux puisque même sans, vous ne risquez pas le game over. Mais comme ils vous feront progresser plus rapidement, il est bon d’en récupérer, parfois au détriment d’autres items. Cela fait partie de la prise de risque car par après, il faut penser à récupérer son capital de temps. Le niveau de vitesse provoqué par les quickens, lui, ne diminue heureusement pas. Enfin, si vous déclenchez une explosion en respectant bien le rythme de la musique, vous serez récompensé puisque vos points seront encore multipliés.

La véritable catastrophe finalement dans ce jeu, c’est lorsqu’une prise de risque trop poussée, vous fait percuter un ennemi alors que vous avez voulu récolter un maximum d’items mais que vous n’avez plus de bouclier. Pas de chance, vous ne vous êtes pas fait explosé juste à temps ! Dans ce cas, vous perdez tous vos quickens et vos items multiplicateurs. Vous repartez à zéro et il faudra même user un peu de temps avant de réatteindre une vitesse de croisière sans danger. Car quand le jeu est lent, les secondes deviennent très précieuses et sont rapidement consommées sans avoir trop souvent l’opportunité de retrouver des items de lents puisque tout semble marcher au ralenti.

Parralèlement au jeu principal composé de 4 stages, vous disposez d’une sorte de time attack, d’un mode de jeu qui vous permet de jouer avec vos musiques (vous pouvez même jouer sur tirlipimpon sur le chiwawa) et d’un mode revenge qui vous permet cette fois-ci de tirer. Le jeu se transforme alors en un Asteroïd amélioré avec des boss. Vous avez même le choix entre deux types de tirs et celui-ci est évolutif !

Il reste enfin un mode versus malheureusement un peu moins élaboré que le mode solo. Celui-ci se révèle même rapidement bourrin et se base un peu plus sur la gestion du temps et sur le fait qu’il faut apprendre à briser ses chains à temps pour se protéger.

Je savais qu’Every Extend Extra Extreme serait un bon jeu, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il apporte un tel vent de fraîcheur : posséder le jeu sur PSP et sur Xbox Live Arcade est loin d’être un non-sens tant ils apportent chacun de l’originalité en suffisance.

Graphismes : 90%
E comme enigmatiques.

Animation : 90%
E comme éblouissant.

Jouabilité : 95%
E comme épatant

Bande Son : 97%
E comme ébouriffante

Intérêt : 95%
E comme ennivrant

Note Globale : 95%
E comme excellent

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette