Consoles-Fan

Accueil du site > Plate-formes > Plate-formes 3D > Cou@ck Att@ck > Cou@ck Att@ck

Cou@ck Att@ck

Y’a comme un cou@c

samedi 8 février 2003, par Davy1

Il est rare en p

Crash Bandicoot a mis son déguisement de Donald

Impossible de ne pas citer Crash Bandicoot dans ce test ! (à l’avenir j’essayerai d’éviter). En effet, le jeu se déroule à la manière d’un Crash Bandicoot. Le jeu est donc en 3D temps réel mais dont il faut tout de même suivre un rail. Vous ne vous sentirez donc pas aussi libre que dans un Mario. Toujours comme dans Crash Bandicoot, d’autres stages sont en vue de côté, avec une jouabilité 2D mais des décors toujours en 3D.

Vous aurez même droit à des phases de jeu où Donald sera face à vous et avancera lors de courses endiablées vers l’écran de votre téléviseur. Diverses options classiques s’offrent à vous : ainsi il vous est possible de récupérer un milk-shake qui mettra Donald fortement en colère (ne cherchez pas à comprendre, dites-vous simplement que quelqu’un a dû poivrer son milk-shake) et qui le rendra invulnérable pendant quelques précieuses secondes. Il vous faudra en tous cas dans chaque stage récupérer une pièce dorée en forme de part de tarte sans laquelle vous ne pourrez progresser.

On peut reprocher parfois à Cou@k Att@ck d’être un petit peu vide mais les graphismes se révèlent au final assez plaisants et les couleurs sont plutôt chaleureuses. Les graphismes sont assez naïfs mais les textures utilisées donnent souvent une très bonne impression de relief.

Pour les plus jeunes...

Loin de moi l’idée de massacrer ce pauvre jeu parce qu’il a des graphismes "gamins" comme certains (on ne vise personne, ils se reconnaîtront bien tous seuls) n’hésiteraient pas à le reprocher ! (Ce serait d’ailleurs mal me connaître !) D’ailleurs, je l’ai dit plus haut, les graphismes sont plutôt agréables et l’ambiance est assez réussie ! Mais voilà, si vous êtes un joueur expérimenté, vous serez déçus, car ce jeu est beaucoup trop facile. La présence du double saut facilite encore plus la tâche : il faut vraiment être maladroit pour tomber dans un trou ! Et finalement, à force de trouver tout trop facile, on ne voit jamais vraiment de vrai challenge débuter et on finit par s’ennuyer grave !

Par contre, si vous êtes un joueur occasionnel, un nouveau venu dans le monde du jeu vidéo, ou si vous voulez faire un cadeau à votre petit frère, Cou@k Att@ck sera le jeu idéal pour se faire les dents puisque le jeu est ultrajouable et la réalisation très satisfaisante.

Je terminerai enfin par le coup de gueule de la semaine. Pourquoi l’intro est-elle en images de synthèse ? C’est Donald tout de même ! Ils pouvaient pas nous faire un dessin animé en 2D ? Parce que Donald en 3D, je m’excuse, mais c’est une faute de goût.

Graphismes : 79%
Des graphismes simples mais suffisants et agréables.

Animation : 79%
Il y a pas mal d’animation dans les décors quand on y regarde de plus près. Les cascades d’eau (un classique) y apportent leur contribution.

Jouabilité : 94%
Cou@k Att@ck est tellement jouable qu’il est difficile de faire une erreur.

Bande Son : 76%
Assez sympathique, dans la lignée des jeux Disney.

Intérêt : 65%
Un niveau de difficulté trop faible pour les acharnés du paddle.

Note Globale : 78%
Comme expliqué ci-dessus. : Cou@k Att@ck est un jeu très simple mais qui reste un achat intéressant puisque les jeux de plate-forme ne sont pas très nombreux sur Dreamcast. Pour les bons joueurs, je vous conseille plutôt dans le même genre Supermagnetic Niu Niu ou, bien entendu, Rayman 2 qui reste pour l’instant le meilleur dans sa catégorie.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette