Consoles-Fan

Accueil du site > F.P.S. (Quake-like) > Alien VS Predator > Aliens : Colonial Marines

Aliens : Colonial Marines

quand un chef d’oeuvre du cinoche...

mardi 5 mars 2013, par Hellfire

Sega remet le couvert et accorde à Gearbox Software de travailler sur un FPS adapté de la saga mythique. Le moins qu’on puisse dire c’est que la qualité du dit jeu est plus que discutable. Espérons que Ridley Scott et James Cameron ne croisent jamais le chemin des développeurs de cette chose.


JPEG - 62.1 ko

L’action se déroule donc quelques semaines après la destruction de la colonie basée sur LV-426 dans Aliens : le retour de Cameron enfin c’est ce que Gearbox nous vend. Vous incarnez un marine américain naviguant à bord de l’USS Sephora et comptez grimper à bord du vaisseau Sudaco. Seulement voilà : dans ce vaisseau, pas mal de bestioles Xenomorphes ont plus ou moins élu domicile tout comme des mercenaires à la solde de Weyland. Une fois à bord, c’est un peu le bazar et tout ce beau monde s’écrase sur LV-426.

Lors de votre passionnant périple (des couloirs, encore des couloirs...), vous aurez la possibilité d’améliorer vos armes, de remporter des défis carrément foireux.Des armes qui, soit dit en passant, se fichent totalement de la réalité. Par exemple quel que soit la distance à laquelle vous tirez au shotgun sur un ennemi, il sera atomisé. Pratique mais complètement naze.C’est d’ailleurs la seule arme qui procure une certaine sensation de puissance.La faute à des bruitages catastrophiques.

JPEG - 65.9 ko

Vous aurez noté de ci de là quelques références aux films comme par exemple les restes de bishop retrouvé sur le vaisseau Sudaco, le space jockey... Et c’est à peu prés tout.Quand on apprend que Gearbox Software se lance dans le développement d’un jeu Alien, on est en droit d’espérer un résultat de qualité. On parle toute de même d’une boite qui a donné naissance notamment à 2 Borderlands d’anthologie mais aussi un jeu de pur fanboy : Duke Nukem Forever qui n’est certes pas un chef d’oeuvre impérissable mais qui reste ultra jouissif et particulièrement drôle dans sa démarche parodique. Mais revenons à Aliens.

On a donc clairement affaire à un FPS de couloir pur jus. C’est sombre, c’est très moche et c’est très monotone. Les cinématiques sont simplement navrantes. Mention spéciale aux voix françaises : les doubleurs débitent leur texte comme s’ils lisaient la posologie d’une boite d’aspirine. Le mode coop et multi sont du même accabit avec une variante intéressante : jouer les xenomorphes. Youpi...Néanmoins trouver une partie relèvera déjà de l’exploit.

JPEG - 50.3 ko

Graphismes : 4 /10

On a juste l’impression de revenir 15 ans en arrière. L’aliasing est très présent,l’animation des PNJ est carrément à pleurer de rire et je ne parle même pas de leur modélisation affreuse. Rien n’est à sauver. Les nombreux bugs d’affichage du style massage cardiaque avec la main qui rentre dans le thorax sont légions

Gameplay : 4/10

L’IA des coéquipiers (je cours contre un mur, je saute sur place, je tire au sens opposé de l’ennemi) comme des Aliens ( je te fonce dessus mais je ne sais pas sauter au dessus d’une caisse) est totalement ratée. Pour la maniabilité, là encore les bugs plombent notre progression.

Bande-son : 4/10

Les musiques se veulent épiques mais ne parviennent à aucun moment à vous sortir de votre ennui profond. les bruitages et les doublages sont vraiment mais alors vraiment très mauvais.

Durée de vie : 5.5 /10

6 heures pour finir le solo. Personne sur le multi. Circulez y’a rien à voir.

Conclusion : 4.5/10

Aliens Colonial Marines est un ratage complet du début à la fin. On se demande encore comment Gearbox Software a fait pour en arriver là. Un FPS à éviter même (surtout ?) pour les fans de la license car si vous y jouez, personne ne vous entendra crier.

Hellfire

P.-S.

Editeur : Sega

Developpeur : Gearbox Software

Date de sortie : 12 février 2013

Genre : FPS

Mode online :oui

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette