Consoles-Fan

Accueil du site > Jeu vidéos > Watch Dogs

Watch Dogs

vendredi 1er novembre 2013, par v1

Ubisoft Montréal nous offre un joyau d’action, d’aventure et d’infiltration à la troisième personne au sein d’un monde ouvert et urbain. Dans Watch_Dogs, vous êtes Aiden Pearce. Vous êtes un pirate professionnel. Chicago est à la fois votre terrain de chasse et votre arme.

Aiden Pearce est un cyber criminel qui a perdu ses proches. Il est aujourd’hui obsédé par la vengeance et la technologie dont il se sert pour faire régner la justice à sa manière et démanteler un système qu’il juge corrompu. Votre ennemi autant que votre allié se nomme ctOS pour Central Operating System. C’est le système informatique qui relie les infrastructures et les installations de sécurité publique de Chicago en un point d’échange centralisé. Il gère principalement la circulation routière, le développement économique, les télécommunications et le contrôle des activités criminelles à l’échelle de la ville de Chicago. Autant dire que son contrôle vous donne accès à tout, ou presque, dans un Chicago contemporain qui a subi certaines modifications depuis l’avènement de ctOS. Tout y est maintenant connecté, des fonctions et services les plus basiques aux plus complexes et importants tels que les banques et les systèmes de sécurité. En ce qui concerne la technique, le moins que l’on puisse dire est que l’esthétique de Watch_Dogs est travaillée. Les personnages, les animations et les décors paraissent véritablement réalistes. La dynamique du vent est à cet égard époustouflante : il s’engouffre dans les rues de Chicago pour soulever les feuilles et la poussière au même titre que votre manteau. Le contenu est lui aussi au rendez-vous puisque Watch_Dogs comprend une centaine de missions, des mini-jeux, des applications téléphoniques accessibles sur le portable d’Aiden ainsi que plusieurs modes multijoueurs. Elément aussi intriguant que palpitant, ces derniers vous permettront de jouer en solo et, si vous êtes connecté, de rencontrer, pirater et prendre en chasse des joueurs en ligne infiltrés dans votre partie. Un smartphone n’a jamais été aussi smart qu’entre vos mains Une trentaine d’armes et une soixantaine de véhicules sont à votre disposition, mais votre arme la plus redoutable est sans nul doute votre smartphone qui vous permet de pirater et de prendre le contrôle de tout ce que gère le ctOS. Pour ce faire, cependant, il vous faudra pénétrer le ctOS Control Center du quartier concerné afin de pouvoir pirater ce que bon vous semble et prévoir les actes criminels d’autrui. Les boutiques Pawn shop vous permettent pour leur part de vendre, acheter ou échanger des composants pour améliorer vos armes et élaborer votre propre équipement. Quant à votre écran, il n’est pas bardé de jauges, textes et autres informations, mais, outre la carte, il affiche tout de même un Heat Meter qui se remplit à mesure que vous vous adonnez à des actes criminels successifs. Vous apprendrez à maîtriser le Grid qui n’est autre que le système de piratage personnel d’Aiden qu’il utilise pour s’emparer de Chicago via ses connexions informatiques. La puissance de ce dernier est fonction de l’emprise qu’exerce Aiden sur la ville. Il se matérialise sous la forme d’un maillage de connexions virtuelles parsemé de nœuds qui sont autant de points névralgiques du réseau dont vous pouvez tirer les ficelles. A la frontière du jeu et du film Le jeu n’est pas linéaire, il vous permet d’entreprendre ce que vous voulez quand et comme vous le souhaitez. Vous pouvez ainsi opter à votre guise pour l’optique d’infiltration ou de confrontation directe tout comme vous pouvez décider de court-circuiter un crime préalablement détecté avant qu’il survienne ou d’y assister à titre de spectateur privilégié. Mais faites attention à la Réputation que vos actes vous forgeront au fil du temps et qui influe sur votre environnement ainsi que sur les actes de vos concitoyens. Ainsi, lorsque vous vous retrouvez confronté aux forces de l’ordre, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez vous rendre, fuir, engager le combat avec les policiers, etc. En cas de fuite, la police vous prend en chasse dans une course-poursuite qui peut durer jusqu’à 45 minutes et au bout de laquelle, à supposer que vous semiez vos poursuivants, vous avez droit à la visite d’un hélicoptère qui passe la zone au peigne fin. Si vous avez alors l’impression d’évoluer dans un film, ça tombe bien, c’est exactement le but recherché par Ubisoft.

B.S .

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette