Consoles-Fan

Accueil du site > RPG > Dark souls II

Dark souls II

Le cauchemard

jeudi 20 mars 2014, par Elfeausoleil

Après l’énorme succès commercial qu’a connu Dark souls premier du nom, il va sans dire que celui-ci aura amplement mérité une suite. Nous nous retrouvons donc aujourd’hui à quelques semaines du second volet sera-t-il aussi exigeant ou aura-t-il perdu son âme en tombant dans la facilité ? C’est ce que nous allons regarder de plus prés.

Avant de nous attaquer au fond, qui est le gameplay, arrêtons-nous sur la forme puisque les développeurs du studio From Software sont repartis de zéro à l’aide d’un nouveau moteur 3D et ont adopté la motion capture. Ils nous offrent des profondeurs de champ, ainsi qu’une fluidité d’animation bien au-delà de son prédécesseur.

JPEG - 117.8 ko

Pour ce qui est du gameplay, Dark souls II se veut plus "accessible" mais toujours en échange de contrepartie. Je m’explique : lors d’une mort répétée de votre personnage ( ce qui ne sera pas rare comme vous vous en doutez), les ennemis tués ne réapparaîtront plus à chaque "respaw" de votre héros. "Une aubaine !" vous allez me répondre, tout à fait si à chaque mort vous ne perdriez pas une partie de votre vie jusqu’à en atteindre les -50%. Autant dire qu’en plus de la répétition inévitable de "you died" celle-ci devient pénalisante. On est donc bien dans un Dark soul !

JPEG - 155.7 ko

Le nouveau moteur graphique permet également de faire par belle aux lumières et effets d’ombres, vous vous retrouverez donc parfois dans des pièces à l’obscurité totale où il vous faudra choisir entre sortir votre torche au détriment du bouclier, vous rendant ainsi vulnérable, ou garder le bouclier et espérer trouver la sortie en partant tous droit. Le multijoueur a également subi quelques modifications. On apprend que le jeu disposera de serveur dédié et commun pour toutes les régions, multipliant donc les fantômes illustrant la mort d’autres joueurs. Des arènes de PVP feront également leur apparition, pour les plus téméraires d’entre vous.

JPEG - 144.8 ko

En conclusion Dark souls II n’a en aucun cas perdu son âme, restant ainsi à l’image de son aîné ; dur, exigeant, humiliant, même si un travail de fond a été fait pour attirer les néophytes du genre. Des efforts graphiques sont également présents mais ne vous attendez pas à être épaté, loin de là. Le studio japonais de From Software nous propose un titre à l’image de son prédécesseur, très Bon !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette