Consoles-Fan

Accueil du site > Jeu vidéos > Preview E3 Bloodborne

Preview E3 Bloodborne

Prepare To Die ... Once Again !

mercredi 23 juillet 2014, par v1

Le Project Beast sur lequel Hidetaka Miyazaki travaille dans le plus grand secret depuis plus de 3 ans a enfin été dévoilé à l’occasion de l’E3. Que les fans de Demon’s Souls et de Dark Souls I&II se préparent car la relève sera assurée par Bloodborne en 2015 et en exclusivité sur PlayStation 4.

Annoncé lors de la conférence Playstation pré E3 2014, nous n’avons dû patienter que quelques jours pour enfin découvrir Bloodborne lors d’une présentation effectuée en compagnie de Jun Yoshino, son producteur pour Sony. Cette démo, bien que courte, offrait de véritables phases de Gameplay et nous a permis d’en apprendre déjà beaucoup sur ce jeu fort attendu par les joueurs en quête de défis (très très) musclés.

JPEG - 69.7 ko

Même si l’on ne sait encore rien sur sur son scénario, on peut déjà affirmer que le contexte de Bloodborne sera radicalement différent de celui de Demon’s et de Dark Souls. Nous évoluerons dans un univers gothique rappelant l’Angleterre du 19ème Siècle mais dans une version fort sombre. Uniquement éclairée par la lune, la ville de Yharnam est infectée par un mal étrange transformant ses habitants en bêtes assoiffées de sang. Vos ennemis aux moeurs étranges aiment, par exemple, se rassembler autour d’une bête crucifiée et immolée lorsque les cloches de la ville retentissent. Il vous faudra alors patienter jusqu’à ce que la foule se dissipe pour pouvoir les attaquer un à un.

JPEG - 44.9 ko

Coté jouabilité pure, lors de la démo, notre personnage était équipé d’un long manteau en cuir et de deux armes. Dans sa main gauche, il disposait d’un fusil puissant et dans la droite d’une arme tranchante rétractable. Le fusil sert surtout à repousser un ennemi trop collant et ses munitions seront très limitées. Il ne faut pas vous attendre à une pluie de balles comme dans un Gears of War, par exemple. L’épée en main droite pouvait, elle, adopter 2 positions : rétractée, les mouvements étaient rapides mais peu puissants alors qu’une fois déployée, au contraire, les coups infligés étaient bien plus importants et offraient une meilleure portée par contre les enchainements étaient du coup bien plus lents. Si l’on compare aux Demon’s et Dark Souls, le personnage ne disposait pas d’une armure lourde et se montrait ainsi bien plus véloce. Concernant l’absence de bouclier, Yun Yoshino n’excluait pas que certaines armes puissent remplir cette fonction...

JPEG - 45.6 ko

Quelles sont les points communs entre ce nouveau titre avec son héritage Demon’s et Dark Souls I & II ? Si son univers et l’équipement de notre personnage semblent fort différents, il est évident que de nombreux points communs subsistent. Ainsi, le personnage principal et ses ennemis se déplacent comme dans les jeux précédents de Miyazaki. De même, nous avons pu entrevoir les fameuses portes enfumées constituées d’âmes qui bloquent votre chemin lors de l’affrontement avec un Boss et constater la présence de personnages non jouables que vous pourrez choisir d’éliminer ou d’épargner avec certainement de fortes incidences sur la suite de l’aventure. Notre personnage récolte encore des âmes à chaque mise à mort mais nous ne pouvons rien confirmer sur le système de comptabilité de ces dernières puisque l’écran lors de la démo était dénué de tout compteur. Nous n’avons non plus pu voir si notre personnage devenait un mort vivant et si il recommençait à un feu de camp lorsqu’il se fait tuer.

JPEG - 42.2 ko

Enfin, et c’est c’est ce qui nous a le plus marqué lors de ce premier contact avec ce jeu exclusif à la Playstation 4, les graphismes impressionnent ! Bien que fort sombre le jeu s’avère digne de la nouvelle génération et fourmille de détails comme en témoigne le sang qui éclabousse votre personnage tachant peu à peu son joli manteau de cuir. Les graphismes sont clairement un cran au dessus de ses prédécesseurs même si le jeu était victime de nombreux ralentissements qu’on nous promettait gommés dans la version finale. Un point qu’il faudra garder à l’oeil puisque ça a toujours été le talon d’Achille de ses prédécesseurs. Il ne nous reste plus qu’à prier le soleil* en attendant sa sortie prévue pour 2015 et avec de grandes chances pour qu’il débarque dès le mois de mars !

V.B.

*Praise the sun : Blague récurrente que seul les fans de Demon’s Souls et Dark Souls comprendront. Pour les autres, il est toujours temps de s’y mettre ! \o/

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette