Consoles-Fan

Accueil du site > Grumpy Cat > The Hobbit : The Battle Of The Five Armies

The Hobbit : The Battle Of The Five Armies

Mais alors, si ils font une alliance

samedi 25 avril 2015, par Davy1

Après un premier opus qui plante le décor et une deuxième film très réussi par la présence d’un scénario captivant, trépidant et terminant sur un moment assez fort, voici donc le dernier film de la trilogie du Hobbit.

JPEG - 37.4 ko

Une fois l’accroche de la fin du deuxième film expédiée, à savoir le sort du dragon Smaug, nous assistons à l’affrontement final. Le film n’est plus qu’une succession d’affrontements, la grosse bagarre finale qui certes, ne se déroule pas d’une traite. Pour le spectacle, c’est génial, pour le fond, c’est un peu vide, scénaristiquement parlant. Après un deuxième film vraiment génial, on ne peut pas s’empêcher d’être un peu déçu. C’est beau, ça claque, c’est creux...

JPEG - 171.4 ko

Bilbo et les nains ont finalement récupéré leur royaume et leur trésor. Mais ce trésor est bien évidemment une source de convoitise. Qui des nains, des elfes, des hommes, des wrags ou des orques remporteront la victoire ?

De la bataille, encore de la bataille, et toujours de la bataille. Pas de doute, pour ce dernier opus, déposez votre cerveau sur la table basse du salon, vous n’en aurez vraiment pas besoin. En fait, tout ce que le film a gagné en effets spéciaux et en réalisation impressionnante, il perd l’équivallent en histoire.

JPEG - 75.2 ko

Il faut dire que toute l’action se déroule au même endroit, on perd toute le côté équipe du début de l’histoire qui avait le chic de nous faire évoluer dans de nombreux environnements différents. Il reste juste des scènes d’action spectaculaires mais qui finissent vraiment par lasser tant tout semble tiré en longueur.

PNG - 1.4 Mo

Voilà une trilogie en dent de scie et malheureusement, ce 3ème opus est le moins bon des 3. Vous remarquerez que je n’ai pas dit le moins mauvais car la trilogie reste malgré tout très agréable à regarder. C’est juste que je m’attendais à un climax qui n’aura pas lieu.

JPEG - 53.4 ko

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette