Consoles-Fan

Accueil du site > Metroid Samus Returns > Metroid Samus Returns

Metroid Samus Returns

La 2D a toujours le vent en poupe !

dimanche 17 septembre 2017, par Pixl

Quand on vous demande de tester un jeu comme Metroid, plein de souvenirs vous reviennent.

Les heures passées sur Super-Nintentdo, les prises de têtes de certains boss, les guides de solutions consultés chez Carrefour pour comprendre la technique à utiliser pour anéantir le monstre à la fin du niveau 4 (oui parce qu’internet à l’époque, ça n’existait).

Bref, c’est avec beaucoup de nostalgie que j’ai emprunté la 3DS de mon fils pour m’atteler à ce test. 


Est-ce que la sauce prend toujours ou a-t-elle tourné ?

Samus Returns est le remake de la version GameBoy sortie en 1991.
A cette époque, point de succès ni d’honneur pour cette version qui fut rapidement tombée dans l’oublis.

JPEG - 1.1 Mo

D’un point de vue historique, c’est dans cet épisode que Samus Aran part sur sa planète d’origine pour éliminer un ancien ennemi.

Nous voilà à nouveau à chasser les métroïdes dans une planète des plus dangereuses. Elle ne vous aime pas et vous n’êtes pas la bienvenue. 
Jeu de plateforme dans la pure lignée de ce que Metroid nous a habitué où l’environnement est aussi dangereux que les ennemis qui le peuplent.

Mode de jeu : easy ?

Pas vraiment, tout est ’old school’ dans le titre et il en va de même pour la difficulté. Un saut mal calculé peut vous coûter très cher et vous serez bon pour refaire…le niveau.

JPEG - 31.3 ko


Autant vous le dire tout de suite, si vous vous souvenez des prises de têtes face aux anciens Metroid, vous allez être conquis. Si par contre, vous n’avez jamais touché à un jeu qui vous résiste à ce point. Armez-vous de patience, musique zen et tisane. Ça va swinguer !

Par contre, vous allez ressentir la montée en force de Samus. 
Les premiers ennemis sur lesquels vous allez presque vider un chargeur entier seront balayés en une fraction de seconde avec le développement de Samus.

Un simple remake ? Pas tant que ça

Dans les nouveautés qui font plaisir, il y a le développement de votre personnage. Les compétences. Soit un scanner, un bouclier, une arme ou ralentir le temps. Pour les activer, une jauge se remplit et une fois celle-ci complète, vous pouvez activer une…ou plusieurs capacités. Mais la jauge risque de vite se retrouver vide plus rapidement.

JPEG - 16.5 ko

En ce qui concerne sa durée de vie, comptez 10 à 15 heures. C’est honorable et ça reste dans la lignée des précédents. Finir le jeu une fois vous donnera accès au mode difficile et au mode Fusion (encore plus dure et uniquement accès via Amiibo). 


Le seul reproche que l’on peut lui faire, c’est dans sa narration et l’histoire. Ça n’aurait pas été trop de développer certains aspects. Mais c’est vraiment pour chipoter, car ce jeu est une VRAIE réussite.

PNG - 538.1 ko

Graphismes : 17/20

Une vrai réussite ! La 3DS est dans son élément et la 2D ne lui pose aucun soucis.

Jouabilité : 15/20

J’aurai pu mettre moins car certains sont passages sont s’arracher les cheveux. Mais c’était comme ça aussi avant. Et puis les commandes réagissent bien.

Bande Son : 16/20

Quand il faut, la musique s’emballe vous faisant comprendre que vous êtes entrain de vivre un moment important. ça fait toujours son petit effet.

Scénario : 14/20

Ils auraient pu s’attarder sur certains éléments dans la narration. Dommage

Note globale : 16/20

Un titre que vous devez posséder. Soit par nostalgie et vous serez conquis soit parce que c’est un bon moyen de découvrir la chère Samus et vous serez conquis aussi.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette