Consoles-Fan

Accueil du site > Wrestling > Fire Pro Wrestling D > Fire Pro Wrestling D

Fire Pro Wrestling D

C’est pas demain qu’ils passeront pro !

vendredi 23 mai 2003, par Davy1

Des dizaines de combattant sur un ring, voil

Si je t’attrape je te mords !

Human est le créateur de cette célèbre série qui s’est vue adapter sur Pc Engine ( Fire Pro Wrestling 2nd Bout), Saturn (Six Man Scramble) et Playstation (Fire Pro Wrestling G). Mais Human n’existe plus et c’est Spike qui a pris le relais pour adapter le jeu sur Dreamcast. On les en remercie !

Plusieurs modes de jeux sont à votre disposition : Barbed Wire Death Match, Victory Road, Six Man Tag et Battle Royale en online où 8 joueurs peuvent s’affronter simultanément, mais comme ça n’est valable qu’au Japon et que le jeu a peu de chance de sortir en Europe, je vais arrêter la torture ici. Remarquez, cette fois-ci, vaudrait mieux pas que ça arrive jusque chez nous !

Tout allait bien dans le meilleur des mondes...

280 combattants (Ra-Oh les a comptés) se sont donnés rendez-vous dans un seul jeu : un record ! Les premiéres images du jeu n’auguraient pas une réalisation époustouflante mais force est de constater que la 2d est plutôt fine et le jeu se permet de zoomer et de dézoomer en fonction de l’action. Le public n’est pas magnifique mais malgré tout bien animé. Certains détails comme des mouvements de jeu de lumiére procurent au jeu une certaine ambiance mais toutefois limitée par rapport à Giant Gram 2000 ou UFC.

Pour tout vous avouer, je m’attendais à une réalisation bien plus mauvaise que ça. Par contre, là ou je n’ai pas été déçu, c’est du côté de l’animation des personnages. Lamentable. Et encore, on est loin de ce que j’aimerais vous exprimmer ici mais la décence m’interdit de le faire. C’est bien joli de proposer 280 protagonistes mais j’en aurais préféré 28 avec 10 fois plus de phase d’animation, après tout, le travail aurait été à peu près le même !

A la place de ça, on a droit à un large de choix de protagoniste dont l’animation fait tellement pité qu’on a envie d’envoyer un chéque d’un franc aux programmeurs. Même sur 16 bits ils auraient pas osé ! Le problème est que le gameplay en pâtit largement. On en arrive à jouer de maniére très hasardeuse, sans vraiment comprendre ce qui se passe, on subit littéralement l’action, on frappe dans le vide, on attrape l’ennemi par bonheur ou on se fait littéralement malmener. Bref, on finit par manger sa manette car jamais ô grand jamais on arrive à faire ce que l’on veut !

Fire Prowrestling D est donc un jeu à éviter de toute urgence puisque le seul point qui aurait pu sauver ce jeu, à savoir un intérêt finassé grâce à un gameplay de qualité a été complétement saboté par l’animation pénible des personnages. Il n’y a plus qu’à espérer que vous avez lu ce test à temps.

Graphismes : 62%
De la 2D classique pas vraiment extraordinaire mais bon...

Animation : 30%
Le jeu est fluide mais l’animation des persos est HONTEUSE !

Jouabilité : 38%
Du grand n’importe quoi, très grand !

Bande Son : 72%
Du semblant de hard rock.

Intérêt : 24%
Une grosse déception pour un jeu qui s’annonçait pourtant trippant grâce à son concept de grosse baston générale sur le ring !

Note Globale : 42%
Si vous avez trop d’argent, vous pouvez m’en envoyer !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette