Consoles-Fan
16/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Galaxy Angel
Mario Party dans l’espace
Qui sait quand il reviendra...

Apr

Il était une fois, dans une galaxie très très lointaine…

Cependant, Galaxy Angel n’est pas comme ses homologues sur console de salon un jeu de statégie spatial mais un petit jeu de plateau très sympathique à la Mario Party. Vous vous affrontez donc sur différents plateaux de jeux en choisissant diverses directions et en vous affrontant périodiquement lors de minigames qui sont parfois aussi individualistes. Ces minigames sont pour la plupart très réussis et proposent un gameplay toujours clair. Malheureusement, il n’y en a pas beaucoup et on en fait donc vite le tour. Vous participerez ainsi à diverses courses, récupérations rapides d’items. Il y a même un minigame qui ressemble étrangement au bonus game de Parrapa The Rapper 2. Ce jeu consiste à frapper dans 4 directions différentes à l’aide de la croix directionnelle pour autant qu’un petit détail graphique vous permette de le faire car ci ce détail n’apparaît pas, le coup que vous portez se retourne contre vous.

Le but de Galaxy Angel est assez simple puisqu’il faut avoir le plus de points possibles au bout d’une mission. Celle-ci se termine lorsqu’un des joueurs (représenté par une des demoiselles de Galaxy Angel en SD ^^) ramène au goal divers items (poussin, chaussure, sac à main…) situés à un endroit du plateau. Oui, je sais, c’est un peu space comme concept mais ça a l’avantage de vous faire profiter de jolies petites animations gratifiantes en pleine partie. Vous pouvez aussi déclencher divers éléments (switchs…) dans le décor qui le font évoluer et achetez divers items dans un shop ambulant. Chaque fois que vous traversez la route d’un adversaire, vous le confrontez lors d’un minigame et essayer de lui piquer le plus de points possibles. Evidemment, il en fera de même. Une fois que qu’il ne reste plus d’items à ramasser, le premier joueur qui arrive au goal clôture le stage. Le décompte commence alors afin de désigner le vainqueur.

Par la grande galaxie !

Le concept de Galaxy Angel est efficace et amusant et on ne traîne pas bien longtemps dans le même plateau. L’impression de progresser est donc agréable d’autant plus que le jeu est entrecoupé de (trop) courtes séances de digital comics absolument superbes bien que pas spécialement toujours impressionnantes. C’est surtout ici le character design attrayant qui fait tout le boulot. Il faut dire que les personnages sont vraiment tous plus kawaiis les uns que les autres et que leur comportement comique rappelle Dancing Blade ou Magic Knight Rayearth…

Graphiquement, les développeurs de chez Marvelous Entertainment ont très bien travaillé. Les couleurs sont superbes et les graphismes très fins. Les effets spéciaux tels des rotations et des distorsions sont nombreux et les petites animations dans les décors sont encore un petit plus appréciable.

En gros, Galaxy Angel est une bien belle surprise. Très soigné et très fun, il ne pose problème finalement que par son manque de minigames et sa répétitivité à la longue mais il constitue un excellent achat seul ou à plusieurs.

Graphismes : 88%
Quelle finesse : ça fait plaisir de voir de la belle 2D en pleine forme avec des couleurs belles à pleurer et qui rappellent avec émotion la PC Engine.

Animation : 70%
Un jeu calme et sans surprise mais à la réalisation bien propre et aux effets spéciaux bien sentis. Comment ne pas reparler de cette magnifique démo d’introduction.

Jouabilité : 70%
Un gameplay très simplifié, parfois proche des jeux Game And Watch lors des minigames.

Bande Son : 72%
Une bande-son très cool et classique dans le pur style japanim !

Intérêt : 70%
Tout aurait été parfait si’il y avait eu un peu plus de minigames. Bande de radins !

Note Globale : 74%
Galaxy Angel est mon petit chouchou du moment sur GBA. Design attreyant et kawaii, Personnages attachants, minigames rigolos, un jeu idéal pour une console portable.


NOTE : 07/10