Consoles-Fan
24/05/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2943 articles en ligne

 
Animal Crossing
Les sims vu par Nintendo !
Nintendo, toujours dans un souci d’innovation nous sort un titre rafra

Vivre sur votre

Une nouvelle expérience où l’immersion est totale

Animal Crossing, ou plutôt Doubutsu No Mori sur sa terre d’origine, n’est pas la première version de ce titre conceptuel, Nintendo ayant, à la fin de la vie de la Nintendo 64, déjà sortie une première version.

Succès d’estime accru par le déclin du support, la firme n’as pas hésité à réitérer l’expérience sur sa nouvelle plate-forme.

Plutôt que de chercher à ranger ce titre dans une catégorie ou même de le comparer à d’autres jeux, je préfère vous exposer ma vision à travers mon expérience.

Complexité et profondeur

Comme toute société le monde d’Animal Crossing est régit par un système monétaire (ici les Bells).

Lorsque vous débuterez vous serez dépourvu d’argent, c’est pour cela que la rencontre avec le gérant du magasin, Tom Nook se révèle indispensable et incontournable.

En effet ce dernier vous offre votre premier travail (livreur dans sa boutique) en échange d’un toit désuet ... Minimaliste certe mais cette demeure va évoluer avec vous au cours de vos parties. Vous pourrez à loisir en modifier l’apparence extérieure et intérieure, y implémenter un espace selon vos goûts à l’aide des centaines d’items disponibles, bref en faire la maison de vos rêves.

Au delà de votre demeure, votre personnage lui aussi pourra être modifié, niveau vestimentaire (une vrai barbie) en lui achetant des tuniques ou en créant vos propre pattern.

Mais le jeu ne se limite pas à de la "customisation ". Non, le plus important ici est la communication, cette dernière se fait à travers différents biais, avec vos voisins pour commencer.

Allez régulièrement les voir pour leur parler ou leur rendre des services, offrez leur des cadeaux, ou écrivez leur des lettres, tout le bien que vous prodiguerez à votre entourage vous sera rendu d’une manière ou d’un autre.

En effet l’humeur global des concitoyens influera sur la prospérité de votre ville.

Plus les habitants actuels seront satisfaits, plus d’étrangers viendront poser leurs valises, et là vous commencerez à sentir toutes cette petite communautés vivre avec entrain et un sentiment d’accomplissement et de satisfaction personnelle vous poussera à aller plus loin.

Vous pourrez aussi utiliser votre Gba, celle-ci, une fois connectée, vous permettra de vous évadez de votre petit univers en vous conduisant vers d’autres îles, sur lesquelles vous trouverez des objets inconnus chez vous.

Ramenez-les, ils pourront être échangés, voir (pour les fruits) cultivés...

Le champ de possibilités étant si vaste, qu’il n’est pas simple à résumer. Sachez néanmoins qu’en ajout de ce que je vous ait déjà exposé, vous pourrez partir à la chasse aux fossiles, participer à des concours de pêches, chasser les insectes,coupez du bois,jouer au ballon....

Si vaste sont vos possibilités....

24h ou toutes la vie ?

Lorsque vous saurez qu’Animal crossing est réglé sur l’horloge de la Gc vous pourrez commencer à imaginer les possibilités offertes.

Car bien plus que la simple gestion de l’alternance jour nuit, le jeu gères tout en temps réel, les saisons défilent tel que nous les connaissons, et à ce titre imposent aux personnages leurs aléas et bénéfices (le froid et la pauvreté de la végétation hivernale, puis la renaissance de la nature au début du printemps), vos interlocuteurs absents à certaines heures, voir indisponibles à d’autres, certains autres ne seront même visibles qu’un jour par semaine et durant un créneau horaires.

Tout est gérés comme dans la vie, et vous devez comprendre les contraintes que cela implique, car imaginez devoir vous levez a cinq heures du mat un dimanche matin car le maire de la ville vous a demander d’allumer le phare durant son absence.

Après cela tout dépendra la façon dont vous vous impliquerez dans le jeu (certain pour être sur de rien rater modifie régulièrement l’horloge de la gc leur permettant ainsi de ne manquer aucun évènements), pour ma part j’ai choisi de ne pas "tricher" et j’ai donc raté certains rendez vous, mais mon petit monde tourne quand même rond...

Animal crossing offre encore des possibilités bien plus vaste mais je vous laisse le soin de les découvrirs par vous même, un voile de mystères doit demeurer...

Côtés techniques :

C’est certainement le point le plus soumis à controverse. Très objectivement il est vrai que comparer le titre au production actuel sur Gamecube ou sur tout autres machine a de quoi faire sourire.

Les graphismes, avec des textures grossières, des persos aux courbes anguleuses, des objets à la modélisation approximative, enfin loin très loin de tout ce à quoi nous pourrions espérer du support.

Bon l’animation reste en adéquation avec les graphismes mais au vu de ces derniers l’utilisation de techniques comme la "motion capture" n’était pas requise donc sur ce point également nous restons dans le minimalisme.

Coté sonore et jouabilitée rien a redire puisque les musique ont beau être peu variée elle ne sont pas pour autant lascive, elle reste entraînante et contribue a l’esprit de bonne humeur générale, la maniabilité est elle aussi simple mais répond parfaitement. Pourquoi alors parler de controverse sur l’aspect visuel, tout simplement car AC ne doit pas être abordé comme un titre comparable à des productions comme Metroid, car si l’aspect graphique prime dans le choix d’un jeu alors vous n’éprouverez probablement aucun plaisir à jouer avec ce dernier.

L’intérêt voila ce qui doit être le motif de cet achat, le jeu a des valeurs insoupçonnés et se révèle être la quintessence du jeux vidéo pour peu que l’on s’y implique un minimum.

A ce titre il faut considérer les graphismes et le cotés technique dans sa globalité comme secondaire, et vous prendrez alors un plaisir hors normes. Animal crossing n’as pas de but réel puisqu’il ne possède pas de scénario propre ni même de fin, vous construisez vous même cet aspect a votre vision tel que vous l’entendez, c’est en quelques sortes une vie rêver ou tout vos actes ne seront pas sans conséquence mais toujours avec un ton bon enfant.

Pas de crime ou de pêcher le jeu reste un jeu et n’a pas été créer pour respecter une réalité quotidienne, il vous offre le choix d’une vie parallèle ou il n’y a que les bons sentiments qui trouvent places.

Je finis par vous apportez ma vision personnel du titre. N’ayant pas eu a surmonter les aprioris graphiques, je n’attache que rarement importance à cela dans les jeux, j’ai pu me plonger dans cette aventure sans aucune retenu dés ma première partie.

Je n’ai jamais truquer l’horloge de la console et j’ai donc raté certain rendez vous ou tache que j’aurais du accomplir, mais cet aspect a aussi contribuer a m’investir encore plus, régulièrement j’ai alterner les heures auxquels je jouait dans l’espoir de découvrir des aspects que je ne connaissait pas encore.

Et je dois dire que je n’ai jamais été déçu, encore récemment, puisque après une longue période de mise a coin, j’ai repris le jeu pour faire ce test,et là j’ai découvert que de nombreux villageois étaient mécontent de cette longue absence.

De plus la saison venant de changer j’ai trouvé la verdure et les arbres feuillus que je n’avais encore pas connu, et la toutes la magie a refait surface, et depuis je me suis remis sur le titre sans ménagement.

Animal crossing est beaucoup plus qu’un nouveau jeu, c’est a lui seul un concept et une expérience encore inédite, finalement c’est un de ces rares titres que vous pouvez laisser de cotés durant des mois ou même jouer en parallèle avec d’autres, puis y revenir toujours avec la même passion.

Graphisme:65%

Certes ils sont dépouillés, minimalistes et grossiers, mais je leur trouve cet aspect mignon qui initie cette inerantes naïvetés

Animation:70%

Comme les graphisme et en adéquations avec ces derniers.

Son:72%

Aucun thème n’est formidable mais ils ont tous cette particularité qui fait que malgré une écoute prolongée on ne s’en lasse jamais

Jouabilitée:84%

Des commandes simples, qui répondent aux doigts et à l’oeil

Intéret :94%

Monstrueux et sans fin si vous faites abstractions de l’aspect technique, nul le cas échéant car vous n’y reviendrez pas rebuté par ces aspects.

Note global:94%

Une expérience nouvelle qui vient en complément d’autres très bon titre rafraîchir et donnez cette touche inédite a la logithèque Gamecube.

Shenrone


NOTE : 09/10