Consoles-Fan
20/01/2018

Auteur
  

2889 articles en ligne

 
Ex Chaser
Ce matin, un lapin, a tu
C’

Sorti aux Etats-Unis sous le nom de Black Stone : Magic & Steel, Ex Chaser ne se diff

Le retour de Gauntlet ?

Ex Chaser est un clone de Gauntlet : du hack and slash pur et dur. Il vous propulsera dans un univers très héroïc fantasy assez sobre. Tellement sobre que les développeurs n’ont pas cru bon de designer les décors un peu trop éloignés. Heureusement, les vues sont rapprochées et les vides graphiques ne se remarquent finalement pas trop, du moins pas autant que dans Rune. Cependant, Ex Chaser soufre tout de même de quelques défauts désobligeants. Le pire d’entre eux est sans doute la lenteur. Vous commencez à marcher puis vous vous mettez à courir au bout de quelques pas… Enfin, si on peut appeler ça courir... Il est chargé de sacs des commissions le gars, là ? Il faut dire que les stages ne sont pas très grands et que le fait de tout ralentir et de vous faire repasser plein de fois par le même endroit, cela vous permet tout de même de ne pas boucler chaque stage en une minute...

Votre perso se traîne donc et frappe de manière pas très énergique. Pourtant, à plusieurs, Ex Chaser reste sympa même si vous ne le finirez pas en une traite et que vous n’y reviendrez sans doute jamais. Il faut dire que les problèmes de caméra ne donnent pas trop envie de s’y remettre. La caméra suit un des joueurs et bloque parfois les autres entre deux polygones du décor. La caméra ne pouvait-elle pas dézoomer pour suivre l’ensemble de l’action plutôt que de privilégier un seul joueur ? D’autant plus que vous ne pouvez la contrôler et donc vous devez vous réunir en un même point afin que tout soit débloqué...

Tout comme dans Gauntlet, vous devrez détruire les « nids » si vous voulez que les ennemis cessent d’affluer. Sinon, ils sortiront à l’infini, c’est que ça se reproduit vite ces bêtes-là. De nombreux items sont à ramasser afin par exemple de vous remettre de la vie, de vous rajouter un peu de magie afin que vous puissiez effectuer quelques coups dévastateurs, de récupérer des clés pour ouvrir des coffres. Vous découvrirez aussi des montures apprivoisées qui accepteront de vous emmener sur leur dos alors qu’elles ne vous connaissent ni d’Eve ni d’Adam, c’est quand même bien gentil. De plus, elles vous permettent d’éliminer vos ennemis en un coup de croc.

Extermination dans 30 secondes

Les décors sont très répétitifs et les effets de lumière sont sans doute le seul élément du jeu qui tire partie de la XBox, et encore… Les stages sont truffés de pièges, de mécanismes et autres passages secrets vous révélant des trésors. De ce point de vue, Ex Chaser est relativement riche. Pour la bande son, c’est tout le contraire : d’une pauvreté affligeante, elle prend la tête très rapidement à force d’entendre toujours les mêmes accords. Les voix font penser à celles de Mortal Kombat si jamais ’y a des amateurs dans la salle. Ex Chaser est donc un jeu moyen qui devra passer derrière des titres comme Baldur’s Gate ou l’incontournable Gauntlet. A moins d’être un fan absolu de ce genre de jeu, vous pouvez très bien vivre sans. Graphismes : 40%
Techniquement très faible, Ex Chaser propose des décors vides et répétitifs.

Animation : 70%
Du 60 images/seconde mais avec quelques baisses de framerate et pas mal de ralentissements lorsqu’il y a un peu trop de monde.

Jouabilité : 50%
Tout à fait jouable mais le gameplay est faiblard malgré la possibilité de faire différentes combinaisons. En fait, Ex Chaser est trop mou.

Bande Son : 36%
Répétitif comme tout le jeu ! Ca colle !

Intérêt : 31%
Un grand manque de saveur...

Note Globale : 39%
Ex Chaser avait une place intéressante à se faire sur XBox mais il échoue lamentablement.


NOTE : 03/10