Consoles-Fan
18/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Shaman King
De la baston...
Et de la gestion !

Oh la belle intro que voil

Shaman, c’est le mari de Catwoman ?

Shaman King est une simulation de jeu de combat avec toute la partie entraînement que cela comprend. Vous devez donc à la manière d’un Tokimeki Memorial faire du sport, élever vos capacités spirituelles mais aussi vous détendre en vous adonnant à vos loisirs favoris ou même tout simplement dormir. Toutes vos activités seront inscrites comme de coutume dans un calendrier. Plus loin dans le jeu, vous devrez même gérer l’entraînement de plusieurs personnages à la fois !

Il n’y a rien de tel qu’une vie équilibrée… D’ailleurs, si vous êtes trop fatigué, vous progresserez moins rapidement et échouerez peut-être même à certains entraînements. Tout cela se gère de manière aléatoire mais respecte tout de même les caractéristiques que votre personnage a acquis et son état de fatigue pour un minimum de cohérence.

Les aptitudes de votre personnage sont représentées par différentes barres colorées qui se remplissent progressivement au fil des entraînements. Lorsqu’une barre est entièrement remplie, vous accédez à un mini game (appuyer sur un bouton like a crazy, exécuter une manipulation combinée) qui vous fera accéder à un level supérieur s’il est réussi. Les périodes d’entraînement sont donc loin d’être creuses puisqu’elles sont truffées de minis games bien que ces derniers soient peu variés et pas très originaux. C’est donc ainsi que vous acquérez de nouveaux coups plus puissants que vous pourrez utiliser aux cours de combats contre des ennemis plus virulents.

Jan-Ken-Pon

Place alors aux combats qui seront plus ou moins difficiles en fonction de vos aptitudes. Tout d’abord, il faudra choisir entre pierre, papier ou ciseau (dans le cadre du jeu du même nom) avant un certain timing et tâcher de battre votre adversaire. Généralement, vous avez un peu de temps pour voir le choix définitif de votre adversaire, ce qui facilite les choses. Cependant, votre « stock » de pierre, papier ou ciseau s’épuise et vous ne pouvez donc pas toujours les utiliser, limitant ainsi votre choix. Je sais, c’est débile, mais c’est comme ça. Pour toute plainte, adressez-vous à Yonid !

Pour vous tirer d’affaire, vous pouvez toujours compter sur vos magies dévastatrices. Une fois que vous avez effectué la confrontation « pierre papier ciseau », vous devez la « valider » grâce à des minis games semblables à ceux de votre entraînement. Vous devez mieux les réussir que votre adversaire, que vous soyez en situation d’attaque ou de défense en fonction du résultat obtenu au « pierre papier ciseau », afin d’augmenter la puissance de votre attaque ou au contraire d’amoindrir celle de votre adversaire. En cas d’égalité au cours d’un mini game, c’est le temps qui est pris en compte pour départager les adversaires.

Les personnages représentés en cell-shading sont anguleux mais ont une apparence tout de même sympathique. Du côté des décors, c’est moins glorieux pour ne pas dire vide de chez vide… Seuls les quelques effets de lumière, de transparence, de particules et de chaleur nous rappellent que nous sommes sur Gamecube.

Par contre, les caméras très dynamiques proposent une mise en scène intéressante qui rattrape le manque d’implication et de transitions effrénées que propose shaman King en comparaison avec un jeu de combat classique. A tout cela viennent s’ajouter quelques cases de BD en plein combat pour rajouter encore plus de rythme.

Shaman King est en tous cas passionnant pour autant que vous aimiez le genre. Il s’adresse a une catégorie de joueurs très spécialisés : ils se reconnaîtront.

Graphismes : 60%
Y’a pas de quoi être fier. Assez pauvres dans l’ensemble mais ça va, vous ne détournerez pas le regard ;)

Animation : 66%
La fluidité est au rendez-vous mais certains déplacements donnent un aspect robotisé.

Jouabilité : 70%
Il s’agit pour la plupart de sélections et de minis games au gameplay très simple.

Bande Son : 75%
Une bonne ambiance en général et un excellent générique d’ouverture !

Intérêt : 71%
Shaman King est un jeu qui vous prend et qui ne vous lâche plus pendant un bon moment !

Note Globale : 67%
Shaman King n’est pas un jeu comme les autres, et c’est peut-être ça qui lui posera des problèmes pour s’imposer. Heureusement qu’il y a encore des gens curieux ;)


NOTE : 06/10