Consoles-Fan
21/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2889 articles en ligne

 
Viewtiful Joe
Capcom met toute la gomme
Pas vraiment z

Joe et sa copine blonde sont au cin

On attendait Capcom au tournant avec Viewtiful Joe et le moins que l’on puisse dire, est qu’ils ont su prendre le virage comme il faut : à la Treasure. On vous oblige en effet à vous adapter en fonction des situations et des ennemis rencontrés un peu à la manière d’un Silhouette Mirage sauf qu’il n’est point ici question de couleurs mais plutôt de gestion de vitesse du jeu. Viewtiful Joe rappelle également Yuke Yuke Trouble Maker qui vous proposait en plein jeu d’action des énigmes interactives avec les décors qui avaient demandé un travail appliqué de grande créativité. Treasure avait alors mis en place un système qui permettait de frapper des missiles ennemis (et même de surfer sur eux) afin de les retourner à l’expéditeur. Viewtiful Joe reprend pas mal de ces principes.

Ainsi, contrairement à ce que l’on peut croire, Viewtiful Joe surfe sur du déjà-vu, comme la plupart des jeux, mais heureusement pour lui, on parlera plutôt de rarement-vu. Capcom a choisi ensuite des graphismes peu conventionnels en cell-shading avec un fort renforcement des contours et des couleurs atypiques assez moroses mais cela donne un aspect comics très réussi. Du coup, Viewtiful Joe semble vraiment se démarquer des autres jeux et paraît presque comme une véritable innovation. Illusion garantie ! Mais c’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace.

T’as d’beaux Joe tu sais

Alors, que trouve-t-on dans ce Viewtiful Joe ? De l’action, beaucoup d’action, un peu de réflexion, encore de l’action, et énormément d’effets à la Matrix. Cependant, la particularité est que le gameplay est en 2D, il n’est point question ici de faire virevolter la caméra dans tous les sens pour obtenir des effets visuels. Ici, l’effet Matrix est intelligent ! Il permet d’influencer l’environnement afin de résoudre certains passages du jeu ou d’augmenter votre puissance de frappe et de réaliser une flopée de combos. Voilà sans doute ce qui fait la différence entre Capcom et un simple éditeur. Madame : et si je vous échangeais votre tonnelet de Capcom contre deux tonnelets de votre simple éditeur ?

Le gameplay est extrêmement riche avec quelques coups de base comme des coups de pieds, des coups de poings, le saut… Rajoutez les effets « Matrix » et vous obtenez la possibilité de ralentir tout le jeu ou de l’accélérer. Vous pouvez également zoomer. Dans chaque situation, effectuer vos coups vous donne accès à différentes aptitudes comme par exemple (lorsque vous accélérez) celle de vous enflammer et d’enflammer certains objets comme des bombes ou des vasques : cela vous sera très utile pour les petites énigmes. Lorsque vous zoomez, vous avez accès à une tripotée de coups spéciaux ultrapuissants. Lorsque vous ralentissez l’action, vos coups deviennent très précis et beaucoup plus puissants. Attention cependant à ne pas abuser de vos effets car ils usent une jauge qui se remplit losque vous ne les utilisez pas. Une fois la jauge vide, vous perdez vos costumes et vous vous battrez en tant que simple Joe. Ce dernier frappe évidemment beaucoup moins fort et n’a pas de double saut, par exemple. Une fois la jauge à nouveau remplie, vous retrouvez votre costume. Il est intéressant de noter que lorsque vous donnez la fessée à vos ennemis, ils laissent derrière eux des fioles qui remplissent un peu votre jauge histoire de prolonger le plaisir et de multiplier les combos.

Les stages sont découpés en épisodes qui se composent de deux stages et d’un boss. Il est possible de sauvegarder entre chaque épisode et entre les deux stages mais pas avant le boss. Par contre, tant que vous n’éteignez pas votre console, vous pourrez réattaquer le boss. Votre réserve de vie ne vous obligera pas à recommencer les stages depuis le début lorsque vous mourrez ; cependant si cette réserve est épuisée, vous serez forcé de reprendre au début du stage. Pour contrecarrer ce problème, il vous est possible d’acheter de la vie et de nombreux items lors des points de ravitaillement - power up - shop situés entre chaque stage. Vous pourrez aussi acquérir de nouvelles aptitudes bien pratiques.

Wonderful Joe

Viewtiful Joe est donc un beau concentré d’action qui vous emmènera au 7ème ciel. Les boss sont ultrabourrins mais il sera quand même nécessaire d’élaborer des tactiques basiques. Capcom a même pensé à rajouter un petit stage où vous piloterez un vaisseau : c’est parti pour du shoot horizontal ! Les effets spéciaux sont très nombreux mais on peut regretter quelquefois le manque de détail dans les décors : c’est le genre qui veut ça, paraît-il… Quoi qu’il en soit, il n’y a pas grand chose d’autre à critiquer, le reste est impeccable. Les animations sont top parfaites de la mort et le framerate est idéal. La bande-son est excellente et les dialogues sont bourrés d’humour.

Capcom a réalisé ici un travail unique qui mérite toute votre attention pour son ambiance très particulière et son gameplay à la hauteur de la réputation de l’éditeur de jeux. Viewtiful Joe est donc un must buy, je dirais même un de plus sur Gamecube, cette console qui commence à nous coûter cher ! Graphismes : 78%
Je suis pas vraiment fan du visuel obtenu. Là c’est un peu le côté subjectif d’un test qui ressort donc. Cependant, je reconnais qu’il s’agit en tous cas d’un style très novateur mais j’aurais préféré des couleurs un peu plus douces.

Animation : 89%
Le jeu est très fluide et le découpage des personnages est très précis. Le jeu propose un visuel étonnant.

Jouabilité : 94%
Incroyablement fouilli à l’écran, le gameplay semble très compliqué jusqu’à ce que vous ayez la manette en main. Capcom a pourtant réussi à le concentrer en quelques boutons !

Bande Son : 85%
Du "j’me la pète tout en dérision" : un mélange détonnant avec des dialogues amusants.

Intérêt : 91%
Viewtifull Joe dépote. Si vous aimez la "Treasure touch" vous aimerez Viewtifull Joe !

Note Globale : 89%
Même si Viewtifull Joe n’est pas un titre original à 100% mais il propose largement suffisamment d’arguments neufs que pour se retrouver dans votre ludothèque.


NOTE : 08/10