Consoles-Fan
18/02/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2900 articles en ligne

 
Dark Cloud 2
Le c
Dark Cloud 2 ou comment reconstruire la terre en trois le

Le premier Dark Cloud fut un titre

Dark Cloud 2 comme Dark Cloud est un RPG assez particulier puisqu’il mélange différents styles qui donnent à ce titre toute son originalité. Vous pourrez, par exemple vous battre, vous fabriquer des armes, des habits, prendre des photos, jouer au golf, pêcher, construire des villages et bien d’autres activités que vous pourrez découvrir par vous-même en jouant. Toute ces activités ne représentent néanmoins qu’une partie de ce jeu qui pour notre grand bonheur reste toujours un RPG. Dark Cloud 2 appartient au genre du Dungeon- Action-Rpg. Derrière cette appellation un peu compliquée se cache un genre très prisé au Japon et qui laisse souvent le public européen perplexe. En bref vous devez, pour augmenter votre niveau d’expérience et avancer dans l’aventure, passer à travers des labyrinthes gérés aléatoirement par la console pour sortir du niveau vous devez éliminer tous les ennemis du niveau dans des combats en temps réel. Le premier Dark Cloud reposait sur ce principe qui a rebuté un grand nombre de joueurs. Heureusement pour ce deuxième épisode, Level 5 a amélioré cet aspect afin de le rendre moins répétitif et plus accessible au public occidental. D’autre part, le système de combat n’a pas changé et s’apparente à celui de Zelda (on vise l’ennemi, on le tape et il meurt). Vous disposez pour ce faire d’une attaque standard (avec possibilité d’enchaînements), une attaque à longue porté (magie ou arme à feu) et des objets très variés. Enfin vous pouvez utiliser un robot géant que vous pouvez bricoler à volonté afin de le rendre imbattable. Enfin vous avez la possibilité de vous transformer en monstre pour botter les fesses des ennemis. Heureusement, le jeu ne se résume pas à une accumulation de combats dans des donjons. Comme dans tous bon RPG, vous devez voyager pour sauver le monde. A l’instar du premier Dark Cloud vous devez reconstruire des villes à la manière d’un Sim City puis tel un petit dictateur déplacer des gens pour qu’ils vivent dans ces villes. Cependant avant de jouer au maître du monde vous devez trouver les plans des habitations cachés dans les donjons. Cet aspect est vraiment passionnant et vous pouvez voyager dans le futur pour voir ce que votre ville est devenue. Pour ceux qui n’ont pas décroché, cette partie qui représente 60 % du jeu s’accompagne d’un grand nombre de quêtes annexes bien plus passionnantes que dans Final Fantasy X. Les détailler toutes relèverait de l’impossible mais sachez que vous avez de quoi vous occuper. Le jeu se termine en une quarantaine d’heures mais le finir à 100 % vous demandera plus d’une centaine d’heures de jeu. Pour finir, qu’on se le dise Dark Cloud 2 est avec Star Ocean 3 le plus beau jeu de la PS2 . Le mélange 3D et Cel-Shading nous donne l’impression de jouer à un dessin animé interactif. Alors que d’autres jeux misent sur la surenchère d’effets spéciaux, Dark Cloud 2 joue sur la richesse des couleurs et la poésie des environnements. L’ambiance sonore est quant à elle très présente puisque tous les personnages parlent (ce qui est rare dans un jeu de rôle).
 On regrettera simplement le fait que les développeurs n’aient pas inclus la possibilité de choisir entre les voix japonaises et les voix américaines. Mais ceci n’est pas gênant dans la mesure où le jeu des acteurs est tout à fait correct. La musique est bonne sans être fantastique, elle colle à l’ambiance mais n’égale pas les mélodies du mythique Final Fantasy 7. Au final, tous les défauts majeurs du premier épisode ont été corrigés et on pourra simplement regretter le manque relatif de liberté dans la gestion des espaces lorsqu’on construit sa ville. Tous ce qui a fait le succès du premier épisode a été repris et amplifié, puis repris et amplifié à nouveau. Le premier épisode du fait d’un budget trop petit était limité. Sony a compris et a vu grand pour le 2ème épisode Dark Cloud 2 est un grand voir un très grand RPG qui surpasse à de nombreux point de vue la référence actuelle qu’est Final Fantasy X.

Graphismes : 9.0 / 10

Probablement le plus beau jeu sur Ps2. Les cinématiques et le générique reflètent le budget alloué par Sony et personne ne s’en plaindra.

Son : 7.5 / 10

Les voix des personnages sont réussies et la musique sans être extraordinaire s’intègre bien dans l’univers du jeu.

Jouabilité : 8.5 / 10

Un excellent mélange de genres en apparence très différents. Les combats s’enchaînent sans difficulté. Seul la gestion des objets est problématique du fait d’un inventaire trop réduit.

Intérêt : 8.0 / 10

Un jeu long ponctué d’un grand nombre de quêtes annexes et de mini-jeux qui vous permettent d’obtenir de nombreux objets inédits tels que des costumes pour vos personnages ou des pièces pour bricoler votre robot.


Editeur : Sony Computer Entertainment

Concepteur : Level 5

Genre : Action RPG

Origine : Japon

Nombre de Joueurs : 1

Sortie : 18 f

NOTE : 08/10