Consoles-Fan
18/06/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2958 articles en ligne

 
Marvel VS. Capcom 2
Entre la baston...
... et le shoot-them-up

Les Segamaniacs de la baston sont g

A chaque fois qu’un nouveau jeu de baston de Capcom arrivait, j’espérait enfin le voir, ce décor qui serait entièrement animé. Mais à chaque fois, le désespoir s’installait. Les quelques maigres animations dans le décor me rappelaient à la réalité du jeu vidéo du moment. Cette époque est révolue : place à l’évolution.

Le Darwin du jeu vidéo ?

Et quand je dis évolution, c’ est un euphémisme. Il s’agit bel et bien d’une révolution. Si l’on était en droit de reprocher jusqu’ à présent à Capcom de nous sortir des repompes de reprises de remix de ces jeux en nous offrant une demi-originalité par soft supplémentaires, cette fois-ci, Capcom a compris ( du moins espérons-le ) qu’on ne pouvait contenter le joueur avec des demi-jeux ! On a même l’impression que Marvel Vs Capcom 2 a été réalisé pour demander pardon aux joueurs de les avoir abusés ces derniers temps ! Jugez plutôt !

Sortez les calculettes

24 personnages + 32 cachés. Cela vous ne fait 56. Comme vous pouvez réaliser des équipes de 3, vous pouvez former 166.320 équipes différentes ! Et comme avec chacun de ces équipes, vous pouvez rencontrer chacune de ces 166.320 équipes, vous pourrez participer à 27.662.342.400 combats différents. A titre de comparaison, si vous vivez jusqu’à 100 ans, vous vivrez 52.560.000 minutes : autrement dit, vous n’êtes pas près d’en voir le tour :)
En plus de cette durée de vie complètement ahurrissante, le système de jeu a également évolué puisque les plus pertinents d’entre vous l’auront compris, on se bat à 3 contre 3 et il vous est possible d’enchaîner plusieurs combos d’affilée avec vos 3 personnages qui se succèderont les uns derrière les autres ou en même temps à l’écran. Cela à pour conséquence de faire exploser votre écran télé pendant une durée proportionnelle à votre talent.

Capcom fidèle à lui même

Marvel VS Capcom reste malgré tout un jeu bourrin, plus proche d’un shoot-them-up que d’un jeu de baston, mais il vous emmènera dans un monde tellement beau, tellement animé que vous ne pourrez plus vous arrêter de jouer. Quel dommage néanmoins qu’il n’y aie que 7 décors avec deux coloris différents pour chaque décor...
Pour faire la mauvaise langue, je dirais, outre le fait qu’il y a déjà 56 personnages, que j’aurais bien aimé jouer avec Lilith de Darkstalker et Arthur mais là je chipote vraiment. A noter également la disparition du mode 4 joueurs de l’épisode précédent qui est de toute façon assez logique puisqu’on joue maintenant par équipe de 3.
Les musiques sont assez rythmées mais restent des musiques très basiques comme Capcom a l’habitude de nous les proposer dans ces jeux de baston ! Capcom impose à nouveau sa loi dans le monde des jeux de baston 2D en se surpassant lui-même : cela n’augure donc que du bon pour ses futurs titres !

Graphismes : 97%
Une vraie simulation de feux d’artifice. Des effets de transparence à gogo, des distorsions de polygones, un véritable festival de couleurs !

Animation : 95%
Votre tube cathodique va transpirer !

Jouabilité : 98%
Mis à part la transmission de pensée, je ne vois pas comment obtenir un meilleur résultat !

Bande Son : 77%
Les musiques manquent de coffre et d’originalité comme (presque) toujours chez Capcom. Notons que le stage du glacier est chanté !

Intérêt : 92%
Pour une fois, Capcom rime avec Evolution et non stagnation !

Note Globale : 94%
Encore un jeu de combat dirons certains ; oui, mais il est si complet !


NOTE : 09/10