Consoles-Fan
19/01/2018

Auteur
  

2888 articles en ligne

 
XGRA
Plus rapide, plus fluide...
...que F-Zero ?

Pauvre, pauvre, pauvre XGRA (Xtreme Gravity Racing Association). Comme il est difficile de succ

XGRA est le 4eme épisode de la série des Xtreme G qui furent de véritables désastres sur N64. Seul le 3eme épisode sur Gamecube et PS2 a réellement fait honneur à la série en proposant un framerate impeccable et de solides sensations de vitesse.

Avant de commencer…

C’est bizarre mais les concepteurs de ce jeu on vraiment mal réglé les paramètres par défaut de ce jeu. Si vous ne réglez rien, vous pouvez dire adieu à l’ambiance du titre : on entend quasiment pas la musique. Vous pouvez aussi renoncer à toute sensation de vitesse. Ils comptent vendre leur jeu comme ça ? Hum ! C’est d’autant plus étrange qu’il suffisait finalement de bien reconfigurer tout ça pour changer le statut de XGRA de jeu décevant à titre très réussi !

Avant toute chose, il est donc important de filer dans les options avant de commencer une partie. Configurez bien les paramètres de votre véhicule au maximum dans le workshop. Augmentez le volume de la bande-son dans les options. Voilà, c’est prêt à consommer.

En tous cas, ça rassure, car le jeu par défaut ne propose que des pointes de vitesse inférieures à la vitesse moyenne de F-Zero ! Là, même s’il ne détrône pas son maître, notre maître à tous, il est tout de même au moins aussi réussi qu’Xtreme G3. Pour le reste, tout est question de goût. Si vous préférez les décors aux couleurs réalistes, XGRA vous conviendra mieux que son prédécesseur qui offrait des tons plus pastels. Personnellement, je trouve XGRA plus fade à cause de cela, mais il faut avouer qu’il marque son retour avec des circuits de qualité dans la pure tradition des Xtreme G, à savoir, des circuits bien tortueux et délirants comparables à des montagnes russes. C’est même à vrai dire là le point fort de ce titre même si en contrepartie on ne comprend pas toujours où l’on va. Mais le visuel est bien là ! Les décors sont d’ailleurs jolis bien que trop statiques à mon goût. Les programmeurs se sont limités à quelques effets pyrotechniques.

Le scénario (si, si) de XGRA vous place dans un futur ni proche, ni lointain, dans lequel les jeux de courses sont devenus très dangereuses et sans pitié. La SINN (Sports Interactive News Network), une chaîne de sport spécialisée dans les sports extrèmes retransmet les compétions sur votre petit écran. Vous êtes un pilote et bien entendu, votre but est de briller dans le tournois afin de vous faire remarquer par les sponsors et de ramasser des primes importantes qui vous permettront d’acheter de nouveaux engins ou de moderniser ceux en votre possession. Et qui dit engins et pièces de rechange dit plein de contenu à débloquer, sans même parler des nouveaux circuits et autres modes de jeu. XGRA saura vous tenir en haleine pour autant que le jeu vous captive un minimum.

Piou piou piou

Un problème récurrent à cette série depuis le début est l’armement vraiment peu efficace et une fois de plus, le problème n’est pas résolu. Provoquant plus des réactions virulentes vore moqueuses de vos concurrents que de véritables dégâts, celui-ci se révèle être plus un gadget anecdotique face à l’importance du pilotage. Les zones de boost sur le sol sont par contre bien plus importantes. Par contre, les options que l’on ramasse sur la piste tel les items de Mario Kart sont plus intéressantes. Outre les grands classiques comme les mines et l’armure temporaire, le vampire (ou parasite) est assez intéressant car il permet de vous accrocher à un concurrent et de vous faire « remorquer » jusqu’à lui. Il faut avouer que lorsque plusieurs concurrents utilisent le vampire simultanément, cela devient vite bordélique à l’écran puisque tout le monde se retrouve attaché avec tout le monde. Attention cependant car il n’existe pas un item par option existante. Chaque item représenté par une sorte de cristal vert est donc identique ! Chaque arme correspond en fait à un nombre d’items ramassés.

Au niveau musical, on vous laisse le choix. Si vous n’aimez pas la dance, choisissez dans le menu rock et inversément. Si vous aimez les deux, choisissez mix, le programme en sera plus varié. Si vous n’aimez ni l’un ni l’autre, euh, coupez le son !

XGRA est un achat intéressant mais si vous avez une Gamecube, faites vous plaisir avec F-Zero GX.

Graphismes : 71%
Des graphismes assez ternes à mon goût.

Animation : 78%
L’animation est fluide et les sensations de vitesse bien présentes.

Jouabilité : 72%
Un gameplay simple et efficace même en vue intérieure.

Bande Son : 83%
La bande-son de XGRA est de très bonne qualité et variée grâce aux deux styles proposés : dance et rock.

Intérêt : 66%
XGRA reste un jeu assez court même si l’on considère la présence d’un mode multijoueur intéressant.

Note Globale : 70%
XGRA est un bon titre à se procurer même s’il est largement moins bon que F-Zero GX. Alors soit vous vous achetez une Gamecube, soit vous vous contentez de XGRA.


NOTE : 07/10