Consoles-Fan
13/12/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3056 articles en ligne

 
Teenage Mutant Ninja Turtles
Des tortues adolescentes, ninjas et mutantes, ok...
Mais vertes ? Faudrait pas abuser quand m

Teenage Mutant Ninja Turtle nous revient sur XBox (mais aussi sur GC et PS2) pour le plus grand bonheur des fans qui ont appr

Le jeu démarre enfin et promet une belle durée de vie puisque celui-ci se subdivise en plusieurs mondes divisés à leur tour en 5 stages malheureusement assez courts. Les longues progressions de l’époque des jeux en 2D semblent révolues. Bienvenue aux loadings... Attention, ne coupes pas cotre console n’importe quand car il ne vous sera proposé de sauver qu’à chaque changement de monde. De plus vos continues ne sont pas infinis !

Où sont les coups ?

Allez, cessons de râler car pour le reste, TMNT assure vraiment en proposant des designs en cell-shading très réussis et une fluidité d’animation absolument exemplaire. Les coups sont assez limités : outre l’arme de point et le coup de pied, votre tortue peut sauter, donner un upercut et sprinter sur une courte longueur. Malheureusement, ces coups ne peuvent pas être combinés. Appuyer par exemple sur poing une fois le dash commencé ne sert à rien alors qu’on aurait pu avoir par exemple un coup plus dévastateur. Appuyer sur pied lorsque vous sautez ne sert à rien non plus alors que c’est un grand classique du genre ! De plus, où sont les projections ? Chaque tortue possède une manière de se battre qui lui est propre puisque chacun d’elles manient une arme différente. Des shurikens peuvent être ramassées et stockées en cours de partie, ceux-ci se dirigent automatiquement vers la cible la plus proche lorsqu’ils sont lancés. Vous retrouverez également de qui vous remettre de la vie lors de votre périple : par exemple, des sodas, des hambrugers, des sushis ou les fameuses parts de pizza adulées par nos gentilles tortues. Des éléments du décor peuvent être détruits, entraînant une explosion qui pourra blesser vos adversaires imprudents. On retrouve donc bien tous les éléments du beat-them-all classique.

Les mouvements de caméra sont agréables et suivent bien l’action en se rapprochant ou en s’éloignant si le besoin s’en fait ressentir. Pour accentuer les effets d’explosion, elles sont accompagnées d’un effet de motion blur et d’un rapide zoom de la caméra avant-arrière. Dans l’ensemble, la mise-en-scène est très dynamique. De nombreuses onomatopées (Bash, Thok, crash...) apparaissent à l’écran afin d’imiter l’univers des comics. Ceux-ci sont à mon goût trop nombreux même si leur participation apporte un plus indéniable pour l’ambiance. Le problème est qu’ils finissent par cacher les zones de bagarre et on ne voit plus trop ce qu’on fait. OK, cela fait de la lecture mais j’aurais préféré voir les mouvements du personnage un peu plus clairement. Ces onomatopées sont aussi parfois zoomées ce qui a pour effet de voir quelques gros pixels disgracieux. Ce n’est pas un drame puisque l’effet est quasi stroboscopique.

Konami n’a rien fichu

Pour passer d’une zone à l’autre, vous devez la nettoyer entièrement de ses occupants qui se ressemblent tous. Un radar vous montre ceux que vous auriez éventuellement oubliés en chemin. Un sous-boss ponctue la fin du second stage alors que le 5eme stage est à lui seul un boss final souvent très impressionnant.

TMNT est donc un beau beat-them-up mais il n’offre pas un gameplay très recherché. Finalement, sur 16 bits, les tortues ninjas avaient un panel de coup bien plus complet. Ca doit être l’âge.

Graphismes : 66%
Konami nous offre ici (enfin nous offre c’est vite dit faut bien payer le jeu) des graphismes en cell-shading très épurés.

Animation : 68%
Le framerate est de très bon niveau et les mouvements sont fluides mais peu variés.

Jouabilité : 45%
Sortir aujourd’hui un beat-them-up avec moins de coups que Final Fight, il faut quand même oser...

Bande Son : 53%
C’était mieux avant... La nouvelle série possède un générique plutôt... nul ! Ah quand une série tourne mal, elle tourne mal !

Intérêt : 21%
A part le fait de vous ennuyer, je ne vois pas vraiment ce que pourrait vous apporter ce titre.

Note Globale : 44%
Les gamers peuvent être déçu car je suis certain de ne pas être le seul à avoir cru en ce titre et l’avoir attendu impatiemment.


NOTE : 04/10