Consoles-Fan
19/11/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3051 articles en ligne

 
Naruto : Gekit
La grande guerre des ninjas
a commenc

Les adaptations de manga en jeux vid

On démarre donc le jeu avec une cinématique tirée de l’anime (je crois même que c’est le générique), il en est d’ailleurs de même pour la cinématique de fin. Bref, les fans de Naruto seront ravis. On rentre ensuite dans un menu très coloré tout de japonais vêtu (contrairement à la majorité des jeux de baston japonais, Naruto ne dispose absolument pas de menus en anglais). Les repérages risquent d’être un peu difficiles les premiers temps mais la langue ne sera pas une barrière pour la progression. On se retrouve donc avec les choix classiques du jeu de combat que sont les modes arcade, versus, survival, tutorial, time trial, story, options et bonus. Une fois la partie démarrée, force est de reconnaître, que les développeurs ont fait un travail magnifique avec le cel-shading. En effet le chara-design est très fidèle à la série et se rapproche dans l’exploitation du cel-shading, plus de l’anime que du manga. Les décors en 3d font bien évidemment référence aux lieux phares de la série et vous combattrez donc tour à tour sur le pont de Naruto, dans le village Konoha, au pied des statues de maîtres Hokage... Malgré l’excellent travail de modélisation des personnages, j’ai trouvé les décors un petit peu restreints en taille et parfois manquant de détails. Néanmoins, ils sont très colorés et rappelleront de bons souvenirs aux otakus qui ne ratent pas une miette des aventures du petit blondinet. L’animation est splendide et tout bouge à la perfection, car ce qui fait la force du manga Naruto, c’est son dynamisme et les programmeurs ont réussi une transcription parfaite de l’univers des ninja à coups de sorts de téléportations, de sauts de 6 mètres de haut et de lancers de kunaï à tout va. Vous avez également la possibilité grâce à votre Shakra de lancer une attaque spéciale dévastatrice différente pour chaque personnage (Haku utilise le sort des miroirs de glace par exemple). Pendant ces séquences, là encore les graphismes et l’animation sont de toute beauté et quand bien même c’est nous qui subissons l’attaque on ne peut s’empêcher d’écarquiller les yeux et faisant oooooh !! Les mélodies et les voix digitalisées ont elles aussi bénéficié d’un peaufinage non négligeable qui nous donne l’impression de prendre part à un anime interactif. On peut donc dire que dans l’ensemble les développeurs ont fait du bon travail. Le gameplay de Naruto est assez particulier car il semble avoir été simplifié à l’extrême (peut être même un peu trop). Une touche est assignée aux coups normaux, une aux armes de jets, une pour les projections, une pour l’attaque spéciale et enfin R vous permet de vous éclipser pour esquiver une attaque (très utile voir même vital en mode hard). Bien entendu, le nombre de coups est assez limité et les techniciens adeptes de Virtua Fighter risquent d’être quelque peu déçus. Bien que malgré le nombre réduit de boutons il est tout de même possible de créer un certain nombre de combo en jouant sur l’alternance des boutons (mais ne vous attendez pas à une centaine différente). Néanmoins, le gameplay reste très efficace et favorise plutôt l’amusement immédiat que la recherche de stratégies. Dans Naruto on saute, on se téléporte, on cogne et on rigole. Finalement, lorsque l’on connaît le style du jeu, on ne peut qu’apprécier tout en sachant que l’on ne pourra pas y rester collé une journée complète. Malheureusement, si le tableau est parfait d’un point de vue purement technique, la durée de vie en revanche est assez limitée en solo. Étant donné la simplicité du gameplay, le jeu ne propose finalement pas un véritable challenge. De plus le faible nombre de personnages cachés ne vous scotchera pas des heures sur le mode Arcade. En tout et pour tout on compte 7 personnages de base plus Rock Lee à débloquer, ainsi que deux variations de personnages existant que sont Kakashi en Sharingan et Naruto en Kyuubi (mon préféré). Finalement, le jeu semble avoir été créé sur la base des 4 premiers manga (Rock Lee en plus) et de nombreux personnages auraient pu s’ajouter. Gageons néanmoins que le deuxième épisode (jouable à quatre) corrigera cette petite erreur de parcours. En dehors des personnages, on trouve des bonus tels que les fiches des personnages et des artworks qui raviront les fans mais qui manquent dans l’ensemble d’originalité. Quoi qu’il en soit il reste le mode versus (jouable à 2 seulement), très amusant et qui prolongera une durée de vie un peu restreinte en solo. Mais finalement, la première raison qui nous pousse à acheter Naruto, c’est d’avantage le plaisir de recréer les combats que l’on aime tant lire ou visionner que de se livrer à des ballets chorégraphiés comme dans Soul Calibur. Les fans de la série jubileront donc devant cette adaptation plus que réussie mais malheureusement incomplète au niveau du contenu. Tandis que les joueurs non fans y trouveront une distraction mais lui préféreront sûrement un jeu de combat plus abouti dans le fond. Pour les fans incontesté de Naruto, ce jeu est un indispensable tant il est attachant et offre une approche différente de la version ps2 (bientôt en test sur Cfan). Pour les autres il restera un défouloir que l’on aime ressortir de temps en temps mais qui pour les amateurs de jeux de combats techniques risque de se révéler un peu « léger ». Enfin, n’oubliez pas que le 2ème sort à Noël et s’annonce déjà comme une tuerie. Graphismes : 8.0 / 10

Le cel-shading est très bien exploités et les furies sont de toutes beautés. Les combats bénéficient également d’effets spéciaux sympathiques et le rings très colorés reflètent bien l’ambiance de la série.

Son : 7.5 / 10

Les musiques sont entraînantes et les bruitages ainsi que les voix digitalisées nous plonge dans l’ambiance.

Jouabilité : 7.0 / 10

On ne peut pas faire plus simple. Malheureusement, ceci engendre aussi une certaine pauvreté au niveaux des combos qui ne se révèlent pas être un challenge suffisant.

Animation : 9.0 / 10

Tout bouge dans tous les sens, les combats sont extrêmement dynamiques et sont à l’image de la série. Et malgré cette vitesse on note aucun ralentissement.

Intérêt : 6.0 / 10

La faible variété des coups ainsi que le petit nombre de bonus à débloquer limite la durée de vie en solo. C’est dommage car Naruto est un titre qui mérite que l’on s’y attarde. Et j’attends de pied ferme la deuxième mouture au mois de décembre.


NOTE : 07/10