Consoles-Fan
16/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Tokyo Bus Guide
Un titre imp
Bussez pas derri

Ce titre est tout l’inverse de Crazy Taxi. Ici, pas question de couper

Les premières minutes du ridicule (qui ne tue pas)

Un conseil, si jamais vous avez investi dans ce jeu, invitez quelques potes à la maison histoire de bien rigoler. Les premières minutes de ce jeu sont souvent catastrophiques. Il faut dire qu’un bus, ça ne se pilote pas très facilement. On fait un maximum d’erreurs et on carrément l’air d’un type qui a jamais tenu une manette de sa vie même si on est un vrai pro du paddle !

Il faut dire que nos réflexes sont mis à rude épreuve. Ce n’est pas que le déroulement du jeu soit rapide, mais on nous demande d’effectuer toute une série de chose que l’on ne fait pour ainsi dire jamais dans les jeux vidéo. Il faut donc penser à actionner le clignotant, ne pas traverser de ligne blanche, ne pas freiner trop brusquement sinon les voyageurs vont faire des vols planés dans le bus ( on ne les voit pas : dommage ^_^) En plus de penser à tout, vous devrez même respecter les horaires !

Bref, il y a tellement de choses à penser à la fois qu’il va bien falloir quelques parties avant de maîtriser la bête ! Surtout, si vous êtes un nerveux, vous pouvez oublier l’achat de ce jeu, car il va falloir rester zen !

D’ailleurs, c’est dommage qu’on ne puisse pas délirer ! Si on délire, le jeu stoppe faute de barre d’énergie ! Ca aurait été trop drôle de ne jamais stopper aux arrêts de bus et de foncer comme un fou dans la ville !

Vous avez une barre de vie qui se vide au fur et à mesure que vous faites des fautes mais cette barre augmente un petit peu à chaque arrêts de bus. Les trajets que vous empruntez sont plutôt longs et assez jolis ! La ville est vivante. Les gens qui marchent dans la vielle sont certes en 2D mais ça anime assez bien l’environnement. N’oubliez pas que ce genre de détail n’existe quasiment jamais dans les jeux de course. D’ailleurs le jeu en lui même est pas mal du tout réalisé et le jeu est très fluide !

Vous allez encore être en retard à l’école !

Alors bien entendu, la vitesse n’est pas de mise dans ce jeu. D’ailleurs vous serez sanctionnés si vous dépassez la vitesse autorisée ! Mais qu’est-ce que vous voulez, on se prend facilement à ce jeu, ça donne l’impression de visiter le Japon. On entend même des messages en japonais annonçant les différents arrêts. Le tout baigne dan une ambiance sonore des plus kitchs.

Tokyo Bus Guide est un bon jeu avec une durée de vie intéressante qui réjouira les joueurs toujours en quête de sensation nouvelle. Un jeu qui respire la bonne humeur !

Graphismes : 78%
Tokyo Bus guide est une petite production mais la réalisation du jeu est très correcte.

Animation : 90%
Tokyo Bus Guide est très fluide et l’environnement est vivant. Une belle réalisation pour ce petit studio de développement.

Jouabilité : 88%
La jouabilité est très bonne mais le maniement du bus s’apprendra lentement. C’est d’ailleurs cela qui est drôle. Les fautes que l’on fait ne dépendent pas d’un problème de maniabilité mais généralement de fautes d’inattention. On sent même parfois les fautes arriver ! Aaaah je vais me cogner là !

Bande Son : 65%
Plutôt kitch, voire insignifiante.

Intérêt : 70%
Tokyo Bus Guide est un jeu comique où vos nerfs seront mis à rude épreuve. Et au moins, si vous l’achetez, vous n’aurez pas l’impression de déjà-vu !

Note Globale : 72%
Tokyo Bus Guide ne se prend pas au sérieux, et pourtant il faut l’être sinon gare à la sanction. Paradoxal non ?


NOTE : 07/10