Consoles-Fan
19/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Billy Hatcher And The Giant Egg
Je suis de bonne bonne bonne bonne humeur ce matin,..
Y’a des matins comme

Billy Hatcher a longuement

LALALALALALALALALALALALALALALA

Si vous êtes bloqué à Billy Hatcher, tentez de faire grossir afin de faire éclore les œufs qui se trouvent dans les environs, et plus particulièrement les œufs spéciaux, c’est à dire, ceux qui ne sont pas blancs à pois bleus. Ces deniers ne vous offriront que de temps en temps des items de confort comme une vie supplémentaire. Alors que les œufs spéciaux libèrent des bonus sous forme de bonnets voire carrément des jeux GBA (Chu Chu Rocket, Nights, Puyo Pop) que vous pouvez télécharger via le cable prévu à cet effet. Il existe 72 sortes d’oeufs ! Parfois, vous libèrerez même des sortes de Pokémon. Vous pouvez alors leur demander d’user de leurs aptitudes spéciales pour vous sortir du pétrin. Par exemple, Billy ne pourra pas éteindre un feu seul mais s’il trouve l’oiseau capable de l’éteindre, il pourra continuer l’aventure. Idem pour un gros tas de cailloux provenant d’un éboulement, Billy ne pourra absolument rien faire pour passer sauf s’il trouve ce même oiseau qui est décidemment bien utile.

Mais revoyons ce paragraphe au ralenti. Il ne faut qu’une fraction de seconde à X-OR pour revêtir sa… Ouuups ! Désolé ! Que s’est-il exactement passé ? Billy Hatcher a du trouver un œuf spécial dans le décor. Puis, il a du le faire rouler sur divers fruits enfermé dans des bulles que seul l’œuf peut faire éclater. Les fruits représentent la nourriture de l’œuf et lui permettent donc de grossir. Une fois l’œuf bien rempli d’albumine et que le jaune est bien doré : faites chanter Billy devant l’œuf : « cock a doodle do », cocorico en anglais ! L’œuf éclot et libère un oiseau. Billy doit alors se diriger près de l’oiseau et doit l’emmener à l’endroit où il souhaite que ce dernier agisse ! Il suffit alors d’appuyer sur un bouton X pour déclencher son attaque spéciale !

N’allez pas croire maintenant que Billy ne sait rien faire. Avec l’aide des œufs qu’il ramasse et fait rouler, il peut défoncer certains éléments des décors et peut venir à bout d’ennemis énormes ! Même de gros boss une fois de plus d’une créativité hallucinante : merci la Sonic Team pour tant ces trésors d’ingéniosité. Ceux qui ont joué à Nights savent exactement de quoi je veux parler !

Avec son œuf, Billy Hatcher peut sauter plus haut, courrir sur des courtes distances et effectuer des attaques dash, faire des attaques rodéo rebondissantes… C’est qu’ils sont résistants les œufs de nos jours. Pourtant, il y a bien moyen de les casser. Tant que Billy Hatcher les tient entre ses petits doigts, les œufs sont invulnérables, mais s’il ne contrôle plus l’œuf, ce dernier peut être fendu à plusieurs degrés avant d’éclater. Les ennemis adorent se ruer sur des œufs abandonnés alors soyez vigilants, ce serait dommage de laisser filer un gros œuf qui était prêt à éclore. Surtout que des gros œufs, c’est tout de même bien pratique. Ils frappent plus fort, sur des surfaces plus grandes et permettent de toucher plus facilement des ennemis sauteurs qui ont bien évidemment plus de mal à enjamber un gros œuf qu’un petit. Pour les mêmes raisons, un gros œuf représente une meilleure progression qu’un petit. Lorsque vous devez effectuer des sauts de précision, les gros œufs vous laissent une marge d’erreur plus grande ! Eh oui c’est mieux un gros œuf qu’un petit. Remarquez que si Yugi Naka avait voulu vous faire jouer avec des petits œufs, il n’aurait sans doute pas appelé son jeu Billy Hatcher and The Giant Egg !

Je sens qu’on va marcher sur des œufs là

A part toutes ces histoires d’omelettes, le déroulement de Billy Hatcher reprend les grands standards du jeu de plate-forme en proposant une quête d ’item en forme de tête de poulet qui peuvent s’apparenter aux étoiles de Mario. Il y a plusieurs stages dans un même monde mais certains éléments graphiques vous bloquent l’accès à certains endroits et vous forcent ainsi à rechercher un bidule rouge à crête bien défini. Dans d’autres cas, certains éléments graphiques influant le gameplay seront modifiés, une plate-forme supprimée, une zone de saut rajoutée et des zones entières peuvent être dévoilées. Ainsi vous serez confronté à des courses contre la montre ou contre un concurrent. Parfois, c’est l’élimination de tous les ennemis d’un coin salement fréquenté qui débloquera certains mécanismes qui empêchaient votre progression. Enfin vous devrez découvrir vous mêmes quelques petites astuces afin de déclencher certains mécanismes. Par exemple, dand le monde de la lave, un grand classique des jeux de plate-forme, vous devrez arrêter certaines coulées afin de pouvoir passer. La Sonic Team a eu pas mal de bonnes idées sur ce titre : en voici quelques unes... Vous devez lancer votre oeuf sur des rails de type rollercoaster, vous devez alors exécuter une petite section de plate-forme afin de le récupérer en bas avant qu’il n’arrive pour freiner sa chute ! Dans le monde de la glace, un autre grand classique du jeu de plate-forme, vous devrez rouler une boule de neige dans la neige afin de la faire grossir afin de mettre la tête à un bonhomme de neige qui a perdu la sienne.

N’oubliez pas par exemple que sans œuf, vous sauterez moins haut, vous ne pourrez pas faire d’attaques rodéo ou vous ne pourrez pas emprunter les voies rapides des tunnels aériens. A la fin d’un stage, vous recevez une note comme dans Nights qui dépend de plusieurs paramètres comme le temps écoulé ou les points récoltés…

Faites attention car il y moultes choses à faire dans un stage même si leurs difficultés et leurs longueurs sont très inégales. Vous devez absolument boucler le stage sans utiliser toutes vos vies sinon il faudra tout reprendre à zéro. Vous ne mourrez pas en une fois sauf en tombant par exemple dans l’eau ou dans la lave mais il ne sera pas possible non plus de vous remettre de la vie sauf si vous portez le chapeau à coeur qui vous remplit votre jauge de vie à intervalles très répétés. Une autre solution est de récpérer le plus possible de vies supplémentaires en faisant école les oeufs à pois bleus. Les chances de réussite sont tout de même assez élevées.

Un monde meilleur

Il ne faudra pas terminer un monde à 100% pour pouvoir accéder à un nouveau monde. Vous pouvez donc découvrir de nouveaux environnements puis revenir où bon vous semble dans la partie afin de découvrir tous les items à tête de poulet du monde. De plus, lorsque vous délivrerez vos amis, ils seront non-seulement jouables mais vous permettront d’accéder encore à un stage supplémentaire dans chacun des mondes ! Ce n’est pas négligeable ! Mais il y a aussi des stages à débloquer pour le mode multi-joueurs ( jusque 4) qui vous permet d’affronter des amis dans diverses arènes avec comme règles un principe tout simple. Ecrasez-les en vous servant de votre oeuf. Vous pouvez récupérer des fruits pour le faire grossir et bien sûr éclater les oeufs libres avant qu’ils ne les récupèrent ! De plus, les règles du jeu sont paramétrables. C’est bonheur là bas ici brazil bois de boulogne tu comprends ?

La Sonic Team ne mets pas tous ses œufs dans le même panier

Musicalement, Billy Hatcher est une tuerie niaise. C’est à dire que les musiques sont superbes avec un générique instrumental sur le film en image de synthèse et une générique chanté (si, si) sur le mix d’images provenant du jeu qui se succèdent lorsque vous laissez tourner le jeu dans votre Gamecube. Par après c’est du pur bonheur avec de superbes références comme Nights avec une présence de cloches dans la bande-son (ça vous dit quelquechose ça mmm ?) et des cris de poulets sur instruments à vent qui ne sont pas là sans nous rappeler ce bon vieux Wonderdog !

Il est vrai que Billy Hatcher a quelques faiblesses graphiques comme par exemple le fait que l’on repère vraiment trop d’angles dans les décors. Dans certains endroits, c’est vraiment très limite, très vide. Je repense à la salle du trésor des pirates qui aurait du être un monceau d’or. A la place de ça on a une espèce d’étendue vide mappée de pièce d’or avec quelques pauvres mini-montagnes. Ils ne devaient pas être très riches ces pirates. A côté de cela évidemment il y a de jolis moments de féérie et Billy Hatcher sans être techniquement impressionnant n’en est pas moins beau pour autant. Les couleurs sont très châtoyantes et l’ambiance rigolote du soft pardonnent bien des choses.

Coupable d’originalité

Sans atteindre les nombreux orgasmes qu’ont pu déclencher Nights et Burning Rangers sur Sagasaturn, la Sonic Team propose un titre bien abouti qui tranche avec la production actuelle rien que par son originalité.

Consoles-Fan, le site des œufs vidéo

Graphismes : 70%
Les graphismes de Billy Hatcher son simples, cubiques mais très colorés et possèdent une certaine féérie. Il y a malheureusement parfois du clipping.

Animation : 61%
Même si le titre de la Sonic Team tourne en 60 images/seconde, le moteur ne soutient pas toujours le rythme vis à vis de ce qu’il se passe à l’écran. Les baisses de framerate sont très nombreuses.

Jouabilité : 92%
Vous souhaitiez un titre original ? billy Hatcher est le titre qu’il vous faut : la Sonic Team a encore plus d’un tour dans son sac.

Bande Son : 85%
Extrêmement niaise et donc complètement jubilatoire.

Intérêt : 92%
La Sonic Team propose un Mario pour la gamecube avec une belle durée de vie, des jeux pour votre GBA et un mode multi bien sympathique.

Note Globale : 79%
Dommage que la réalisation crachote un peu. Ok, le style graphique épuré est certainement volontaire mais les problèmes de framerate sont plus difficilement pardonnables. En tous cas, ne vous arrêtez pas là car la Sonic Team nous a pondu (héhé) là un titre innovant.


NOTE : 07/10