Consoles-Fan
20/06/2018

Auteur
  

2958 articles en ligne

 
Charinko Hero
Je ne suis pas un h
Faut pas croire ce que disent les journaux

La d

Malheureusement, l’intro du jeu était un faux présage. Si les décors sont en effet thématisés, aucuns d’eux ne dénotent vraiment, et pour cause, ils sont bien trop occupés dans leur course à la laideur. Je confirme, la Gamecube peut faire tourner des jeux de qualité N64 sans problèmes. Bon, ok, il vaut mieux enlever une maximum de couleur histoire de ne plus bien voir la piste et si possible assombrir encore un peu le jeu. Voilà, ça devrait aller. Mettez le moins de textures possibles, quelques petites animations et quelques pièges vraiment durs à éviter car la plupart du temps innatendus et vous avez le tableau. Cerise sur le gâteau, le jeu ne tourne même pas en 60 images par seconde, on se contentera de 30, faut pas épuiser la Gamecube non plus. Laissez-là respirer. Déjà qu’elle doit se taper des musiques de cirque pour recréer une ambiance « Intervilles ». Lâchez les vachettes Simone.

Et pourtant !

Ca n’a pas l’air gagné pour Charinko Hero et pourtant, sur le fond, Charinho Hero est un bon titre car le seul petit défaut de gameplay provient des pièges intempestifs difficiles à gérer. La bonne nouvelle est que vos adversaires ont le même problème, cela rétablit donc la situation. Charinko Hero possède un gameplay très complet pour ce type de jeu puisqu’il est possible de frapper vos adversaires lorsque vous êtes côte à côte, vous pouvez booster votre véhicule dans la limite d’une jauge de fatigue, sans quoi vous perdriez son contrôle et devriez appuyer sur le bouton A like a crazy afin de redevenir maître de votre véhicule. Le bouton R vous permet de balancer divers bonus que vous récoltez sur la route à l’instar d’un Mario Kart. Vous ne pouvez stocker qu’un item de ce type mais il y en existe plein de différents. Il y a entre-autres l’item qui permet de vider votre barre de fatigue ou celui qui vous permettra de larguer quelques punaises derrière vous. Un deuxième type d’items qui se déclenchent à l’aide du bouton L vous permet de stocker plusieurs items qui déclenchent à chaque fois un même coup spécial qui reste propre au personnage que vous avez choisi. Chacun d’eux possèdent d’ailleurs des comportements différents d’un point de vue de l’accélération, de la vitesse, de l’adhérence… Rajoutez à cela la possibilité d’effectuer des sauts et vous obtenez un jeu de course fantaisiste au gameplay très complet. Le comportement des personnages sur leurs tricycles sont très drôles, ils se mettent à faire des cascades sous le simple prétexte que le tournant est un peu fort ou lorsqu’ils utilisent leur boost, puisque finalement, il n’y a pas de nitro sur les tricycles, alors il faut bien se débrouiller autrement, quitte à faire des mouvements invraisemblables. On sent en tous cas bien que même les jeux délirants semblent vouloir céder à la mode aux tricks qui, je le rappelle, fondent dans la bouche, pas dans la main.

C’est pas parce qu’on est au régime qu’on peut pas avoir de menu.

Les menus sont plus qu’incomplets : à part le championnat, le mode multiplayer à 4, le time attack et les options, il n’y a rien de plus à se mettre sous la dent. Le championnat existe sous deux formes. Chacun de ces championnats est constitué de 4 courses différentes. Si vous comptez bien vous verrez que ça ne fait pas beaucoup à l’arrivée…

Charinko Hero est donc un petit jeu sympatique qui aurait du sortir bien plus tôt sur Gamecube pour avoir la moindre chance de se trouver sur votre étagère. Car maintenant, il se fait manger tout cru par Mario Kart Double Dash même si ça n’est pas une surprise. A acheter donc si vous êtes un fan absolu du genre ou si vous aimez tout simplement les jeux délirants !

Graphismes : 27%
Bien vide mais surtout bien laid surtout au niveau des couleurs. Certains stages sont quasiment en noir et blanc.

Animation : 72%
Fluide mais sans plus. Les personnages ont un comportement très rigolo sur leur tricycle.

Jouabilité : 77%
Des éléments alléatoires viendront vous gêner pendant la course. Cependant, les gameplay est très riche pour ce type de jeu. De quoi varier les plaisirs.

Bande Son : 54%
Merci Charlie Olegg

Intérêt : 72%
Un très bon partygame malheureusement très court.

Note Globale : 63%
Dur de rivaliser avec Mario Kart. A acheter si vous adorez le genre, histoire d’avoir de nouveaux circuits et un gameplay différent.


NOTE : 06/10